UP' Magazine L'innovation pour défi

Close

500 propositions, innovations et curiosités sociales venues de l'étranger

centreanalysestrategiqueLe Centre d'analyse stratégique propose une nouvelle édition de son panorama des questions sociales dressant le bilan de l'année 2012. Ce ne sont plus 300 mais 500 curiosités (les brèves) qui constituent l'ouvrage : 500 propositions, innovations et curiosités sociales venues de l'étranger

La sélection de pays a en effet été élargie pour intégrer l'Argentine, le Japon ou encore les Pays-Bas. La démarche et l'esprit restent identiques : le département Questions sociales du Centre d'analyse stratégique a assuré durant toute l'année une fonction de veille chez nos voisins (plus ou moins éloignés) afin d'y déceler des projets et innovations originaux en matière de politiques sociales.

Comme l'an passé, la crise économique mondiale forme le cadre des innovations sociales de l'année 2012. D'une part, en limitant les ressources disponibles, elle rend indispensable une réflexion sur leur allocation. D'autre part, en ayant montré le rôle fondamental d'amortisseur des systèmes de protection sociale, elle oblige à une réflexion sur les modalités les plus efficientes d'intervention auprès des publics.

Par ailleurs, des tendances démographiques et sociales structurantes comme le vieillissement de la population et l'accroissement de l'emploi des femmes se poursuivent, elles alimentent les besoins dans le champ de la vieillesse et du soutien aux familles actives dans la plupart des pays couverts par le panorama.

Parmi ces pays, certains ont créé leur modèle de protection sociale de longue date ; les pays européens en font partie : leurs innovations s'insèrent alors sur le socle de leur modèle d'État providence de référence, social-démocrate, libéral ou conservateur. D'autres, en Amérique du Nord, peuvent aussi s'intégrer dans ce schéma d'une prise en compte ancienne des problématiques sociales.

Mais ce panorama couvre également des pays qui, puissances émergentes (Inde, Chine, Brésil), ou aux références culturelles différentes (Israël, Japon), construisent un modèle fondé sur d'autres principes. Les innovations qu'ils proposent peuvent concerner des problèmes qui se posent en termes différents dans les pays occidentaux (une relative déscolarisation, une pauvreté très importante, une circulation massive d'armes au Brésil, (brève 404), mobiliser autrement les acteurs (exemple de l'appel aux entreprises pour contrôler l'obésité des salariés au Japon, (brève 36), ou reposer sur des principes d'intervention qui nous sont peu familiers (comme l'illustre le signalement des personnes âgées désorientées par un bracelet en Chine, (brève 412).

Ces façons de réfléchir ne peuvent que nous faire prendre de la distance sur nos habitudes de pensée face à un problème social.

En plus des brèves, des textes introductifs tirent, pour chaque sous-chapitre, quelques enseignements généraux des tendances en cours. Sans prétendre à une analyse, ils organisent la pensée au travers de quelques orientations partagées ou divergentes entre les pays concernés. Par ailleurs, comme l'an passé, certaines brèves nous donnent l'occasion de revenir sur les travaux publiés en 2012 par le Centre d'analyse stratégique.

Le lecteur trouvera ainsi dans cet ouvrage une collection de brèves volontairement hétéroclites. Qu'elles choquent ou amusent, qu'elles intriguent ou rendent perplexe, ces innovations, nous l'espérons, stimuleront l'imagination sociale !

propositionsinnovationssocialesTélécharger le rapport 

Travaux coordonnés par : Delphine Chauffaut, Marie-Pierre Hamel, Marie-Cécile Naves, Mathilde Reynaudi, Sarah Sauneron.

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
MAGAZINE COMMENTS POWERED BY DISQUS
Loading...
Loading...