Close

Ville fractale 4.0 very open : A Paris, on invente le Wikibuilding

En attendant un papier de fond que je ferais sur la ville fractale et notamment sur un de mes architectes préférés (une vraie vision de la ville, de la mobilité, de l’humain, etc) Alain Renk, voici un projet qu’il porte notamment : le Wikibuilding.

Métamorphose numérique

Le wikibuilding prend acte des changements civilisationnels produits par le numérique, et en particulier le passage à un monde ouvert, où l’Open Innovation devient centrale, où Wikipedia et OpenStreet Map démontrent que les utopies libertaires des débuts de l’internet font leurs places au sein du monde présent.

Métamorphose

Le wikibuilding, c’est réussir l’hybridation de toutes les opportunités méthodologiques du numérique (méthodes agiles, conception itérative et réflexive, réversibilité, pivots…) avec un passage à l’échelle architecturale et urbaine.

Révolution du faire ensemble

En quelques jours le wikibuilding a trouvé un soutien parmi les promoteurs, ingénieurs, architectes, paysagistes, chercheurs, industriels du numérique et des transports, start-ups, médias, restaurateurs, médecins, instituts de recherche, le centre scientifique du bâtiment, etc..

DIWO + Makers

Si des personnes et organismes aussi différents adhèrent au projet, c’est qu’il est porté par une équipe de conception qui expérimente rapidement et qui construit ensuite selon des logiques agiles. Ce que viennent chercher ces personnes dans le wikibuilding c’est de l’action et non de la théorie.

Le « Wikibuilding » est né. Croisement de l’architecture en open source, des possibilités offertes par le bois et du travail en réseau de l’économie numérique, il fait partie des projets rendus à la Mairie pour « Réinventer Paris ».

Un terrain nu coincé le long du périphérique dans la Zac Masséna, à quelques minutes à pied de la Grande Bibliothèque et des futures 1000 startups de la Halle Freyssinet. C’est le lot M5A2 de la zone d’aménagement concerté (ZAC) qu’Anne Hidalgo a mis dans l’appel à projets « Réinventer Paris ». On peut y construire entre 8.000 à 11.000 m2 suivant les options. Et ce lieu un peu improbable, le dernier de Paris avant le périphérique, pourrait être le premier lieu de « Wiki Building ».

Comme avec un logiciel en open source, l’architecte et urban designer Alain Renk et le promoteur Paul Jarquin, proposent un bâtiment en open architecture où les futurs occupants, les financeurs, les architectes, les startups vont pouvoir intervenir et adapter l’immeuble aux usages, aux besoins ou, même aux expériences. Projet totalement innovant rendu possible par le matériau utilisé : le bois. La société Rei France s’est spécialisée dans les constructions en bois dans Paris. Un avantage écologique considérable, mais un surtout un matériau extrêmement adaptable et transformable, très rapide à travailler et dont, habitants vont pouvoir suivre la préfabrication en usine dans l’Est de la France et modifier au fur et à mesure s’il le souhaite.

Tout est modulaire, modulable et évolutif

Le bâtiment sera construit en mode wiki, tous les plans et expérimentations étant en open source, chacun pourra y puiser et exploiter, améliorer ou expérimenter. Les bailleurs ou les assureurs pourront tester et expérimenter en e-santé par exemple avec les habitants, les commerçants également et 5% de la surface sera réservé à un living lab. Dès le chantier ce Wikibuilding devrait être un lieu d’expérimentation ouvert à l’école d’architecture de Paris Val de Seine contigu et, conçu en Open design pour intégrer des mises à jour permanentes.

Nul ne sait comment évolueront les usages des bâtiments, le Wikibuilding doit donc être modulable pour devenir en partie hôtel, lieu de travail, appartement, travail partagé, studio de prise de vue, de mode, lieux d’expérimentation, magasins, lieu de fêtes et show room éphémère, boite de nuit, restaurant, libraire et conciergerie. Le Wikibuilding est pour Paul Jarquin «la symbiose entre l’architecture et le pouvoir collaboratif de l’économie numérique». Mais cela va beaucoup dépendre des échanges et des expériences. (Source : © La Tribune – Jean-Pierre Gonguet Le possible Wikibuilding dans la Zac Massena contre le périphérique)

www.wikibuilding.paris