UP' Magazine L'innovation pour défi

 

Contre l'illettrisme numérique en entreprise

illettrismenumerique2

L'illettrisme numérique est aujourd'hui source d'incompréhension dans les entreprises 

Dans une entreprise telle qu'un opérateur de télécommunications, on ne parle pas d'informatique mais de système d'information, de SI, en épelant les lettres : S, I, et en les accolant bien souvent à un qualificatif négatif : le SI coûte trop cher, le SI est trop lent, le SI ne répond pas aux besoins, le SI ne marche pas ! Que l'ordinateur d'un salarié ne s'allume pas, qu'une imprimante n'imprime pas ou qu'une commande ne soit pas traitée dans les temps, qu'un client se plaigne d'une facture adressée à tort, c'est toujours la faute du SI.

Comment en est-on arrivé là ?

Lire la suite...
 

Le numérique et la distorsion du temps

distorsiontempsdali2

J'assistais le 27 novembre 2012 à un TEDx Salon à la Gaité Lyrique dont la ligne direc­trice était "la mai­trise du temps". Cette édition légère de TEDx était orga­ni­sée par la même équipe à l'origine de TEDx Concorde (à l'Espace Car­din, en jan­vier 2012) et TEDx Paris (à l'Olympia, en octobre 2012).

Illustration : "Les montres molles" de Salvador Dali (1931)

Lire la suite...
 

PagesJaunes lance une initiative inédite en France

blogpagesjaunesLes entrepreneurs attendent une plateforme d'idées qui leur permette de mettre en œuvre de manière rapide et opérationnelle des stratégies locales pour accélérer leur activité. Ils ont un fort besoin d'anticipation et souhaitent un outil de veille adapté à leurs problématiques locales. Forte de ce constat et toujours pour répondre aux besoins des professionnels, PagesJaunes, expert du digital et du local, propose une nouvelle manière de les accompagner dans leur communication locale.

PagesJaunes s'engage ainsi aux côtés des entreprises et lance son « Blog des idées locales » : www.ideeslocales.fr. Ce nouvel outil de veille en ligne s'adresse à tous les professionnels à la recherche de solutions pour développer leur business au niveau local. Le blog recense des exemples d'initiatives originales, de la plus simple à la plus audacieuse, mises en place par des entreprises en France et partout dans le monde, pour stimuler la créativité des professionnels.

Lire la suite...
 

La Tablée des Chefs : quand la gastronomie au Québec devient sociale

tableedeschefs3

En réponse pour exemple au problème montant de l'obésité infantile et compte tenu du fait que nombre de jeunes s'alimentent mal, voici une belle idée du Québec qu'il serait judicieux de reproduire en France. Nous avons tout pour le faire : des terroirs et des chefs exceptionnels et la « prétention d'être le pays de la gastronomie ». Celui de la gastronomie solidaire : ce serait mieux non ? Car il faut bien progresser et s'inscrire dans notre nouvelle économie du partage !

Lire la suite...
 

Pourquoi les start-up françaises cherchent à s'américaniser

americantouch

Ce 1er septembre, un article de Erin Griffith dans PandoDaili.com, par ailleurs journaliste reporter pour l'Huffington Post, le VCJ ou encore le Time Out New York, titre « Why French Startups Want an American Touch».

De nombreuses start-up françaises cherchent à américaniser leur business. Pour cela, elles investissent sur des consultants qui les aident à formaliser un programme d'approche du marché américain. La plupart du temps, ce programme se contente de créer des opportunités de partenariats de business avec des sociétés technologiques outre-Atlantique et en général, de tenter de constituer des relais de business développement. Un programme plutôt superficiel ; peu ont le courage, la volonté ou les moyens de passer la vitesse supérieure.

Lire la suite...
 

Des projets de réalité augmentée soutenus par l'Union européenne

realiteeaugmenteeL'idée principale de la réalité augmentée consiste à ajouter des objets virtuels dans une scène réelle, par exemple en les superposant sur une image de scène capturée par une caméra. La réalité augmentée est utilisée dans un nombre croissant d'applications. Les" objets" peuvent être des personnages virtuels dans une production cinématographique ou un jeu vidéo, la simulation d'un projet de construction, des instructions pour la réparation d'un moteur de voiture, ou une reconstruction d'un site archéologique.

Compte tenu du potentiel de cette technologie, l'Union européenne a soutenu des projets de recherche sur la réalité augmentée, dans différents domaines :

Lire la suite...
 

Où en est le paiement mobile en France ?

paiementmobileQuels sont les produits les plus achetés sur mobile ? Qui du smartphone ou de la tablette performe le plus ? Quelles sont les attentes et les craintes des consommateurs vis à vis du paiement mobile ?

Voici les premiers éléments de réponse avec une étude de CCM Benchmark (éditeur du JDN) réalisée en collaboration avec CSA Consulting sur le paiement mobile en France et les attentes des consommateurs. 

Lire la suite...
 

Climat : une nouvelle conscience de la sécurité

climatToute la presse à travers le monde s'accorde à considérer que le sommet de la Terre Rio+20 a complètement échoué. Le site Youphil.com a recensé aujourd'hui les dernières déclarations faites en ce sens, suite au projet de déclaration finale. En voici le florilège, suivi d'une analyse sur les enjeux de la sécurité de la planète.

Lire la suite...
 

Smartphones : les ambitieux contrôles de la CNIL

smartphonerueSur les 17 millions de Français qui utilisent un smartphone, 70 % des usagers ne l'éteignent jamais durant la journée. Une grande majorité stocke massivement des données ou des fichiers personnels : 89 % enregistrent des données de contacts... 86 % des données multimédias, comme les photographies ou les vidéos.... Plus d'une personne sur deux utilise des fonctions de géolocalisation, que ce soit pour consulter le trafic routier ou un plan, et 48 % consultent un réseau social.

Lire la suite...
 

La consumérisation se généralise au sein des entreprises de la zone EMEA, en dépit des problématiques de sécurité

arubaUne enquête menée par Aruba Networks montre que les entreprises investissent dans la sécurité, le réseau sans fil, le contrôle d'accès utilisateur et la bande passante pour répondre aux défis de la consumérisation

Aruba Networks, Inc, annonce aujourd'hui les résultats qu'une enquête sur la progression de la consumérisation (aussi dénommé BYOD pour Bring Your Own Device) au sein des organisations privées et du secteur public, sur l'ensemble de la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA).

Lire la suite...
 

Remix 2012 : invitation à ne pas manquer

videexpoA travers la présentation live de concepts, applications et dispositifs, SMARTSY, VIDE VIbrant DEsign, AMBIENT INTELLIGENCE et SMART ENVIRONMENTS, vous invitent à décourir des exemples de créations à fortes valeurs ajoutées d'usages, à l'occasion du Festival Futur en Seine.

Les 19, 20 et 21 juin prochains, au Studio VIDE VIbrant DEsign, Passage du Cheval Blanc - 21 rue du Faubourg Saint-Antoine / Paris 11ème, de 9h à 17h sur rendez-vous, et en accès libre de 18h à 22h,  vous pourrez notamment découvrir une installation d'Auguste LY et les paper toys de reaDYmate.

Lire la suite...
 

Repetto : quand l'innovation amène à la métamorphose

repettovitrineJe vous propose un peu d'air frais, rose, léger, pour changer des problèmes de délocalisation, fermetures d'usines,... Grâce à l'excellent article de Caroline Castets, du Nouvel Economiste, nous voici transposés dans une entreprise française qui a su, en innovant de toutes parts, sauver et préserver sa marque "patrominiale". Je parle ici de Repetto. Belle lecture !

Lire la suite...
 

La carte bancaire du futur : la main !

mainjaponAu Japon, une banque japonaise va proposer à ses clients, à partir du mois de septembre, d'utiliser leur main comme carte de retrait ou dépôt d'argent. La technique ? Un lecteur de veines...

Une banque japonaise, la Ogaki Kyoritsu Bank, va s'équiper de distributeurs de billets à authentification biométrique ! La reconnaissance de la personne s'effectuera en comparant un schéma vasculaire de la paume pré-enregistré dans le serveur de la banque et celui recueilli par le distributeur.

Lire la suite...
 

Le "BYOD", une nouvelle forme de mobilité très tendance

byodLe « Bring your own device » : Smartphones et tablettes personnelles, un atout, mais aussi un risque pour l'entreprise ?

Analyse effectuée par Le nouvel économiste.fr qu'UP vous fait partager.

Le "BYOD" devient la norme dans le cadre professionnel. Mais si smartphones et tablettes privés constituent autant de dépenses d'équipement en moins à charge des entreprises, ils représentent aussi des failles majeures et largement sous-estimées dans leurs dispositifs de sécurité. Quasiment jamais équipés de systèmes de protection, smartphones et tablettes sont des proies faciles pour des pirates, qui peuvent alors entrer dans l'intimité d'une société. Si des solutions techniques apparaissent, notamment les silos sécurisés, le meilleur moyen de contrôle reste encore un management incitant ses salariés à la prudence. En attendant une législation efficace pour réglementer le droit d'ingérence de l'entreprise dans ces outils de moins en moins privés.

Lire la suite...
 

Les cinq principales erreurs à ne pas commettre lorsqu'on adopte le Cloud

cloudCette année, le cloud computing gagne du terrain au sein des entreprises. Les DSI sont dorénavant convaincus que lorsqu'il est correctement implémenté, le cloud computing peut radicalement améliorer la flexibilité et la productivité de l'entreprise tout en réduisant les coûts d'infrastructure.

On s'attend à ce que les grandes et petites entreprises basculent d'importantes parties de leurs opérations dans le cloud d'ici les deux prochaines années. Pourtant, alors que chaque organisation veut une partie du cloud, toutes n'obtiendront pas les résultats qu'elles désirent. Voici les cinq principales erreurs à éviter :

Lire la suite...
 

Le web sémantique : une arme à double tranchant pour le référencement ?

semantiqueLa recherche sémantique sur Google échauffe les esprits des référenceurs. En déclarant dans le Wall Street Journal qu'à moyen terme 20% des résultats de recherche devraient être impactés par la recherche sémantique, un haut responsable de Google a affolé les éditeurs web.

Pour rappel, la recherche sémantique, c'est tout simplement la capacité d'un moteur de recherche à comprendre ce dont parle une page, ou ce que recherche un internaute et de fournir directement une réponse pertinente aux requêtes qui lui sont envoyées. Par exemple, dans un futur proche, en tapant « Score nadal federer Roland Garros 2008 » sur Google, vous devriez voir s'afficher directement « 6-1, 6-3, 6-0» sans même avoir besoin de consulter un site... score que Google aura été récupérer lui même sur la fiche Wikipédia correspondante, ou sur le portail de Roland Garros, ou plus vraisemblablement en croisant plusieurs sources d'informations pour s'assurer de l'exactitude de la réponse. Ce n'est pas pour tout de suite, mais quand même...

Google expérimente cette approche depuis quelques années déjà sur des thématiques bien précises. Par exemple, lorsque vous tapez 5*4 dans le moteur de recherche, ce dernier renvoie le résultat de l'opération. Ou lorsque vous tapez « meteo rennes » il affiche les prévisions météo au lieu de vous renvoyer sur meteofrance.fr.

Lire la suite...
 

Quand l'IFRAP tire sur l'ambulance Oséo

gyrophareLe 5 mars 2012, Bernard Zimmern et Emmanuel Sala publiaient un article "ANVAR-Oséo : quels vrais résultats" au vitriol sur les résultats de l'organisme public qui finance l'amont de l'innovation et des startups. L'IFRAP est une association indépendante bien connue pour sa traque des gabegies dans les dépenses publiques.

L'article essaye de faire le point de l'efficacité de l'ANVAR, devenue Oséo Innovation en 2005, en analysant les données publiques sur le sujet. Il s'appuie notamment sur le tableau de bord du Concours National de la Création d'Entreprises Innovantes. Il évoque les piètres résultats concernant les sociétés lauréates du concours de 2004, avec 34 entreprises disparues, 52 qui ne publient pas leurs comptes, 20 qui n'ont jamais été créées et seulement 66 créées, mais générant des pertes comptables cumulées de 27 m€. Un bilan pas bien glorieux ! Le tout est assorti d'une évaluation du coût des emplois créés à 42K€ par emploi, à comparer à une moyenne nationale qui serait située aux alentours de 10K€ à 20K€.

Lire la suite...
Loading...
Loading...