URBANISME - ARCHITECTURE - PAYSAGES

Le bien-être comme composant d'une nouvelle certification architecturale

architecture
Et si l’architecture pouvait être pensée et conçue pour favoriser et promouvoir le bien-être mental et physique au sein d’espaces de vie et de travail ? Une approche innovante qui pourrait bien aboutir à une nouvelle réflexion architecturale. Des idées de Platon sur la beauté universelle et la proportion géométrique, jusqu’au feng shui et à l’architecture des cultures anciennes, une nouvelle certification de bâtiment est en passe de conquérir le monde. Avec pour ligne de conduite quelques principes de la philosophie : la sécurisation, la réduction des tensions, la motivation à l’action et la réalisation de l’être.
 
Depuis 2006, "l’architecture thérapeutique" est au cœur des recherches du cabinet d’architecture d’Emmanuel Negroni : pour les populations dépendantes tels qu’Autistes, Alzheimer, Handicapés, 4e âge, … L'architecte explique que « depuis longtemps, les stimulations sensorielles sont considérées comme des vecteurs d’amélioration de la santé des personnes déficientes mentales et comme des moyens de communication permettant d’entrer en contact avec elles. Elles ont été exploitées pour améliorer les déficiences profondes : les sens, faculté chez l’Homme, de percevoir les diverses impressions que provoque sur lui le milieu extérieur. »
Mais la multitude de sollicitations de la vie en collectivité soumet aussi chacun de nous tous à de multiples tensions. Alors pourquoi ne pas intégrer à la construction des bâtiments à vivre et à travailler des normes ciblant le bien-être ?  
 
C’est l’idée qu’ont eue l’entreprise Delos et la Mayo Clinic en 2015 en créant un laboratoire qui servira à leur but commun : affiner la recherche sur les formes, volumes, objets, couleurs, surfaces et conditions écologiques, thermiques et sonores pour stimuler la santé et le bien-être dans les espaces intérieurs (1). Ce laboratoire nommé Well Living LabTM (ou le laboratoire du bien-être) est situé au centre de la ville américaine de Rochester dans le Minnesota. 
 

Un espace intérieur qui mesure l’impact de l’environnement bâti, sur la santé de l’humain

Par le biais de sa publication parue sur la plateforme dePhDTalent, l’architecte Maria A. El Helou (2) affirme que l’architecture améliore le bien-être et réduit les effets de certaines maladies. Son domaine de recherche couvre la neuro-architecture, la thérapie à travers l’architecture et le développement urbain basé sur l’état psychologique de la communauté.
La certification de bâtiment nommée « WELL Building Standard® » - créée par la Mayo Clinic et l’entreprise new-yorkaise de design et technologie Delos - est la première reconnue mondialement, pour attester des bâtiments dont les normes ciblent le bien-être. Leur laboratoire du bien-être « Well Living Lab TM », leur permet d’enregistrer et de mesurer en permanence, les effets des éléments d’architecture sur la productivité et le bien-être des personnes, évoluant au sein de l’espace étudié. Comment ?
 
Grâce à un bracelet biométrique porté par les participants, des composantes comme la lumière, la température ou l’humidité sont testés selon deux variables : le nombre de battements cardiaques et la conductance électrique de la peau. Parce que les humains passent 90% de leur temps au sein d’espaces intérieurs (3), l’objectif est d’utiliser les résultats numériques pour optimiser la qualité des espaces bâtis et améliorer le potentiel personnel comme la qualité de sommeil, la performance professionnelle ou l’augmentation du taux de productivité.
Avec des résultats déjà pertinents, les entreprises Delos et la Mayo Clinic, espèrent influencer l’architecture de demain, pour que la santé et le bien-être soient au cœur des nouveaux espaces conçus, surtout au sein des métropoles et des agglomérations urbaines développées ou en voie de développement.
 
« L’adhésion est mondiale. 370 projets sont inscrits dans le processus de certification dans 28 pays. En France, on compte 26 projets en cours de certification WELL en Mars 2017 - comme SANOFI Carteret et la pré-certifiée tour DUO - faisant de la France le 4ème pays au monde dans le nombre de projets sont en cours de certification. », explique Maria A. El Helou.
 
Immeuble Sceneo à Bezons (95) - France
 
Le premier bâtiment à avoir été certifié dans l’hexagone est l’immeuble « Sceneo » se trouvant à Bezons (95), dont le certificat a été remis en mars 2017, propose notamment des mesures de qualité de l’air intérieur et de l’eau.
 
Bureaux CBRE Madrid, premier espace en Europe Continentale à être certifié WELL® -Niveau Gold – Aménagements intérieurs neufs et existants
 

Un laboratoire de 700m² dédiés à l’étude de l’architecture sur la santé des humains

C’est en 2015 que les entreprises Delos et la Mayo Clinic coopèrent pour la création d’un laboratoire qui servira à leur but, situé au centre de la ville américaine de Rochester dans le Minnesota. Il est divisé entre habitat et bureaux de travail sur une surface de 700 m². Cet espace intérieur est amovible, ce qui permet d’examiner les réactions des participants vivant en permanence dans ces différents espaces d’habitation ou de bureau. De plus, il est équipé de détecteurs de lumière, de température, d’humidité et de pression atmosphérique.
Afin de tester les effets de ces différents milieux de vie, les participants sont munis d’un bracelet biométrique qui mesure le taux de stress. Les deux variables principales sont le nombre de battements cardiaques et la conductance électrique de la peau.
En Mai 2016, les observateurs ont soumis huit participants à neuf types différents d’environnements d’habitation et de travail dans ce même espace intérieur amovible dont on change les fonctions - en changeant cloisons, meubles, couleurs, etc. - pour comparer les variations des résultats enregistrés.
 
Les Différents facteurs adaptables dans le laboratoire pour la mesure du bien-être dans l'espace intérieur (Image retouchée et traduite par l'auteure)
 
Alors que l’immobilier se développe rapidement, les chercheurs de ce laboratoire essaient de trouver l’équilibre qui maintient la santé face à l'avancée croissante de la technologie de construction. Ils espèrent développer davantage les critères du standard de certification WELL, lancé en Octobre 2014 après six ans de recherches. Quels résultats ?
Les résultats des premières observations, annoncés en Février 2018, confirment par exemple l’efficacité de l’éclairage bleu sur la productivité professionnelle (4). De plus, le laboratoire a pu enregistrer des différences de bien-être, de comportement, d’humeur, de qualité de sommeil et de performances professionnelles selon plusieurs facteurs dont la température ambiante, la lumière et la possibilité de pratiquer des activités physiques quotidiennes dans le milieu de vie ou de travail. En effet, ces facteurs combinés adéquatement améliorent la satisfaction des employés de 66% et la productivité de 21%, tout en faisant baisser le taux d’absentéisme de 56% (5).
 
Les chercheurs du Well Living Lab ont annoncé en Février 2018 que leurs recherches seront approfondies au cours des trois prochaines années (6). D’autre part, le laboratoire est prêt à accueillir des chercheurs dans ce domaine et sponsoriser les recherches qui développent les technologies économiques axées sur le confort. Ils espèrent ainsi assurer la sensibilisation sur la santé et le bien-être dans les espaces conçus, surtout au sein des métropoles et des agglomérations urbaines développées ou en voie de développement (7). Quelle architecture nous attendra dans les années à venir  pour une cité thérapeutique ?
 
 
(1) Anthes, E. (2016). The Office Experiment, Can Science Build the Perfect Workspace? Nature, 537(7620), 294. doi : 10.1038/537294a
(2) Maria A. El Helou est architecte et membre de l’assemblée des délégués à l’ordre des Ingénieurs et Architectes de Beyrouth. Maria A. El Helou est actuellement PhD en architecture à l’université Aristote de Thessalonique en Grèce.. Elle est membre administratif à l’Association des Architectes au Liban.
(3) Delos Living (2016, 8 Février). WELL Certification Intro [Vidéo en Ligne]. Accessible : https://www.youtube.com/watch?v=vd7f7VNB_dQ
(4) Mayo Clinic (2018, 24 Février). Well Living Lab Results: Mayo Clinic Radio. Vidéo en Ligne :  https://www.youtube.com/watch?v=tCq98BtMIY0
(5) USGBC (U.S. Green Building Council) (2005, 15 Mai). Course preview: Introduction to the WELL Building Stand. Vidéo en Ligne : https://www.youtube.com/watch?v=xd8Rd82WlG4

 

Articles en relation
Notre-Dame : comment renaîtra-t-elle de ses cendres ?

Stupéfié et impuissant, le monde a vu, en direct, la beauté se consumer. Notre Dame a brûlé et c’est l’humanité qui se sent amputée d’une partie d’elle-même. Ce n’est pas le symbole de la religion, de...

Déco : les murs se mettent au vert

C’est bien connu, le printemps arrive avec ses envies de changements : grand nettoyage, rangement, déco, … C’est donc le moment de profiter des dernières innovations en matière de peinture. La...