UP' Magazine Le magazine de l'innovation et de l'économie créative

Close

Rapport Gartner : des applis mobiles majoritairement hybrides en 2016

Plus de la moitié des applications mobiles seront hybrides en 2016 annonce l'institut Gartner. La mobilité était un monde à part jusqu'à présent pour les informaticiens. « Mais la mobilité influence désormais les stratégies globales et les tactiques en matière de technologies et d'architecture d'entreprise » relate Ken Dulaney, vice président chez Gartner. « Les entreprises comprennent qu'elles doivent gérer plusieurs plateformes mobiles, d'autant plus avec le succès du BYOD. »

Afin de répondre à ce besoin, les entreprises cherchent à implanter des applications sur de multiples plateformes matérielles et systèmes d'exploitation. Elles devraient être séduites par les architectures hybrides qui consistent à combiner la portabilité des applications HTML5 avec un conteneur natif qui facilite l'accès aux fonctions natives du périphérique.

Lorsqu'il s'agit de tirer parti de la géo-localisation, des systèmes de notification, des capacités de cartographie, et même de capteurs tels que l'appareil photo, les applications doivent être développées en utilisant soit une solution hybride soit une solution native.

Evaluer les plateformes de développement du marché

Il précise : « Les organisations doivent examiner comment les applications peuvent être enrichies ou améliorées par l'ajout des capacités natives du terminal. Puis, elles doivent évaluer les plateformes de développement qui permettent de développer des applications natives, hybrides et Web, à partir du même code de base. Et quand cela est possible, les activités de développement logiciel devraient être consolidées grâce à des plateformes de développement cross-plateformes mobiles. »

Deux autres prédictions sont annoncées par Gartner. « En 2014, Apple sera accepté par les équipes informatiques d'entreprise comme c'est le cas aujourd'hui pour Microsoft. » Ce constat part du fait que si l'iPhone ou l'iPad sont certes acceptés, ce n'est pas encore le cas des systèmes Mac pour les postes de travail et les portables. La situation va donc changer, selon David Mitchell Smith de Gartner.

« Les Mac vont bénéficier de la consumérisation de l'informatique, et ils vont prendre de plus en plus les caractéristiques de l'iOS. C'est la demande du consommateur final qui va pousser à l'acceptation d'Apple dans l'entreprise » pense-t-il.

Il faut dire qu'en parallèle l'offre mobile de Microsoft, avec Windows Phone et Windows 8, suscite moins d'envie. Pour autant, ces nouveaux produits vont conquérir une certaine acceptation dans les entreprises, à la fois à cause des relations que Microsoft a su nouer avec ses clients entreprises et pour ses facilités d'administration.

Les produits de Microsoft moins attractifs que ceux d'Apple

Toutefois, au contraire de l'offre d'Apple, les produits de Microsoft ne bénéficient pas du phénomène de consumérisation. En gros les produits de Microsoft ne déclenchent pas suffisamment d'envie de les posséder chez l'homme de la rue.

Seconde prédiction : en 2013, le premier Smartphone à 50 $ fera son apparition dans les pays émergents. Ces Smartphones n'auront pas toutes les fonctions évoluées des terminaux des pays développés et bénéficieront des progrès réalisés dans l'intégration de composants. Pour les fabricants de téléphones mobiles, ce sera l'heure de se poser la question si ils doivent abandonner ce marché pour se focaliser sur les systèmes de haut de gamme.

(Source : Jean-Pierre Blettner, Réseaux-telecoms.net Fév. 2013)

 

 

 

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
MAGAZINE COMMENTS POWERED BY DISQUS
Loading...
Loading...