UP' Magazine Le magazine de l'innovation et de l'économie créative

Close

Rencontre avec Marc Giget, l'âme des "Mardis de l'innovation"

Qui ne connaît ces soirées hebdomadaires devenues presque institutionnelles, aux conférences cultes, véritables phares pour une diffusion de la culture de l'innovation ? Plus de 300 cours/conférences, plus de 700 professionnels formés, plus de 15 000 auditeurs libres, 300 témoignages d'entreprises parmi les plus innovantes. Une encyclopédie vivante, ouverte et généreuse, fondée et animée par Marc Giget qui créa en 2003 l'Institut européen de Stratégies créatives et d'Innovation et dirige le Club de Paris des Directeurs de l'Innovation. Pour lui, "l'innovation, c'est intégrer le meilleur état des connaissances dans un produit ou un service créatif, pour aller plus loin dans la satisfaction des individus et de la société". Rencontre avec un homme volubile et passionné.

icone-magazineQuelle est l'origine de l'initiative « Les Mardis de l'Innovation » ?

Marc Giget : J'ai pris l'initiative des Mardis de l'innovation il y a 12 ans. Il s'agissait déjà d'un cours en accès libre, intégrant des conférences et portant sur l'innovation.

Compte tenu du fait que l'innovation n'est pas une discipline scientifique, mais une œuvre collective nécessitant la combinaison de beaucoup de talents complémentaires, il m'est apparu indispensable que cette formation soit totalement ouverte.

Le cycle peut être suivi dans un objectif de certification ou comme source d'inspiration personnelle. Il est accessible à des personnes de profils très différents, aussi bien professionnels que jeunes diplômés, de façon à être à la fois un lieu de diffusion d'une culture commune de l'innovation et un creuset de rencontres entre les multiples acteurs de l'innovation.

Depuis maintenant deux ans, les Mardis de l'Innovation sont devenus réellement inter-établissements. Ils sont accueillis par différents établissements qui apprécient ce que nous faisons, sans dépendre d'aucun, les cours étant accessibles et diffusés gratuitement.

Une autre évolution clef a été la diffusion sur le Web via une chaine vidéo dédiée (1), qui connait un succès croissant (plus de 175 000 visites cette année). La prochaine étape clef sera la diffusion multilingue pour élargir la diffusion internationale.

icone-magazineQuelles sont vos intentions : agiter des idées, alimenter l'écosystème et/ou susciter des actions concrètes ?

MG : L'intention première est d'expérimenter un format éducatif nouveau, résolument « inter », c'est-à-dire inter-établissements, inter-organisations, inter-générationnel, inter-national..., qui me semble le format du futur pour ce type de formations.

La société est très segmentée et les formats éducatifs n'échappent pas à cette segmentation. Or, l'innovation nécessite la combinaison de compétences multiples dans un esprit partagé de progrès. Ce n'est donc pas un luxe d'avoir un format éducatif commun ouvert à tous.

Cette ouverture est également un gage de qualité. Vu le nombre d'auditeurs, à savoir plus de 25 000 cours suivis en ligne, plus les quelques centaines de personnes présentes physiquement, cela justifie d'inviter des acteurs de l'innovation de niveau mondial qui transmettent leur retour d'expérience.

L'agitation des idées est un élément important, mais elle ne découle pas d'une volonté d'impertinence a priori. C'est la variété des sujets et des intervenants qui l'alimente.

L'intérêt principal, d'après les participants, est d'avoir accès au meilleur état de l'art, ainsi qu'au témoignage d'entreprises et de personnes parmi les plus innovantes au monde. Ils y trouvent des sources d'inspiration, des raisons de prendre confiance dans leurs projets et des éléments de solutions pour aller plus loin dans leur réalisation Ce n'est déjà pas mal. Chacun y choisit ses influences, l'innovation n'est pas normative .

icon-magazineEst-ce que cela suscite des actions concrètes ?

MG : Apparemment oui selon des retours des participants. Environ 15% disent être passés à l'acte (réalisation de projets, création de start-up, réorientation professionnelle, créations...), d'autres mûrissent leurs projets, beaucoup trouvent que cela leur permet de fonctionner mieux.

D'ailleurs, le cycle comporte deux modules qui m'ont été inspirés du manuel de philosophie que j'avais étant lycéen et qui comportait 2 tomes : «1- la réflexion » et « 2- l'action ».

Le premier module s'intitule « Culture de l'innovation » et le second « Stratégies de mise en œuvre de l'innovation » dans le but donc de préparer le passage à l'acte par la réflexion et de le nourrir du retour d'expérience des grands acteurs de l'innovation.

 

Programme des Mardis de l'innovation 8 janvier - 26 février 2013

madisrenaissance- 8 janvier : L'innovation à la Renaissance - Aux sources de la culture européenne humaniste de l'innovation.

La Renaissance est à l'origine des grands codes modernes de l'innovation. C'est une période exceptionnelle de progrès humain qui, par sa générosité et son ambition sans précédent, a marqué l'évolution de notre société par des bouleversements considérables dont l'onde choc se répercute encore aujourd'hui à travers le monde.

C'est l'époque de la création du venturi capitale, du designo, du brevet d'invention, de l'art comme valeur partagée et de l'humanisme comme liant fondamental de toutes ces initiatives.

La Renaissance est également la première grande vague de synthèse des connaissances et inventions venues du monde entier. Elle est alors portée par une Europe ouverte au monde qui en tirera plus de plus de 5 siècles de leadership.

Intervenant : Marc Giget

- L'aventure humaine et les valeurs de la Renaissance
- Les composantes multiples de l'innovation à la Renaissance,
- Les apports fondamentaux de la Renaissance pour l'innovation
- L'effet miroir saisissant entre les grandes thématiques de la Renaissance et celles de la période actuelle.
- De la Renaissance en Europe à la Renaissance de l'Europe ? (Ce dernier thème fera l'objet d'un Mardi de l'innovation spécial paneuropéen à Florence fin 2013)

- 15 janvier : L'innovation à la Belle époque. La plus grande vague d'innovation de l'histoire. Rôle clef des expositions universelles.
- 22 janvier : Dynamique et perspectives d'évolution de la culture chinoise de l'innovation.
- 29 janvier : Ingénierie innovante et nouveaux outils de la conception.
- 5 février : Fondamentaux, crise et renouveau de la culture nord-américaine de l'innovation.
- 12 février : Originalité et diffusion de la culture indienne de l'innovation.
- 19 février : La culture allemande et nord-européenne de l'innovation.
- 26 février : Innovation ouverte, écosystèmes d'innovation, crowdsourcing et co-conception

amphiensamLieu : 18h15 à 20h45 au Grand amphithéâtre de l'ENSAM, 155 Boulevard de l'Hôpital, 75013 Paris, (métros : Campo Formio ou Place d'Italie).

Inscription

(1)  https://vimeo.com/channels/mardisinno  (UP' retransmettra en vidéo chaque jeudi les sessions des Mardis de l'innovation)

http://www.mardis-innovation.fr/

 

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
MAGAZINE COMMENTS POWERED BY DISQUS
Loading...
Loading...