Technologies de pointe

Un engin à énergie solaire lancé dans l'espace en 2016

Un engin spatial d'une trentaine de centimètres propulsé par la seule force solaire captée par ses voiles sera lancé en avril 2016 dans l'espace.

Un engin spatial d'une trentaine de centimètres propulsé par la seule force solaire captée par ses voiles sera lancé en avril 2016 dans l'espace, a annoncé ce mercredi 9 juillet la société américaine qui l'a conçu. Le LightSail (en anglais "Voile légère") de la Planetary Society, composé de trois "CubeSats" de 10 cm chacun, sera propulsé dans l'espace à l'aide d'une fusée Falcon Heavy de la société SpaceX.

Une fois lancé sur orbite, le LightSail pourra voyager à travers le cosmos grâce à la seule énergie solaire captée par ses quatre voiles en Mylar ultra-minces d'une surface totale de 32 mètres carrés. 
La propulsion est en effet son principal intérêt. "LightSail offre des avantages considérables par rapport aux fusées chimiques traditionnelles. Inutile de transporter du carburant pour les moteurs de fusée, le Soleil fournit une source d'énergieinépuisable pour la propulsion. Les voiles solaires et les techniques connexes sont le seul moyen pratique pour atteindre d'autres étoiles," explique la Planetary Society.

Le projet est financé par des fonds privés et des membres de la Planetary Society, un organisme de promotion de l'exploration spatiale, co-fondé en 1980 par l'astronome légendaire Carl Sagan.

LightSail doit dépasser l'orbite terrestre basse, là où gravite la Station spatiale internationale (ISS), pour rejoindre l'orbite terrestre moyenne, plus éloignée. "Les ailes solaires vont nous donner accès à des données scientifiques cruciales sur la Terre", a déclaré Jennifer Vaughn, une responsable de la Planetary Society.

Selon son patron, Bill Nye, un vol d'essai avec une fusée plus petite et à une orbite plus basse doit avoir lieu l'an prochain. 

De son côté, la NASA, l’agence spatiale américaine, travaille elle aussi sur un projet de voile solaire, mais bien plus grande. Elle a lancé une mission de démonstration technologique "In-Space Demonstration of a Mission-Capable Solar Sail", plus connue sous le nom de "Sunjammer", afin de prouver la viabilité à court terme de ce concept. Elle a prévu de lancer Sunjammer, en novembre prochain.
(Source : AFP)

 

Articles en relation
Fonctionner ou exister ?

Fonctionner ou exister ? de Miguel Benasayag - Edition Le Pommier / Essais et documents,  17 Octobre 2018 - 240 Pages   Arrêtons de passer à côté de nos vies ! Mais que se passe-t-il, dans nos sociétés...

Hors-sol et engagement

Sans doute plusieurs d’entre vous ont-ils fait l’expérience de la versatilité des relations humaines et de la difficulté à tenir ses engagements. A cela plusieurs facteurs concomitants et une...

TESLA : Uploading the future

Elon Musk, entrepreneur archétypal de la Silicon Valley, taillé pour un blockbuster des studios Marvel, croit pouvoir changer le monde et résoudre ses problèmes fondamentaux. Certaines de ses...