Close

SolaRoad, la 1ère route solaire du monde !

urbanisme

Transition écologique : Les Pays-Bas viennent d’inaugurer la première route solaire du monde !

Les Pays-Bas viennent d’inaugurer le 12 novembre dernier le premier tronçon de route solaire au monde au nord d'Armsterdam. « C’est l’un de nos projets ambitieux sur les énergies renouvelables », s’est enthousiasmé le ministre de l’Économie néerlandais, Henk Kamp, lors de l’inauguration de SolaRoad.

Ce projet révolutionnaire, développé par la société néerlandaise SolaRoad, a relevé le défi de couvrir de panneaux solaires une portion de route. Long de 70 mètres, SolaRoad a la capacité de produire de l’énergie électrique comme celle générée par les panneaux photovoltaïques qui captent la lumière du soleil. SolaRoad va être testée pendant deux ans. Le but du projet est de pouvoir installer d’ici à cinq ans une route solaire viable commercialement, alors que le nombre de voitures et vélos électriques ne cesse d’augmenter. Selon ses concepteurs, ce projet novateur pourrait à terme permettre de recharger vélos et véhicules électriques sur l’ensemble du réseau routier néerlandais (140.000 km, 25.000 km de pistes cyclables).

A ce jour, la route se compose de modules de béton de 2,5 mètres sur 3,5 mètres recouverts de panneaux solaires. Ceux-ci ont été tapissés de verre trempé, anti-dérapant afin d’éviter les accidents. Grâce à la captation de la lumière du soleil, elle peut produire 140 kilowatts d’énergie par heure. Pour l’instant, l’électricité générée est injectée dans le réseau électrique mais pourrait aussi être utilisée dans le futur pour éclairer la voie publique, indique l’Organisation néerlandaise pour la recherche scientifique (TNO).

L'électricité générée par les modules photovoltaïques exposés au soleil est directement injectée dans le réseau électrique local. Toutefois, le projet s’inscrit dans une visée plus large : celui d’intégrer des dispositifs d’énergie verte dans les infrastructures existantes du pays. L’idée de SolaRoad est celui d’exploiter, dans cette perspective, les nombreuses pistes cyclables qui parsèment le territoire pour les transformer peu à peu en une source importante d’énergie renouvelable. Dans cette perspective, la piste cyclable de SolaRoad servira de banc d’essai pour les trois prochaines années.

A horizon 2016, si l’expérience fonctionne, la piste sera étendue à 100 mètres, « les vélos et les véhicules électriques pourraient un jour être capables de recharger leurs batteries depuis la route ou la piste cyclable, sans fil ou fiche électrique », rapporte Stefen De Wit, l’un des scientifiques. L’énergie produite par celle-ci permettra ainsi de recharger directement les batteries des véhicules électriques, d’éclairer la voie publique, voire d’alimenter les feux de signalisation.

« Nous espèrons disposer d’ici cinq ans, d’un produit applicable à grande échelle » précise Stefen De Wit, qui rappelle que "Les Pays-Bas souhaitent tripler la part des énergies renouvelables dans leur consommation électrique d’ici à 2020 et être énergiquement neutres d’ici à 2050."

(Source : IMTech nov 2014)