Close

Pli : lancement du numéro 2

revue architecture Pli
Pli, revue d’architecture et d’édition sort son prochain numéro le 22 septembre 2016 au Pavillon de l’Arsenal à Paris. Nouvelle revue traitant d’Architecture et d’Édition, publiée annuellement, elle tente de saisir la proximité qui lie ces deux domaines et dans quelles mesures ils s’entrechoquent et se complètent. Pli est né du constat que les architectes, urbanistes, paysagistes côtoient régulièrement éditeurs, libraires et rédacteurs.
 
Férue de papier et de techniques d’impression, l’équipe rédactionnelle de la revue a la volonté de créer un véritable objet plus qu’une banale revue, en utilisant plusieurs types et grammage de papiers, d’impression, une couleur forte, un format unique, et des procédés originaux.
Après un premier numéro Pli 01 – Hypertextualité, sorti en septembre 2015, le numéro 02, sur le thème “Format(s)” sort donc en septembre 2016.
L’accueil reçu pour le premier opus conforte les créateurs aujourd’hui dans la volonté de continuer et de développer PLI. L’ensemble des 500 exemplaires est aujourd’hui écoulé, et ils peuvent compter sur un lectorat et des collaborateurs optimistes pour continuer sur leur lancée.
 
Lancée par Christopher Dessus, architecte diplômé de l’ENSA-Versailles, la revue Pli est aujourd’hui portée par quatre autres personnes : Jean-Baptiste Parré, au design graphique (charte, forme et supports), Marion Claret à la production, Adrien Rapin à la communication et Margaux Desombre à la rédaction. La petite revue prend une autre dimension au fil des rencontres et des discussions, avec des personnes de tous horizons, intéressées par le projet. Petit à petit des liens avec d’autres disciplines connexes à l’architecture et à l’édition émergent, élargissant l’horizon éditorial de Pli. C’est ainsi que le design graphique, la photographie, l’illustration et l’aménagement paysager ont trouvé leur place dans les pages de la revue.
 
Le numéro deux est l’occasion pour la revue de s’affirmer plus que jamais. Un appel à contribution a été lancé qui a remporté un vif succès, avec la réception de plus de 80 articles de fond. Cet appel a fait écho hors de France : du Royaume-Uni au Canada, en passant par l’Allemagne ou encore la Suisse. La décision est donc prise de produire une revue bilingue pour valoriser cet enthousiasme global.
 
Pli 02 – Format(s) réunit 25 auteurs, architectes, urbanistes, paysagistes, photographes, éditeurs, chercheurs, libraires et auteurs d’horizons multiples autour de cette nouvelle thématique déployée en sept grands chapitres. S’y retrouvent aussi huit illustrateurs, le studio Twice (www.wearetwice.com), Building Paris (www.buildingparis.fr), Yann Kebbi (www.yannkebbi.fr), Maxime Mouysset (www.maximemouysset.tumblr.com), Lisa Laubreaux (www.lisalaubreaux.com), Fakepaper (www.fakepaper.fr) Samuel Eckert (www.samueleckert.tumblr.com) et l’Atelier Bingo (www.atelier-bingo.fr).

Ça parle de quoi ?

Pour ce deuxième numéro de Pli, traiter du thème “Format(s)” permet de s’immiscer dans les différentes échelles des domaines de l’architecture et de l’édition, tant sur le plan esthétique que sur le plan sémantique. L’idée est de penser la notion de “Format(s)” comme la thématique inhérente de ce nouveau numéro.
 
Pli affiche avec une nouvelle non-couleur, le noir, comme pour s’abstraire de la couleur et dévoiler entièrement le format même de l’ouvrage. Comme le soutient Pierre Caye, “L’architecte entretient un rapport très étroit au texte qui est non pas une simple annexe de sa pratique, mais fondamentalement, une partie constitutive et intégrante de sa discipline“. Ainsi le rapport entre l’architecte et l’outil imprimé devient fondamental. Supports de projet, le livre, le magazine ou encore ici la revue, deviennent le format essentiel pour réfléchir et réinventer les pratiques. Si le format désigne les dimensions caractéristiques d’un objet, il peut également être le format (papier) de représentation, le format (d’impression), le format (la taille) des éléments constructifs. Le format est aussi un support de données, voire même un support de leur disposition. De quel objet parlons-nous ? Du building qui s’élance jusque dans les nuages ? De la surface de papier adaptée à notre main ? Pli 02 veut s’affranchir des idées pré-formatées et s’engage plus que jamais pour une réflexion sur le cadre, les normes, pour aller plus loin.