UP' Magazine L'innovation pour défi

Close

Un coup de fourchette connectée pour maigrir !

Après le smartphone, la smart TV, voici la smart fork, autrement dit, la fourchette intelligente : la hapifork. Conçue par la start-up française Hapilabs, cette fourchette pourrait réguler notre vitesse d'ingurgitation, et donc notre éventuelle appétence à prendre des kilos, en vibrant lorsque nous mangeons trop vite.

La fourchette "hapifork"a un manche un peu épais car il contient une carte électronique, mais elle est légère et se manie naturellement. Si on s'en sert pour manger tranquillement, elle se comporte comme une fourchette ordinaire. Mais si on avale son repas trop vite - moins de dix secondes entre chaque bouchée -, elle se met à vibrer, comme un téléphone mobile. (Il faut une moyenne de 20 minutes pour que le cerveau enregistre qu'un aliment a été ingéré). Ainsi rappelé à l'ordre, l'utilisateur fait une pause, et reprend son repas plus lentement.

hapifork"On démontre de plus en plus que manger vite est mauvais, que ça contribue à faire grossir, indique Jacques Lépine, l'inventeur de "hapifork", Ingénieur des Ponts et Chaussées. Je n'arrivais pas à corriger ce comportement. Et puis un jour, en regardant ma fourchette, je me suis dit que j'y arriverais peut-être avec elle."

Cette fourchette peut également communiquer avec un smartphone (Apple ou Android) grâce au Bluetooth (version prévue pour 2014). Les données de l'utilisateur sont envoyées en temps réel. Durée des repas, régularité, nombre de coups de fourchette, toutes ces données sont enregistrées et affichées sur une application mobile dédiée.

 

Commercialisée aux Etats-Unis à partir d'avril 2013

hapifork2L'hapifork présentée à Las Vegas cette semaine se distingue peu d'une fourchette ordinaire. Dans son manche, un peu plus gros que la normale, se cache un système électronique avec des capteurs "qui détectent à chaque fois que la fourchette est portée à la bouche. Si vous allez trop vite, l'électronique est programmée pour déclencher une alarme".

Une fois chargé, l'appareil peut tenir pendant deux semaines à raison de trois repas par jour et de dix vibrations par repas. Il passe même au lave-vaisselle, à condition de retirer sa partie électronique. La société Slowcontrol prévoit de commercialiser dans un premier temps cette invention aux Etats-Unis à partir du mois d'avril, et pour un prix prévu de 99 dollars (75 euros environ), dans cinq coloris différents.

 

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
MAGAZINE COMMENTS POWERED BY DISQUS
Loading...
Loading...