UP' Magazine Le magazine de l'innovation et de l'économie créative

TVA sur la presse en ligne : communiqué du SPIIL

L'ensemble des organisations professionnelles de la presse (SPQN, SPQR, SPIIL, SEPM, FNPS, SPQD, FPPR, GESTE, AIPG) se sont réunies ce 7 janvier, et ont publié le communiqué suivant :

"Représentant toutes les familles de presse, les organisations professionnelles signataires réaffirment leur position unanime en faveur du même taux de TVA applicable à la presse numérique et à la presse papier.
Instaurée de longue date au bénéfice du lecteur, la TVA super-réduite sur la presse n’est en aucun cas un privilège mais, au contraire, l’affirmation par l’Etat du rôle démocratique essentiel d’une information vivante, accessible et pluraliste.

Les organisations signataires demandent donc instamment aux pouvoirs publics de faire respecter les principes de neutralité technologique et d’égalité fiscale pour tous les titres de presse et services de presse en ligne reconnus par la Commission paritaire des publications et agences de presse (CPPAP).
Cette exigence est conforme aux principes constitutionnels qui garantissent le droit à une information libre et pluraliste, au service du droit de savoir des citoyens. A l’heure de la révolution numérique, elle est essentielle, voire vitale, pour la survie, le développement et le renouvellement de la presse, de ses industries, de ses métiers et de ses emplois."

SPIIL : 4ème journée de la presse en ligne

Le 15 novembre dernier, le SPIIL organisait à la Maison des Métallos - Paris, la quatrième édition de la Journée de la presse en ligne. 
Un peu plus de 400 participants étaient au rendez-vous pour cette journée de débats et d'ateliers consacrés à l'avenir de la presse.  Ils ont surtout voulu profiter de l'occasion pour lancer la plateforme de débats 2081. Une plateforme participative ou tous, professionnels ou non, éditeurs ou journalistes, experts et chercheurs, citoyens, sont invités à réinventer la presse.

Premier thème abordé : Plénière - Aides publique et aides privées comment favoriser l'innovation et le pluralisme de la presse

L'État et Google affirment vouloir soutenir l'innovation et le pluralisme de la presse. Cet objectif est-il atteint ? Des alternatives sont-elles possibles ?

Avec Ludovic Blecher (directeur du Fonds Google-AIPG pour l'innovation numérique de la presse), Maurice Botbol (président, Indigo Publications, président, Spiil), Sylvie Clément-Cuzin (sous-directrice de la presse écrite et des métiers de l'information, ministère de la Culture et de la Communication), Corinne Denis (directrice des éditions éléctronique, groupe Express-Roularta, présidente, GESTE).

Télécharger l'enregistrement audio

Second thème : Cybersécurité : la protection des sources

Quelles solutions techniques ? Quels sont les blocages qui empêchent les rédactions de s'y mettre ?

Avec Julien Cadot (rédacteur en chef, Ragemag), Jean-Marc Manach (journaliste d'investigation spécialiste d'Internet), Grégoire Pouget (chef de projets nouveaux médias, Reporters sans frontières).

Télécharger l'enrregistrement audio

Troisième thème : Journaux payants à succès - Témoignages

Comment faire payer le lecteur ? Témoignages de Mediapart (B2C), Hospimedia (B2B), et Piano Media (prestataire) : organisation interne, pricing, marketing, efforts commerciaux, outils techniques.

Avec Jan Cifra (head of business development, Piano Media), Estelle Coulon (directrice marketing, Mediapart), Christian Nicoli (président, Hospimedia).

Télécharger l'enregistrement audio

Quatrième thème : Quels modèles économiques pour les pure players locaux ?

Publicité, abonnements, sponsoring, version papier, services complémentaires : panel des modèles économiquespour les pure players locaux.

Avec Joël Aubert (directeur de la publication, Aqui.fr), Pierre Boucaud (directeur de la publication, Marsactu), Christine Turk (directrice commerciale,Slate), Marie-Laure Vie (consultante open data)

Télécharger l'enregistrement audio 

Cinquième thème : Nouvelles expériences européennes - InfoLibre et De Correspondent

Coup de projecteur sur deux pure players indépendants lancés en 2013 en Espagne et aux Pays-Bas. Quel modèle économique pour quelles ambitions éditoriales ? (atelier en anglais)

Avec Jesús Maraña (fondateur et directeur, InfoLibre), Ernst-Jan Pfauth (directeur de la publication, De Correspondent), Rob Wijnberg (rédacteur en chef, De Correspondent)

Télécharger l'enregistrement audio    (Source : SPIIL déc 2013)

http://www.spiil.org

Lancement par Canal+ de l'application Piwi+ 100% 3D

Lancement de l'application Piwi+ : la première application numérique 100% 3D, développée par des ingénieurs rennais pour Canal+

Canal + a choisi iD.apps, filiale du groupe Alten, pour réaliser l'application numérique de leur chaine TV Piwi+.
Disponible sur tablettes (iPad et Android), l'équipe d’iD.apps a réalisé une application 100% 3D afin d’optimiser l’interactivité entre les utilisateurs et les programmes TV Piwi+.
Mise en ligne depuis le 23 octobre, l'application est en téléchargement gratuit sur Google Play et App Store.

La qualité d'image de l'audiovisuel et le savoir faire des développeurs de jeux vidéo : 100% interactif pour les utilisateurs

iD.apps a développé l’application Piwi+ dans son centre de développement et d'innovation multimédia à Rennes en s’appuyant sur une équipe composée d’experts dans les technologies digitales, l’univers des jeux vidéos et la réalisation audiovisuelle.
L’équipe iD.apps s’est avant tout attachée à préserver l’environnement TV de Piwi+ en intégrant un moteur physique (jeu video), des effets spéciaux (arc en ciel, jets d’eau, feux d’artifice…) ainsi que des univers sonores pour la 3D.
Avec un contenu dynamique, l’application 3D de PIWI+ plonge l’enfant dans un univers interactif et immersif dans lequel il va de découverte en découverte en faisant intervenir plusieurs de ses sens (vue, toucher, ouie).

« L’univers doux et interactif de Piwi+ se prête magiquement à l’environnement digital d’une application sur tablettes : une nouvelle occasion de mettre en éveil les sens des plus petits ! Cette première application 100% 3D pour notre chaîne Piwi+ est une réalisation inédite. iD.apps nous a proposé un ensemble de technologies représentatif d'une tendance : de la même façon que les jeux vidéos se rapprochent de la qualité cinématographique, les applications numériques évoluent pour rendre le monde virtuel toujours plus proche du réel. C’est précisément ce qu’attendent nos utilisateurs sur tablettes» raconte Laurence BLAEVOET, directrice du pôle jeunesse de CANAL+

Un univers 3D à la fois ludique, pédagogique et créatif

L'application Piwi+ met en scène les huit héros préférés de la chaîne TV (Barbapapa, Ariol, Rastasouris, Kioka, Stella et Sacha, Robocarpoli, Willa, Zac & Zig) et les décors de leurs émissions dans le cadre de trois activités :

Jeux :
• Éveil musical : un jeu du Simon, une berceuse et un mode de jeu libre
• Jeux des Bulles et des Flocons : jouer et interagir avec des bulles ou des flocons de neige
• Jeu des 4 saisons : replacer des objets avec la bonne saison de l'année
• Alpha-Pas-Bête : Trouver les lettres manquantes dans des noms d'animaux (20 animaux différents)
• T-où T-où : Trouver dans quel(s) milieu(x) habitent des animaux (20 animaux)
• Bon En Dessin : Apprendre à dessiner des animaux (20 animaux)
• Puzzle : + de 100
• Différences : 16 jeux
• Memory : 16 jeux
• + des surprises cachées dans le décor (feux d'artifices, arc-en-ciel, etc.) déclenchés au clic
Dessins :
• 3 modèles libres
• + de 100 modèles de coloriage
• Plusieurs outils :
o Crayons
o Pinceaux
o Feutres
o Pots de peinture
o Gommettes (objets, chiffres et lettres)
o Gommes
Vidéos :
• Épisodes des différents héros
• Chansons
• Quizzine : quizz sur les fruits et légumes
• Alpha-Pas-Bête : vidéos sur l'alphabet
• Apprendre à dessiner
• Vidéos surprises 

A propos de Piwi +
Piwi+, c’est tous les jours la récré ! Depuis bientôt 10 ans, Piwi+ accompagne les plus jeunes enfants et les aide à grandir, s’éveiller au monde qui les entoure, découvrir de nouvelles histoires douces et tendres ou de grandes aventures. Ses héros (Barbapapa, Franklin, Sam Le Pompier Robocarpoli…) tous complices, font partie du quotidien des jeunes abonnés. La chaîne a su tisser un lien affectif avec son public, notamment grâce à un habillage magique et à ses incarnations très identitaires, Zac (Kévin Métayer) et le chien Zig.

A propos d'iD.apps
ID.apps, société détenue à 100% par Alten SA, conçoit et développe des applications sur smartphone, tablette et TV connectée. ID.apps propose une offre multi plateformes (iOS, Android, BlackBerry, Windows Phone, HTML 5...) dans le cadre d'applications B to B, B to C et d'applications métiers pour les collaborateurs des entreprises. ID.apps compte des clients dans tous les secteurs d'activité : TF1, Orange, Bouygues Telecom, EDF, Veolia, Nestlé, Pernod...
www.id-apps.fr

A propos d’ALTEN
Leader Européen de l’Ingénierie et du Conseil en Technologies (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d’études pour les Directions Techniques et les Directions des Systèmes d’Information des grands comptes industriels, télécoms et tertiaires. Créé en 1988, présent dans 16 pays, le Groupe ALTEN a réalisé un chiffre d’affaires de 1.2 milliard d’euros en 2012 et compte 16 000 collaborateurs, dont 88% sont des ingénieurs de haut niveau.
www.alten.fr

Peut-on assassiner l'information ?

Les deux journalistes français qui ont été enlevés samedi 2 novembre à Kidal dans le nord-est du Mali, ont été retrouvés assassinés. Claude Verlon et Ghislaine Dupont, deux envoyés spéciaux de Radio France Internationale au Mali, étaient en reportage dans la ville lorsqu'ils ont été enlevés par des hommes armés. Ils faisaient simplement leur travail.

En marge des analyses géopolitiques que nombre de médias et commentateurs ont faites, la question du pourquoi demeure. Pourquoi tuer de sang-froid des journalistes ? Pour l'exemple ? Pour donner le mot d’ordre : pas d'information ici ? Si nous ne pouvons plus envoyer de reporters, de photographes, de journalistes aux quatre coins du monde, au nom du "droit de savoir", que sera l’information ?

Claude Verlon, 58 ans, technicien de reportage à RFI depuis 1982, "était un homme de terrain chevronné, habitué des terrains difficiles dans le monde entier".
Ghislaine Dupont, 51 ans, avait tenu un rôle premier dans le lancement de Radio Okapi, en RDC. Elle en avait été la rédactrice-en-chef, au tout début de cette radio créée par la Fondation Hirondelle en 2002 (Media for peace and Human dignity) et devenue depuis, leader en RDC, principale référence de cette organisation dans le domaine de l’information et de la radio en zones de conflits.

Cette radio au service du public a fait sienne les critères édictés par l’UNESCO pour définir le service public : universalité, diversité, indépendance (surtout à l'égard des pouvoirs politiques et économiques), tout en incarnant et défendant les valeurs humaines (altérité, dignité, ouverture sur le monde).
Radio Okapi rend hommage à Ghislaine, des voix de solidarité teintées d’émotion et d’humanité s’associent, depuis le Congo, à la dénonciation de l’inacceptable, à la douleur des familles, de RFI. 

Up' Magazine, dans sa quête d’initiatives innovantes, présentait en septembre le projet de La Fondation Hirondelle visant à développer, en s’appuyant sur les réseaux existants, une nouvelle offre de programmes radiophoniques, sous forme d’informations et de débats contradictoires à caractère national, en cinq langues, pour atteindre l’ensemble de la population du Mali. Le projet médiatique proposé par la Fondation étant d'offrir une contribution originale et adaptée pour répondre aux enjeux de la réconciliation nationale et du retour de la paix dans le pays : le studio Tamani. Comme Radio Okapi créée par Ghislaine Dupont, cette initiative accorde la plus grande importance à la crédibilité de ses médias, à travers un journalisme rigoureux et factuel.

L'avenir du journaliste

La technologie, le numérique, internet, ne sont que des vecteurs d'informations. Pas un film sur YouTube, ni un smartphone ne peuvent remplacer la recherche, la sélection, l'analyse, l'expertise et la connaissance, la mise en perspective de l'information. Faire vivre et révéler l'Histoire. Camus disait "s'il est vrai que les journaux sont la voix d'une nation, nous étions décidés, à notre place et pour notre faible part [au journal Combat], à élever ce pays en élevant son langage".

Aujourd'hui, le nombre de diffuseurs d’informations a explosé, mais aussi leur type. Les blogs et les réseaux sociaux, Twitter et Youtube augmentent et diversifient sans cesse les modes d’accès et de circulation de l’information. Pourtant, force est de constater que du média papier au support digital, le rôle du journaliste, lui, ne change pas : "chercher, trouver, révéler, trier, hiérarchiser, transmettre les informations, les faits et les réalités utiles à la compréhension du monde, à la réflexion qu'elle suscite et à la discussion qu'elle appelle" (Edwy Plenel). C’est seulement ainsi et grâce à lui que l'information circule.
Si on tue le journaliste, on tue l'information.

(Photos ©AFP)

- cf analyse du monde.fr / 4 novembre 2013
- Lire "Le droit de savoir" de Edwy Plenel / Edition Don Quichotte Février 2013 

TDF Media Services assure le lancement OTT d'Africabox

Les chaînes Africabox proposent désormais l’ensemble de leurs programmes sur le web, smartphones et tablettes, en live, replay et VOD, grâce à une solution complète et intégrée, fournie par TDF Media Services.

Le groupe indépendant Africabox propose des chaînes thématiques payantes dédiées à la culture de l’Afrique subsaharienne. Il a fait son entrée sur les réseaux IPTV en 2009 avec sa chaîne musicale payante Africabox TV, disponible chez les principaux opérateurs, et a lancé depuis peu sa deuxième chaîne, Africabox Séries, consacrée au cinéma et à la fiction.

Le groupe Africabox s’est associé à TDF Media Services pour le passage en OTT de l’ensemble de ses contenus. Cela lui permet de faciliter l’accès à ses deux chaînes tout en offrant une gamme de services plus importante à son audience, avec notamment des programmes en direct, replay et VOD accessibles depuis une interface en ligne.

Les sociétés de TDF Media Services, Cognacq-Jay Image, Qbrick et SmartJog, ont donc élaboré une solution complète répondant intégralement aux besoins du client. Au final, les abonnés d’Africabox pourront accéder aux chaînes Africabox TV et Africabox Séries en illimité, qu’il s’agisse de direct ou de VOD, 7j/7 et 24h/24. Ils pourront visionner les deux chaînes en simultané et revenir jusqu'à trois heures en arrière après le début d'un programme.

« Notre offre complète incluant la captation des deux chaînes, le transcodage, la gestion du catalogue, ainsi que le CDN (Content Delivery Network) qui se charge de la livraison des contenus, a permis d’offrir une solution clé en main pour Africabox.», souligne Michael Da-Silva, Business Development Manager.

« En plus d’apporter efficacité, fiabilité et qualité, TDF Media Services gère la chaîne de valeurs de la production de A à Z, ce qui pour nous est très appréciable puisque nous avons affaire à un seul et unique interlocuteur dont c'est la spécialité. Cela nous permet de nous concentrer sur notre cœur de métier » précise, pour sa part, Maria-Laureine ABOKE, directrice générale d’Africabox.

Le service est disponible à compter du 28 Octobre 2013 et permet aux abonnés d’accéder en illimité à l’ensemble des contenus des deux chaînes à partir d’une interface PC ou Mac, mais également sur smartphones et tablettes, pour un abonnement à partir de 3,99 €/mois.

Plus d’informations 

À propos de TDF Media Services

TDF Media Services réunit BeBanjo, Cognacq-Jay Image, Mediamobile, PSN, Qbrick et SmartJog.
Il offre des solutions clé-en-main sur l'intégralité de la chaîne de valeur des médias numériques. Il aide les clients (diffuseurs, opérateurs de VOD, propriétaires de contenus) à gérer leurs workflows linéaires et à la demande, quel que soit leur niveau de complexité ou leur taille.
Sa plateforme OTT de bout en bout permet aux clients de gérer leurs contenus multi-écrans de manière fluide. TDF Media Services offre également des solutions de VOD et de télévision de rattrapage, ainsi que des solutions interactives pour tous les appareils ayant un écran secondaire.
Membre du groupe TDF, il bénéficie d'une riche expérience dans le monde de la diffusion et de la télévision hybride, grâce à la technologie HbbTV.

Loading...
Loading...