UP' Magazine L'innovation pour défi

Close

Ecotype, un jeu citoyen sous un dôme immersif

Du 10 au 19 mai 2013, la Ville de Valbonne Sophia-Antipolis (06) accueille ECOTYPE, une installation numérique spectaculaire et unique invitant les citoyens de tous âges à s'immerger par le jeu dans notre avenir écologique : une réflexion sur l'avenir pour éclairer l'action présente.

La commune de Valbonne Sophia Antipolis va recevoir pendant dix jours une installation artistique, ludique et spectaculaire sous un dôme itinérant de 110 m2. Ecotype est conçu comme un événement artistique local visant à susciter une vision globale du développement durable.

C'est en même temps une installation publique, un jeu, une application numérique. Ecotype utilise des informations réalistes et des formules de calculs vérifiables dans un environnement attractif, ludique et spectaculaire. Pour autant, ce n'est pas un outil d'expertise mais un jeu de sensibilisation au développement durable. Le scénario d'Ecotype veut confronter nos choix locaux et individuels à un scénario global.

Fruit de la collaboration d'artistes, de scientifiques et d'entreprises, Ecotype est un concept novateur et ludique de sensibilisation au développement durable. Placés en équipe sous un dôme immersif de 110 m2, entourés d'images projetées à 360 °, les participants ont une mission : faire face aux défis planétaires à venir en apportant notamment des réponses à l'épuisement des ressources fossiles et à la surpopulation planétaire. Les joueurs sont invités via une interface tactile, à procéder à des choix d'aménagement pour la commune dont ils peuvent ensuite visualiser les conséquences sur l'écosystème planétaire jusqu'en 2050.

ecotype1

Est-ce une réponse originale à la question complexe du futur de notre écosystème ?

En réunissant autour de la problématique environnementale, l'ensemble des acteurs concernés - enfants et adultes, spécialistes et simples citoyens, décideurs et électeurs - les concepteurs d'Ecotype souhaitent montrer que la responsabilité de ces enjeux est avant tout collective.

Outil de réflexion et de communication, cette initiative est destinée à se développer après sa première expérimentation à Valbonne Sophia-Antipolis. Ce dispositif scénographique et interactif sera ainsi mis à la disposition d'organisations publiques, associatives ou privées, pour l'organisation de colloques, de conférences ou de tout autre événement, qu'il soit citoyen, éducatif, environnemental ou scientifique.

ECOTYPE, la génèse...

"L'effet de serre comme la gestion des ressources pétrolières sont des enjeux globaux. Puisque les enjeux principaux se situent au niveau du chauffage des bâtiments, des transports, de la valorisation des ressources renouvelables et plus largement dans l'évolution des comportements individuels, les collectivités territoriales et locales sont en première ligne. La division par quatre des émissions dépendra de millions de décisions individuelles et va constituer un enjeu démocratique considérable."

La démarche prospective de la DATAREn 2010, Frédéric Alémany et Benoit Colardelle, respectivement directeurs du Hublot (Nice) et de Scen&act (Marseille), décident de s'associer afin de créer une installation spectaculaire ayant pour sujet le développement durable. Ce projet a pour ambition de questionner les citoyens, via leur collectivité, sur les moyens à mettre en oeuvre pour agir sur le futur de leur territoire. Le sujet est complexe et porte de très nombreuses ramifications collectives : urbanisme, occupation des sols, biodiversité, énergies, « bien-être » de la population, mixité, déplacements... L'idée est de créer un événement ludique qui permet une prospective sur le territoire jusqu'en 2050.Cet événement se déroulera sous un dôme géodésique de 110m2, créé pour ce projet et conçu pour la projection d'images et la diffusion du son afin de renforcer l'immersion du public. Pour mener à bien ce projet, Frédéric Alemany et Benoit Colardelle ont convaincu plusieurs partenaires de se joindre à eux :

- La commune de Valbonne Sophia Antipolis.- Le CMA Mines Paris-Tech (Centre de Mathématiques Appliquées) de Sophia Antipolis, qui porte un centre de recherche et de prospective sur le futur énergétique.
- La jeune entreprise de serious-game Solargames.- Le responsable du Master MAJE de l'université de Sophia Antipolis (Management de jeux vidéos).- Le sociologue Marc Relieu (Enseignant-chercheur à l'École Nationale Supérieure des Télécommunications).- Camille Florent, paysagiste créateur de dômes géodésiques... Mais aussi un compositeur, des graphistes et des illustrateurs.- Le Hublot et Scen&act apportent leurs compétences de créateurs de spectacles, de créateurs numériques, d'ingénierie culturelle.

Le Hublot et Scen&act, respectivement dirigés par Frédéric Alemany et Benoît Colardelle, sont des structures culturelles expérimentées qui ont su fédérer autour de ce projet une collaboration inédite entre les collectivités territoriales locales, des laboratoires de recherches universitaires, des entreprises et des artistes.

Le financement de ce projet est possible grâce au dispositif régional PACALabs, destiné à soutenir l'innovation numérique sur le territoire PACA. D'avril à septembre 2012, le CMA, avec Sandrine Selosse et Stève Lechevalier démarrent leur recherche. Ils créent un modèle qui comporte 450 lignes de données croisées sur la commune de Valbonne, qui sont mises en perspective à l'échelle de la France et du monde. L'ensemble de ces informations est extrapolé jusqu'en 2050, suivant des calculs croisés entre les différentes données, avec la nécessité que le modèle soit adaptable à d'autres territoires. Les réunions régulières avec les concepteurs portent sur l'adaptation nécessaire à un événement qui est plus spectaculaire que scientifique, qui porte sur la réflexion plus que sur la prédiction. Dans ce même laps de temps, le Hublot crée le prototype numérique de l'interface de jeu et du moteur qui va déclencher musiques, projections d'images et de données.

Scen&act travaille à la création du dôme géodésique de 110m2 qui accueillera Ecotype. Solargames réalise l'application qui récupère les résultats du modèle du CMA, les renvoie vers l'interface de jeu et réalise l'IHM, l'Interface Homme Machine. Le modèle est riche, passionnant mais nous trouvons cela pertinent de le circonscrire à l'énergie. Le sujet est prépondérant : la disparition future des énergies fossiles, la nécessité absolue de s'équiper de sources d'énergies renouvelables et de diminuer les émissions de gaz à effet de serre pendant que l'ensemble de la planète s'urbanise, apparaissent comme les thèmes les plus urgents. La création musicale, la réalisation des images projetées à 360° sous le dôme et des 150 images de données fixes et évolutives serviront le propos, permettront au public de plonger dans le jeu, d'être immergé dans les sons et les images.

Le joueur sera aussi l'auteur du spectacle.

Les trois axes du jeu

Le but consiste pour le joueur à aménager sa commune jusqu'en 2050. En intervenant sur les curseurs à sa disposition, il répond aux multiples défis que posent la raréfaction des sources énergétiques et la croissance démographique. La maîtrise de notre croissance démographique et économique. Le développement des énergies renouvelables.La baisse de la consommation des énergies fossiles.

Les leviers de l'action sur le territoire : l'urbanisation, avec les différentes zones d'occupation des sols : l'habitat résidentiel ou collectif, l'économie tertiaire ou industrielle, l'agriculture, l'élevage ou la culture, la nature minérale ou forestière. La réglementation et les dispositions opposables : Coefficient d'occupation des sols, normes énergétiques, production d'énergies, agriculture intensive/extensive, espace naturel protégé.Les équipements publics : Productions énergétiques (biomasse, solaire, éolien, nucléaire), transports (cycle, bus, véhicule électrique), traitement des déchets (incinérateurs, usine de recyclage), loge-ments sociaux (bas revenus, retraités, étudiants, actifs), le bien-être (administration, éducation, loisirs, nature).

Quelles seront les conséquences de ces choix sur le développement de la commune jusqu'en 2050 ? Ces choix seront élargis à l'ensemble des communes de France et deviendront un modèle de développement pour le Monde. 

Les résultats du jeu : Les indicateurs en 2050 / Les indicateurs locaux : rapport production et consommation énergétique , rapport déchets émis / déchets recyclés ; les indicateurs nationaux : taux de production d'énergies renouvelables, émissions de CO2 (gaz à effet de serre) ; les indicateurs mondiaux : concentration de CO2 dans l'atmosphère,  réserves d'énergies fossiles.

Score indicatif de la simulation : année limite d'épuisement des ressources.

Informations pratiques

Réservez pour jouer - Entrée libre et gratuite

Séances collectives : à partir de 10 personnes • 10h00 -15h00 - 17h00 - 21h00 Séances individuelles : moins de 10 personnes • 11h00 -14h00 -16h00 -18h00 -19h00 - 20h00. Soit sur la période 60 rendez-vous individuels et 40 rendez-vous collectifs.

Sur réservation : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  - 06 09 44 69 31

Durée du jeu : 1 heure - Possibilité de jouer 2 fois.

Deux types de réservations :

1/ Rendez-vous collectifs : Collèges et lycées, associations, comités d'entreprises...Sur les 4 horaires : minimum 10 personnes avec boitier de vote électronique.Rôle du médiateur Ecotype:A chaque choix, le médiateur pose la question à l'ensemble du groupe qui répondra en votant avec un boîtier électronique.Suivant les résultats du vote, le médiateur actionnera l'interface tactile, ce sera l'occasion de discussions et de débats collectifs.Des experts seront invités à jouer avec des groupes.

2/ Particuliers :1 personne minimum - tout publicJeu individuel ou petit groupe de moins de 10 personnesLe joueur joue lui-même sur l'interface Ecotype, aidé et conseillé par le médiateur Ecotype.

Les outils des partenaires

Le modèle du CMA - http://www.modelisation-prospective.org/ : 

Pour mener à bien ce projet, le CMA fait appel à ses outils de modélisation prospective, à savoir les modèles de la famille MARKAL/TIMES d'optimisation technico-économique. Ces modèles, évoluant sur un horizon temporel pouvant aller jusqu'à 100 ans et sur une échelle géographique se déployant du monde à la ville, représentent le système énergétique dans son ensemble via l'intégration d'un très grand nombre de technologies.Ce modèle est programmé de façon à produire des scénarios ouverts conformes à ceux proposés par le CMA mais reproductibles pour d'autres communes, avec des choix multiples et des données initiales variables (commune urbaine, rurale et mixte comme celle de Valbonne).   

La création de l'IHM par Solar games - http://www.solargames.fr/fr

L'interface est créée par une société spécialisée dans le serious game : Solar games, dont l'équipe est issue de cette formation. Jean-François Herbert et Alexandre Bullock ont créé à Nice, SOLAR GAMES, studio de création et maintenance de « serious games ». Usagers et retour d'usage - http://www.telecom-paristech.fr/nc/formation-et-innovation-dans-le-numerique.html

"Nous avons sollicité le travail de Marc Relieu (Paris Tech – LTCI) sur le retour d'usage et l'amélioration de la conception des interfaces. Le travail de conception est donc le résultat de ces échanges avec les usagers et l'observation scientifique.Ces temps de rencontre avec les publics et Marc Relieu sur les usages permettront d'affiner le modèle de jeu."

www.ecotype.net

 

Submit to FacebookSubmit to Google BookmarksSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
MAGAZINE COMMENTS POWERED BY DISQUS
Loading...
Loading...