Technologies de pointe

Bienvenue dans l'empire des sens !

innovation sensorielle
L’innovation sensorielle, depuis l'ouverture en 2012 en France du premier laboratoire mondial sensoriel, Certesens, est à l’origine de nouvelles matières et de leurs effets en résonnance avec les aspirations sociétales du luxe de demain. Le Centre d’Etudes et de Recherches sur les Technologies du Sensoriel Certesens, à l'occasion du rendez-vous international Luxe Pack de Monaco, a détecté et dévoilé cette semaine quatre aspirations sociétales de demain : l’anticonformisme, l’engagement, le nouveau rapport au temps et la singularité. Elles modèlent déjà la perception du luxe en déplaçant sa pratique, du diktat de la marque statutaire qui impose son histoire et ses codes vers l’exigence individuelle de chaque consommateur pour faire du luxe une expérience personnelle vécue pleinement.
 
Certesens avec les matières à sensation de sa matériauthéque sensorielle présentait cette année les dernières tendances de matériaux : Quatre nouvelles aspirations sociétales pour quatre collections de matériaux qui font sens.
C’est à l’occasion du dixième anniversaire du Luxe Pack Trends Observer de Monaco que Régine Charvet-Pello, présidente de Certesens, accompagnée de Béatrice Mariotti, vice-présidente de Carré Noir et de Stéphane Truchi, président de l’Ifop, présentait de nouvelles matières en résonnance avec les aspirations sociétales de demain.

LIRE AUSSI DANS UP': Paradoxe du sensible et de l'industrie

Le nouveau rapport au temps et la trace du temps
Il existe un nouveau rapport au temps. Aujourd’hui, le consommateur voudrait un accès immédiat, là, tout de suite, maintenant. Le luxe sera de prendre SON temps dans une société où tout va très vite.
 
 
Pour matérialiser ces aspirations et ses sensations de raffinement et privilège nouveaux où se mêlent la profondeur des matières et la méditation mais aussi la légèreté et la lumière, Mat&Sens, le département CERTESENS d’expertise et de conseil en matières, matériaux et sensoriel destiné aux entreprises, a opté pour des matériaux qui montrent « la trace du temps ». Avec des effets perçus précieux, minutieux, essentiels ou vaporeux, c’est la marqueterie de nacre, la soie de bambou ou encore l’albâtre translucide et l’acrylique structuré qui parlent de ce nouveau rapport au temps.
 
Anti conformisme et savoir-faire extrêmes
L’anticonformisme dit “no” à l’autorité. C’est la volonté de ne plus suivre les diktats qui nous imposent un seul et même système avec des modèles à adopter. On est loin du brandconception où la marque exprime sa toute-puissance, revendique ses racines et ses codes. Car dans l’anticonformisme il y a une vraie prise d’autonomie : le désir d’être libre. Il ne s’agit pas forcement d’être contre quelque chose, mais plutôt remettre en question les manières de faire pour mieux laisser l’individualité s’émanciper.
 
 
Pour illustrer l’aspiration anticonformisme, Mat&Sens a sélectionné des matériaux contrastés dont la mise en œuvre utilise des « savoir-faire poussés à l’extrême ». Ils peuvent évoquer attirance et répulsion simultanément. Ils fascinent et intriguent et souvent provoquent : peau de raie, panse de vache, mousse d’aluminium, voile de métal brulé, verre gravé métal… pour une perception du surprenant, de l’audacieux, de l’alternatif, du sauvage jusqu’au dangereux.
 
Singularité et « Parlez-moi de moi »
Il ne suffit plus d’envoyer le même message à tout le monde. L’ancien modèle de luxe unique pour tous exaspère le consommateur. On parle destoryliving et non plus de storytelling : je vis ma marque. Le consommateur cherche à composer son univers de luxe avec des produits qui lui ressemblent vraiment.
 
 
Pour adapter le produit à chaque utilisateur, Mat&Sens a choisi des matériaux changeants et modifiables par l’action de son propre corps (le mouvement, la chaleur, la production corporelle) « Parlez-moi de moi » est la collection de matériaux sur laquelle j’agis : un polymère polarisant, un acrylique personnalisé, un textile 3D, un cuir thermo-tactile, une sérigraphie de mes cheveux pour un textile très personnel et unique… Pour garder un effet toujours précieux mais changeant, singulier, identitaire et absolument unique.
 
Engagement et nature revisitée
L’engagement est un contrat moral où le consommateur adhère si le luxe prend soin de la nature. Il ne s’agit pas de pouvoir répondre à la traçabilité d’un produit, mais plutôt d’un engagement plus exigeant, une implication sincère et authentique et non pas une communication bâtie avec les codes de la publicité.
 
 
Les matériaux choisis pour évoquer le sens de « l’engagement » proviennent de la « nature revisitée » : mousse végétale vivante et organique, bois composites, végétaux recyclés, sables compressés, champignons lyophilisés et tactiles, pour donner un effet techno-émotionnel et écologique, authentique et responsable.
 
 
Avec ces nouvelles méthodes et des outils d’analyse de la perception sensorielle et émotionnelle, ces recherches de matériaux innovants permettent d’accompagner les concepteurs, designers, architectes, industriels et créateurs dans leurs démarches de différenciation et d’attractivité afin de faciliter un choix sensible et tourné sur les réponses attendues par le consommateur. Car on le sait désormais, le toucher, la sonorité, le goût, le parfum ou les couleurs comptent de plus en plus dans l’appropriation des produits manufacturés par le consommateur.
Ce travail sur la matière, le matériau et leur perception permet la personnalisation des produits et des services, l’optimisation des usages ou de l’ergonomie, qui conduisent les entreprises à travailler sur de nouvelles pistes d’innovation, garantissant une meilleure qualité perçue, quelques soit les secteurs d’activité (luxe & cosmétique, mobilité, ville, énergie, santé, loisirs…)
 
Ce nouvel enjeu passe notamment par la compréhension et l’amélioration des aspects perçus des produits, apportés par les cinq sens de l’être humain.
L’antre de Mat&Sens à Tours offre ainsi à la consultation une vraie collection de matières au classement original, intuitif, selon les sensations qu’ils apportent. Une matériauthèque complétée par une application/logiciel de recherche multicritères qui associe les besoins et les exigences techniques aux réponses sensorielles : un lieu d’inspiration, de réinterprétation de l’existant et d’innovation.

 

Articles en relation
OSNI 1, le nuage parfumé de Cartier

A l’occasion de la FIAC, la Maison Cartier dévoile, du 20 au 23 octobre 2017, son premier OSNI - Objet sentant non identifié. Baptisée Le Nuage Parfumé, cette installation olfactive et immersive...

Paradoxe du sensible et de l'industrie

Le concept de marketing sensoriel est venu se heurter à une vision beaucoup plus naïve que l'on pouvait avoir de l'univers des sens, notamment depuis la création du premier laboratoire mondial de...

Et si nos vêtements étaient climatisés ?

Des chercheurs américains de l’Université de Stanford ont développé un textile bon marché à base de matière plastique qui permet de mieux résister à la chaleur. Ce nouveau textile pourrait refroidir...