Close

Haptix : concurrent de Leap Motion ?

Haptix est un capteur à l’apparence d’une webcam ou d’un Kinect inséré dans un boitier en aluminium anodisé capable de transformer pratiquement n’importe quelle surface (y compris le verre) en une interface tactile.

Positionné sur le dessus de l’écran d’un ordinateur portable, ce périphérique sembable au Leap Motion permettra de créer une surface tactile multitouch en enregistrant les points de contact sur une surface plane. Tout ceci en ajoutant une couche de détection 3D afin que l’utilisateur puisse voir la position de ses doigts en relation avec l’écran avant d’appuyer.

Composé de deux capteurs CMos similaires à ceux que l’on trouve dans les webcams, Haptix filme la position des mains avec une définition de 640 x 360 pixels. Un microcontrôleur assure l’essentiel du traitement pour ne pas charger le processeur central de l’ordinateur. Il se connecte via un câble USB et peut fonctionner sous toutes conditions d’éclairage, y compris la nuit grâce à l’infrarouge.

Le système est « plug and play », comme une souris, c’est-à-dire qu’il fonctionne directement avec tous les logiciels sans passer par un logiciel propriétaire. Actuellement, le capteur dispose d’un champ de vision de 120°, mais il est prévu de passer sur un module à 150°. Haptix est compatible avec Windows XP, Windows Vista, Windows 7, Windows 8 et Ubuntu. Les créateurs promettent qu’Android et Mac OS X seront pris en charge au moment de la commercialisation. Ils ont également prévu un kit de développement (SDK) pour permettre la création d’applications dédiées.

Le capteur Haptix sera proposé avec un stylet optionnel sensible à la pression, qui offrira aux dessinateurs les mêmes avantages qu’une tablette graphique, mais sur la surface de leur choix.

Quelles différences avec Leap Motion ?

Similaire au Leap Motion et qualifié de Mouse-Killer par l’un de ses créateurs, Haptix se diffère selon eux du Leap d’une part, car il exploite exclusivement l’infrarouge lorsque l’éclairage de la pièce est faible, ensuite qu' il est capable de fonctionner sur des surfaces réfléchissantes, mais aussi et surtout parce qu’il  permet de reposer ses mains sur une surface, contrairement au Leap qui nécessite de les maintenir en l’air.

Ses concepteurs affirment avoir développé un algorithme de traitement d’image inédit qui repose sur le principe de la vision stéréo. Il détecte les coordonnées en trois dimensions des doigts, puis calcule leur position par rapport à la surface sur laquelle ils évoluent. Haptix peut suivre jusqu’à dix objets distincts, auxquels on peut attribuer des fonctions. Haptix est également plus souple dans son utilisation que la technologie Statina, qui consiste à rendre une surface tactile en utilisant des capteurs pour interpréter les vibrations provoquées par le doigt sur une surface.

Le lancement d’Haptix est prévu en février 2014. Pour le moment, la start-up lève des fonds via la plateforme Kickstarter. L’objectif de 100.000 dollars (environ 75.000 euros au cours actuel) a été dépassé (plus de 122.000 dollars) et Ractiv veut désormais atteindre 150.000 dollars.

 

Articles en relation