UP' Magazine Le magazine de l'innovation et de l'économie créative

Close

"Blockwood", un concept architectural innovant de maisons modulaires en bois

Puisque les prix de l'immobilier ne cessent d'augmenter et les réglementations thermiques concernant les nouveaux bâtiments deviennent plus drastiques, comment va-t-on pouvoir se loger dans les années à venir ? Faire construire une maison coûte entre 1 300 et 1 600 € le m². Imaginez un système de modules de bois qui permette la fabrication industrialisée d'habitats bon marché. Ecologiques, sans fondation, déplaçables et à très hautes performances énergétiques, pour un coût d'environ 750 € le m². C'est le projet que Gilles Guerry, inventeur et architecte, met actuellement au point.

blockwood3L'objectif de Blockwood est de construire des maisons répondant aux nouvelles exigences thermiques, qui visent les économies d'énergie. En utilisant des outils simples, réduisant considérablement le temps de conception et de préfabrication.

"Toutes les pièces, chevrons et plaques, qui constituent les modules, sont standardisées, explique Gilles Guerry. Avec 32 types de pièces, je façonne différents cadres qui, mis bout à bout, forment des modules stables, transportables et isolés. Cette ossature de bois joue aussi le rôle de bardage extérieur de la maison : un gain de temps pour le chantier." L'architecte utilise la modélisation numérique 3D pour une pré-production efficace. "Le montage est aisé et rapide, poursuit-il. Tel un grand mécano, le chantier se résume à l'assemblage, à la visseuse, des éléments préfabriqués. Ni mesure, ni perçage, ni découpe sur le chantier. On peut construire une maison en 3 mois."

Blockwood s'adresse dans un premier temps aux particuliers désirant faire construire une maison écologique. "On adapte les volumes des constructions en fonction de l'implantation et des besoins du client."

 

Le projet se situe dans une optique de développement durable et de protection de l'environnement

Les maisons construites consomment très peu d'énergie. Elles sont bâties à partir d'éléments naturels, notamment du bois d'essence locale. Le projet présente une utilité sociale, puisqu'il s'agit de créer des habitats de qualité accessibles au plus grand nombre. "L'écologie ne doit pas être un luxe", martèle l'inventeur. L'un des buts de Gilles Guerry est aussi de rendre plus compétitives les entreprises locales. " Une fois que j'aurai construit plusieurs maisons moi-même, j'aimerais développer un réseau d'artisans charpentiers sous franchise, utilisant mon système. Mes machines de découpe et de perçage sont bon marché et grâce au temps gagné avec la préfabrication, l'artisan devient compétitif face aux grands groupes disposant de chaînes de production."

"Après les nombreux développements techniques, les études de propriété intellectuelle, l'étude de marché, Blockwood n'attend plus que sa rencontre avec le public", sourit Gilles Guerry. Pendant quelques mois, l'organisation Rennes-La Novosphère met un terrain à la disposition de l'architecte, rue de Lorient. Il va y construire, d'ici à la fin du mois d'avril, son premier prototype de grande dimension. "Je disposais de suffisamment de fonds pour la réalisation du prototype, mais pas pour acheter un terrain assez bien placé pour attirer les visiteurs." Le prototype sera constitué de 4 modules de 20 m² chacun. "Ils sont destinés à être reliés entre eux, mais sont individuellement autonomes. Leur construction va me permettre de vérifier le prix de production et d'héberger, dans l'un des espaces, une machine qui me servira à construire les autres modules plus rapidement."

"Il manque 800 000 logements en France, le foncier augmente, le pouvoir d'achat baisse et les banques prêtent plus difficilement. Et comme si le tableau n'était pas suffisamment complexe, les exigences en terme de performances énergétiques et d'écologie révèlent le caractère inadapté des matériaux et techniques de construction traditionnels", pense Gilles Guerry.
Après des études de biologie, ce Breton, qui se décrit comme un bricoleur "bidouilleur", a intégré l'école d'architecture de Rennes, puis a travaillé deux ans dans l'agence d'architecture d'Odile Decq, une agence d'architectes professionnels à Paris. "Plutôt que d'inventer des machines compliquées et chères pour bâtir, reconsidérons les choses, servons-nous de la force de calcul de l'informatique et arrêtons de construire comme il y a cent ans, lance-t-il. Grâce à des outils numériques et de production spécifiques, Blockwood permet de rationaliser au maximum tous les stades du processus de construction. De la conception sur mesure au montage, nous maîtrisons à la fois la qualité, le coût et les délais de livraison du bâtiment."

Pour toutes informations :   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / 06 70 78 59 96

(Source : Rennes-La novosphère - 2013)

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
MAGAZINE COMMENTS POWERED BY DISQUS
Loading...
Loading...