Close

Internet des Objets, Cahier de l’Innovation

objets connectés

Publication d'un rapport CIGREF "Internet des Objets, Cahier de l’Innovation" : l’Internet des objets inspiration d’innovation ! Le groupe de travail "Innovation" du CIGREF s’est penché sur la question de l’Internet des Objets sous l’angle de l’innovation et sa dimension au sein de l’entreprise. 

Maisons connectées, habits intelligents, pèse-personnes communicants…. La croissance exponentielle du nombre d’objets connectés est le témoin d’une tendance particulièrement impactante dans le monde numérique, portée par les usages du grand public. Les objets connectés apportent une forme de maîtrise de l’environnement des utilisateurs, que ce soit sur les aspects de santé, de gestion de l’énergie ou la maîtrise de l’information. 

Mais qu’entend-on précisément par les termes « Internet des Objets » et « Objets connectés » ? L’Internet des Objets représente l’extension d’Internet à des éléments du monde physique qui jusqu’à présent ne possédaient pas de moyen de connexion. Les objets connectés permettent alors de remonter des informations vers le réseau, qui n’étaient jusqu’à présent connues que par des actions manuelles humaines. L’Internet des Objets comprend donc à la fois des objets actifs et passifs, ainsi que l’ensemble des éléments (réseaux, passerelles…) qui leur permettent de se connecter entre eux et de se connecter à Internet.
Cette tendance technologique innovante va également avoir un impact fort pour l’entreprise, que ce soit au niveau de son modèle d’affaires, de ses processus internes ou des nouveaux risques associés. En effet, l’Internet des Objets adresse l’ensemble des tendances structurantes de la transition numérique : primauté de l’expérience client, organisation et management, ressources et flux.
La question qui se pose alors est de transformer ces objets en valeur, c’est-à-dire en de nouveaux services qui vont avoir un impact significatif dans la vie des citoyens, des employés, de l’écosystème.

Ce travail se conclut par ce rapport « Internet des Objets, cahier de l’Innovation ».

Internet des objets, Innovation et Culture Numérique...

Avec la transformation des entreprises et le développement de la culture numérique, l’innovation est devenue un élément essentiel de différenciation dans la conquête de nouveaux marchés. Elle est porteuse de création de valeur pour les métiers de l’entreprise, à travers la découverte de nouvelles technologies particulièrement adaptées. Elle permet d’anticiper de nouvelles problématiques et d’apporter un avantage immédiat […]

Pour l’entreprise, l’Internet des Objets offre la possibilité de diversifier ses modèles d’affaires. Cela peut passer par la mise à disposition sur le marché de nouveaux objets connectés, mais également par l’enrichissement de produits existants auxquels une connectivité va être ajoutée. L’ensemble des données récupérées par ces nouveaux objets pourra également être valorisé au travers de nouvelles offres de services, que ce soit en BtoB ou en BtoC […]

La véritable problématique de l’Internet des Objets est bien ici, dans cette valeur de la culture numérique qu’est la confiance, car dans ce contexte, les utilisateurs confient leurs informations à des outils dont la chaîne de gestion sera partagée par un grand nombre d’acteurs, privés et publics. L’entreprise qui aura mis en place des nouveaux modèles d’affaire liés à l’Internet des Objets tout en améliorant ses processus internes devra donc bien s’ouvrir à la co-création de valeur avec l’ensemble de son écosystème.

Télécharger le rapport (PDF)

A propos du CIGREF :
Réseau de Grandes Entreprises, le CIGREF a été créé en 1970 et a pour mission de « promouvoir la culture numérique comme source d’innovation et de performance ». Il regroupe 138 grandes entreprises et organismes français de tous les secteurs d’activités (banque, assurance, énergie, distribution, industrie, services, ministères...). Le CIGREF est présidé depuis le 19 octobre 2011 par Pascal BUFFARD (Président d'AXA Technology Services). Jean-François PEPIN en est le Délégué Général depuis mai 2001.