Close

Les cinq grandes tendances technologiques de 2015

2014 fut une année riche en innovations technologiques : objets connectés, impression 3D, data analytics, cloud computing, etc. Tout porte à croire qu'en 2015 ces innovations vont évoluer et s'enrichir afin de bouleverser notre société au quotidien ou dans notre vie professionnelle. Pour 2015, d'autres innovations vont créer les grandes tendances technologiques de l'année. En voici quelques exemples.

L'internet des Objets (IoT)

L'IoT est en passe de devenir l'une des technologies phares des 10 prochaines années. Ces systèmes interconnectés ne vont pas seulement relier les hommes à leurs ordinateurs et objets du quotidien, mais vont en quelque sorte créer un nouveau monde de produits intelligents et connectés. Aujourd'hui l'IoT est déjà présent dans les maisons avec notamment les systèmes de climatisation pilotable depuis un smartphone. Et l'Internet des Objets ne devrait pas s'arrêter en si bon chemin. Ses fonctionnalités seront au cœur des projets de transport du futur, tels que les réseaux de régulation automatisée du trafic urbain pour les voitures sans conducteur par exemple.

Nous vivons dans un monde connecté et intelligent. Le nombre d'appareils connectés à Internet a récemment dépassé la population mondiale. Selon plusieurs rapports, nous nous dirigeons à toute allure vers un « Internet des Objets » qui englobera pas moins de 50 milliards de produits connectés d'ici la fin de la décennie. Dans ce nouveau monde, les capteurs, balises et commandes feront partie intégrante à la fois du processus de fabrication et des produits intelligents qui en résultent. Et cette transformation touche tous les secteurs industriels.
Pour les sous-traitants en fabrication, les implications sont immenses. Jusqu'à présent, dès que le produit quittait l'usine, ils n'avaient plus la main dessus. Avec les produits intelligents connectés, les fabricants gèrent le cycle de vie de leurs produits dans une véritable boucle fermée. Ils peuvent suivre, gérer et surveiller à tout moment les informations produit, à n'importe quelle étape du cycle de vie et partout dans le monde. 

Créer des produits intelligents connectés n'est cependant pas chose aisée. Pour saisir pleinement cette opportunité, les fabricants doivent évaluer leur stratégie d'entreprise dans son ensemble, depuis la conception du produit jusqu'au service, en passant par l'approvisionnement, la production et la vente. Dorénavant, ils doivent être en mesure d'échanger en toute sécurité des données avec les clients et les fournisseurs, mais aussi les produits eux-mêmes. À long terme, cela implique de développer des fonctionnalités d'analyse avancées. Mais l'urgence sera surtout de se doter de systèmes de surveillance, d'exploitation et d'optimisation à distance.

BI Intelligence a d'ailleurs récemment publié un rapport estimant que l'IoT va connaître une croissance importante d'ici 2019. Son apport à l'économie mondiale serait estimé à 1,7 billion de dollars.

Exemples repérés au CES 2015 Las Vegas :
- La montre connectée Activité Pop de Withings qui devrait sortir sur le marché courant février 2015
- Le système d'irrigation H20 de Parrot (date de sortie non connue à ce jour)
- Le casque Melomind de Mybrain qui analyse l’activité cérébrale et nous aide à réduire notre stress et à nous relaxer à travers des exercices (sortie fin 2015)
- Les Digitsole de GlaGla International : des semelles munies d’un mécanisme qui permet de réchauffer ses pieds lorsqu’il fait trop froid et qui s’arrête lorsque la température désirée est atteinte. 

Le renforcement de la cybersécurité

En 2014, la sécurité des entreprises a été mise à rude épreuve. Pour preuve, des pirates ont dérobé 56 millions de numéros de carte de crédit et 53 millions d'adresses électroniques chez Home Depot entre avril et septembre. Mais c'est l'attaque de Sony Pictures qui a focalisé toute l'attention et suscité le débat sur les mesures à prendre pour renforcer la cybersécurité. Les entreprises se démènent non seulement pour regagner la confiance du public, mais également pour augmenter la protection des données.

La diversification des formes d'authentification biométrique et les cartes de crédit utilisant la physique quantique ne sont que quelques-unes des nouvelles technologies mises en œuvre pour améliorer la sécurité des consommateurs. Le nombre d'entreprises et de produits proposant de nouvelles fonctionnalités va augmenter, tout comme la demande d'experts en cybersécurité.

L'intelligence artificielle

Malgré les avertissements de Stephen Hawking sur les dangers potentiels de l'intelligence artificielle, des chercheurs se sont emparés du sujet dans le but d'améliorer la technologie. Par exemple en 2014, le programme informatique Eugene Groostman a passé le test de Turing afin de mesurer la capacité d'une machine à faire preuve d'une intelligence égale ou indifférenciable à celle d'un humain.

Et l'intelligence artificielle va continuer de progresser en 2015, non seulement parce que ce domaine de recherche est le plus prolifique parmi les technologies émergentes, mais également parce plusieurs poids lourds des technologies s'y intéressent de très près : le système AI Watson d'IBM. Ce système, utilisé dans la recherche médicale depuis plusieurs années, est capable d'analyser des décennies de données en une fraction du temps nécessaire à des techniciens humains. IBM compte étendre son traitement du langage naturel et son générateur d'hypothèses à d'autres secteurs d'activité en 2015.

La généralisation de l'utilisation des drones

Les drones vont continuer à faire les gros titres, en raison de leur potentiel d'utilisation dans de multiples secteurs d'activité et des enjeux réglementaires qu'ils suscitent. En 2014, l'U.S. Federal Aviation Administration a autorisé certaines entreprises à utiliser des drones à des fins commerciales. Une tendance amenée à se confirmer en 2015 avec, selon le Washington Post, 167 demandes en attente pour des projets de drones commerciaux et plusieurs centaines d'autres prévues en 2015.

Des robots parmi nous

L'industrie de la robotique va également être le théâtre de grandes innovations. Des robots comme Baxter ont prouvé qu'hommes et robots peuvent travailler ensemble. Amazon est l'une des premières entreprises à favoriser les interactions homme-robot sur le lieu de travail. La société a mis en place des bras articulés appelés « Robo-Stow » (robots déchargeurs) permettant de déplacer les articles sur des étagères perchées à plusieurs mètres. En 2015, de plus en plus de fabricants vont étudier les robots afin de les rendre plus intelligents et plus sûrs afin de les adapter dans des secteurs tels que les appareils commerciaux et la fabrication automatisée, à l'image de  Hiroshi Ishiguro, professeur à l’université d’Osaka qui a conçu les robots humanoïdes Kodomoroid et Otonaroid.

(Source : PTC.com - Février 2015)