ARCHITECTURE ::: Matériaux, villes et bâtiments de demain

ville durable
  • Publié le jeudi 10 Novembre 2016 08:29
  • Rien de mieux que la Floride pour lancer la construction d’une ville entièrement alimentée par l’énergie solaire ! Ce sera la première ville verte des Etats-Unis capable d'accueillir 50.000 personnes dès le début de l’année prochaine. «Babcock Ranch» - c’est son nom - comptera 1100 logements pour cette première phase de construction, tous certifiés respectueux des critères de développement durable par la Coalition pour la construction verte de Floride. Emménagement début 2017 !
     
    « On est en train de créer une nouvelle ville, notre mission est de prouver que croissance raisonnable et protection de l'environnement peuvent aller de pair » déclare Syd Kitson, le créateur de cette cité verte au sud-ouest de la Floride. Syd Kitson est à l’origine joueur professionnel de football américain ; il a racheté une superficie de la taille de Manhattan, en 2006, à Edward Babcock, un magnat du bois et un politicien de Pittsburgh, après avoir appartenu historiquement à la famille McAdow.
    Kitson a conclu un accord de 350 millions de dollars avec l'État de la Floride et le comté de Lee pour la plus grande convention unique de préservation des terres dans l'histoire de l'État. L'accord a permis de préserver 74 000 acres de la propriété, avec la poursuite des opérations d'élevage en ranch, et a fourni à Kitson les 17 000 acres dont il avait besoin pour le développement de son projet.
     
    Syd Kitson
     
    Avec plus de 500 arbres déjà plantés, la ville est aujourd'hui terminée à 70 %. Plutôt que de bâtir un énième quartier résidentiel ou un lotissement éloigné du centre-ville, l'entrepreneur a décidé de construire une ville entièrement écologique, avec tout le confort nécessaire : un établissement scolaire public, un quartier avec boutiques et restaurants, un centre de bien-être, un marché de produits locaux, des chemins de randonnée et des lacs, …
     
    Appartements et maisons sont conçus pour des occupants de tous âges, à des prix allant de 200.000 à 800.000 dollars, selon Syd Kitson, soit entre 174.000 et 697.000 euros environ.
    Les styles des maisons ont été soigneusement pensés, présentant des formes architecturales intemporelles qui encouragent l'interaction sociale et un fort sentiment de communauté. Les styles architecturaux allant de l'"Artisan", de la "Ferme", du "Golfe côtier", de l'"Espagnole" ou encore de l'"Antiquité coloniale" / occidentale, tous originaires des styles régionaux de la Floride du Sud-Ouest sont ainsi représentés. Les porches profonds situés à proximité des trottoirs et des rues encourageront les conversations avec les passants ainsi que les invitations aux voisins à venir s'asseoir et bavarder autour d'un verre. Les garages détachés accessibles par de larges ruelles sont généralement situés derrière la maison pour éviter de dominer le paysage et les espaces verts expansifs servent d'ancres pour le quartier.
     
     
    Conçues selon des principes de conception durable et construites selon les exigences du Conseil du bâtiment vert de la Floride, les maisons de ville et de campagne de Babcock présentent des conceptions et des systèmes efficaces avec un aménagement paysager à faible impact qui favorise la conservation de l'eau et l'utilisation de l'énergie solaire. Des détails simples, comme des volets, des surplombs et des fenêtres appropriées au design favorisent l'efficacité du design qui contribue à un look élégant dans sa simplicité et réconfortant pour l’ambiance de la communauté, facilitant l’interaction sociale.
     
    «La vraie durabilité englobe un engagement à conserver, à préserver les ressources naturelles, à créer un contexte de croissance personnelle et à réaliser des rêves et des aspirations personnels » déclare Syd Kitson car Babcock Ranch n'est pas une terre vierge, mais est enracinée dans la préservation. Il est le résultat de plus de cent ans d'attention soigneuse par la famille Babcock. Plus de 90% du développement est construit sur des pâturages et des terres agricoles.
     
     
    Les opérations commerciales du Ranch ont financé des générations d'activités d'intendance pour maintenir l'excellent état de la propriété et fournir un habitat à la faune abondante du ranch. L'infrastructure écologique a été le thème primordial dans toutes les décisions d'aménagement - ce qui a abouti à une ville en harmonie avec son environnement. Ayant des sentiers ombragés, des aires de repos, des rues bordées d'arbres et des structures ombragées, le Ranch se vantera d'avoir 75% de ses arbres indigènes. Une étude régionale sur la connectivité de la faune - l'identification de stratégies pour créer des corridors permanents de la faune reliant les parcs et les terres naturelles dans le sud-ouest de la Floride - a permis à Babcock Ranch de servir de lien central pour l'élevage de bétail qui continuera pendant dix ans sous la direction de Kitson. Alors que la gestion de la réserve est remise à l'Etat, la gestion du bétail Babcock se poursuivra sur les 18 000 acres de terres appartenant à la ville pour préserver l'utilisation traditionnelle de la terre.
     
    Les investissements environnementaux réalisés au Babcock Ranch au cours de la dernière décennie donnent des résultats impressionnants. Les avantages sont surtout visibles dans la région autour du lac Curry, où les écoulements naturels d'eau de surface ont été considérablement changés au cours des années pour accommoder des activités d'élevage et de ranching. Trois barrages visant à réhydrater environ 70 acres ont été construits afin de retenir l'eau qui a été vidangé auparavant à travers le système de ranch de fossés.
     
    Propulsée par le soleil, une centrale solaire photovoltaïque générant plus d'énergie que la ville consomme, fournira à la région plus vaste de l'électricité propre, renouvelable et intégrée grâce à une collaboration avec la compagnie d’électricité publique Florida Power & Light. La ferme solaire de 75 mégawatts construite sur 179 hectares produira suffisamment d'électricité pour alimenter 21.000 foyers, soit environ le nombre prévu à terme à Babcock Ranch qui, grâce à ce projet, triplera sa capacité solaire actuelle.
     
    Autre innovation : Babcock Ranch profite de la législation de la Floride sur la voiture sans conducteur pour en faire un terrain d'essai pour les véhicules autonomes. Cette collectivité est planifiée comme une collectivité verte avec des véhicules à mobilité partagée électrique, à basse vitesse, automatisés et disponibles pour les résidents et les entreprises. Un système avancé de transport public et privé de véhicules partagés, sans conducteur devrait être l'épine dorsale pour le déplacement des personnes et des marchandises.
     
    L'installation d'un réseau de fibre optique avec une bande passante de 1 gigaoctet par seconde permettra aux résidents de se connecter à des vitesses rapides et suffisamment puissantes pour rendre pratique l'exécution de nombreuses applications domestiques et professionnelles.
     
    En résumé, la vision de Babcock Ranch est fondée sur une architecture qui encourage les voisins à interagir, dans le choix des modes de vie de la ville et du pays. La conservation et la préservation des ressources naturelles offre à chacun la possibilité de vivre quotidiennement dans un lien inaltérable avec la nature et avec les autres. Un rêve pieux mais qui semble pourtant bien sur le point de se réaliser. 
     
     

     

    partenaire