Close

Qleek : rematérialisez et centralisez vos données préférées

Avec la dématérialisation de la culture, la consommation de contenus augmente mais les objets qui la symbolisent (CD, DVD...) disparaissent de nos lieux de vie.
Partant de ce constat, Pierre-Rudolf Gerlach (ingénieur de l'EPITA promo 2005), Ismail Salhi (scientifique) et Johanna Hartzheim (designer industriel) ont créé un nouveau concept : Qleek, rendant aux médias numériques (vidéo, musique, image) leur densité matérielle.

Cette start-up a été retenue pour participer à la 5e saison du Camping, l'un des incubateurs les plus réputés d'Europe (14 millions d'euros levés par les start-ups incubées depuis la 1re saison).

Qleek : design, connecté, intelligent

Qleek donne une forme physique et tangible aux données numériques, sous la forme de petits hexagones en bois personnalisables et échangeables entre amis, appelés Tapps. Ces objets culturels épurés, en bois (matière recyclable) permettent de sélectionner, trier, mettre en avant et partager vos médias préférés : musiques, films, photos, chaîne Youtube... sur différents devices choisis par l'utilisateur.



Qleek se compose de trois éléments :
Les Tapps : des hexagones de bois à l'intérieur desquels est insérée une puce RFID (qui fait le lien avec le contenu). Aucun contenu n'est stocké sur les Tapps, les données sont uniquement issues de contenu en ligne (sur Spotify, YouTube, album photos Facebook...). Un Tapp est aussi dynamique qu'Internet, si la source change ou évolue, l'hexagone est automatiquement et instantanément mis à jour.
• Le lecteur : en bois, il est équipé d'un lecteur NFC qui lit les Tapps et contrôle la lecture. Il communique avec un troisième élément via une connexion Bluetooth Low Energy.
• Le Qleek connector : branché à la télévision ou encore à des enceintes, il diffuse le contenu, à la manière d'un media center connecté à Internet.



L'avenir de Qleek

Qleek est en bonne voie pour réussir sa levée de fonds, plus de 50 000$ récoltés pour un objectif de 70 000$.

Si cela se confirme le 14 juin, la start-up pourra finaliser la conception et la production de la première série. Le prix de départ du Tapp sera fixé autour de cinq euros l'unité. Le coût d'entrée avec le lecteur et le media-center est plus important mais l'équipe travaille à la possibilité de s'en passer, grâce au lecteur NFC des smartphones...

Le modèle économique se fonde également sur le développement de partenariats avec d'importantes plateformes culturelles. La communauté fondée autour de la levée de fonds est un atout et un gage de confiance pour les futurs partenaires. A plus long terme, Qleek réfléchit à une potentielle extension domotique de son concept novateur.

« Et si, sans abandonner tous les avantages des nouveaux médias, on recréait le plaisir charnel de contact avec l'objet. »

Pierre-Rudolf Gerlach, co-fondateur de Qleek.