UP' Magazine L'innovation pour défi

Close

Isocycle, le vélo de nos villes du futur

Le premier produit d'ISOCYCLE est un vélo pliant avec un nouveau concept de pliage breveté internationalement. Ce vélo a été conçu pour allier confort, simplicité, compacité et design.

Jusqu'à présent, 5 % des Français seulement font du vélo chaque jour. Ils parcourent en moyenne 87km/an (contre 900 km au Danemark et aux Pays-Bas) et utilisent surtout leur voiture. Mais les problèmes de pollution et de coût des carburants rendent la situation intenable.
Imaginez : un vélo pliant simple et léger, utilisé en complément d'autres modes de transports qui permettrait à l'usager de faire les derniers kilomètres qui le séparent de sa destination finale (travail, maison, arrêt de bus..), et que l'on trouverait à disposition dans le coffre d'une voiture.

C'est le produit conçu par Dominique Bied et Paul Doublet, directeur général et technique d'Isocycle.

L'objectif du vélo pliant d'Isocycle est de démocratiser l'utilisation du vélo comme un moyen de déplacement propre, efficace et rapide. Et de lui permettre un accès aux espaces restreints, où le vélo classique est limité : l'escalier, l'ascenseur, l'entreprise ou l'appartement, par exemple.

"Notre vélo est léger et se plie rapidement, explique Paul Doublet, jeune ingénieur mécanicien. Il est compact, mais procure les sensations d'un vélo de ville classique. Nous avons voulu éviter le mini vélo instable." Isocycle a pensé son vélo comme le maillon d'une chaine de déplacements, à utiliser en lien avec une voiture, un bus ou un train, par exemple.

Ce produit s'adresse à des urbains actifs, qui vivent dans des espaces saturés d'automobiles, mais ne disposent que de peu d'espace de stockage. Aux professionnels de l'automobile, qui cherchent depuis plusieurs années à intégrer un vélo dans les véhicules. Aux entreprises et aux collectivités souhaitant proposer des transports alternatifs à leurs employés. Aux autorités organisatrices de transport en commun, tel que le TER ou les bus péri-urbains.

Le vélo d'Isocycle a été labellisé par Rennes - La Novosphère car le projet présente, notamment, de fortes attaches locales. Il est né dans la ville et est dirigé par un ingénieur sorti en 2010 de l'INSA de Rennes. Il propose des solutions innovantes en terme de mobilité et répond efficacement à des problématiques de circulation urbaine, d'environnement, de consommation d'énergie, de sédentarité et de santé.

"Nous en sommes actuellement à l'étape du passage d'une maquette à un vélo fonctionnel, explique Yann Besnard, directeur marketing et commercial d'Isocycle. Un prototype a été fabriqué par une entreprise spécialisée dans le domaine, en Hollande." Prototype qui va subir toute une batterie de tests, afin de franchir les étapes de validation et d'homologation. "Nous travaillons aussi sur les aspects "production" du vélo pliant. Nous choisissons actuellement un assembleur, qui sera localisé en France."

Les créateurs 

veloisocycle2Yann Besnard est le dernier arrivé dans l'aventure d'Isocycle, imaginée par Paul Doublet et soutenue par Dominique Bied, associé et président d'Isocycle, ingénieur production chez Safran et propriétaire du brevet du premier produit de l'entreprise.

"Ce premier produit d'Isocycle est intéressant car il a un design attractif et qu'il se distingue de ses concurrents par un système de pliage innovant, primé au salon des inventions de Genève en 2010", fait valoir Yann Besnard, qui a auparavant occupé des fonctions de chargé d'affaires et chef de projet dans une entreprise du domaine de la métallurgie. "En 2010, j'ai amorcé une reconversion afin de travailler dans le milieu des cycles spéciaux : j'ai travaillé dans un atelier de fabrication, entreprise « 3 roues et plus », à Quimperlé, suite à une formation à l'AFPA en fabrication et travail du métal. J'ai travaillé en parallèle sur un projet de conception et fabrication d'un produit innovant, et suis donc fortement sensibilisé à l'environnement de l'innovation. C'est ce qui m'a amené, par l'intermédiaire du book Crysalide, à rencontrer Paul Doublet."

La commercialisation du vélo est prévue pour 2014.

"Nous apprécions particulièrement le soutien local de Rennes-La Novosphère, soulignent Paul Doublet et Yann Besnard. Comme le territoire rennais est pionnier dans beaucoup de domaines, c'est un lieu d'expérimentation. Cela nous permet non seulement de mettre en avant un nouveau produit, mais surtout de développer notre idée de synergie entre différents mode de transports. Ici, nous allons pouvoir réunir autour du vélo des acteurs de l'ameublement d'intérieur, de la voiture, et des transports collectifs afin de faire la promotion des perspectives offertes par ce vélo pliant."

(Source : Rennes - La Novosphère - 2013)

Pour toutes informations Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  ou  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / 06 64 86 43 83

 

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
MAGAZINE COMMENTS POWERED BY DISQUS
Loading...
Loading...