UP' Magazine L'innovation pour défi

le festival vivant

Le Festival vivant - Vita Nova : l'exploration du Vivant

VITA NOVA, expédition dans l’archipel du vivant, est une rencontre innovante entre artistes, scientifiques et publics qui se tiendra les vendredi 18 et samedi 19 septembre 2015, à la galerie Le Daume - Paris, avec pour objectif de sensibiliser le grand public à la biologie de synthèse. Ce beau projet propose donc à des publics variés à la fois d'appréhender ce que peuvent être et représenter les projets techniques sur les organismes vivants, les corps, les cerveaux mais aussi d'éprouver par l'expérience artistique ce à quoi ils tiennent.
Illustrations : Golnaz Behrouznia
 
Qu’on les mange, qu’on les caresse ou qu’on les manipule, les organismes vivants nous intriguent, nous inspirent, nous alimentent. Ils nous parlent de ce que nous sommes. Nous disent notre appartenance au monde, notre condition…
Pourtant, tout bascule… Nos corps, nos existences, nos écosystèmes sont remaniés, questionnés par la domestication et l’industrialisation du vivant. Quelle « vie nouvelle » s’élabore dans nos laboratoires, nos  fermes, nos champs, nos imaginaires ? Entre lego et organisme, produit fini ou toujours inachevé, fabrique hors-sol ou en relation, projet de perfection ou d’intégration, quel écosystème se trame pour nous, demain ? 
 
Au travers d’une série d’explorations, VITA NOVA vous invite à découvrir Le Festival vivant, les 18 et 19 septembre 2015. Pour appréhender les battements de la vie, étrange et familière, naturelle et synthétique, participer aux dialogues entre scientifiques et artistes, et dire votre avis.
L'emprise de la technique sur les organismes vivants pour les doper, les modifier, les faire muter, pose question. Elle plaque dans l'univers du spontané, de l'imprévisible et de l'inachevé qu'est la vie, une culture d'ingénieur avec ses logiques propres : cahier des charges, programmation, standards, et obligation de résultats. Que reste-t-il dès lors du vulnérable, de l'inattendu et des joies qu'elles nous procurent ?
 
Cette modalité d’intervention est fondée sur l’idée que l’information n’est pas préexistante et forgée uniquement par les acteurs scientifiques de la biologie de synthèse. Elle permet l’amorce de débats contradictoires et pluralistes. Enfin, elle met en scène une projection fictive dans l’avenir afin de saisir les appréhensions et perceptions d’un public non averti.
Cette exposition d'échanges et de découvertes se situe dans le cadre du projet européen Synenergene, consacré à la biologie de synthèse, et porté en France par l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
 
Les artistes exposants
David Guez, ORLAN, Catherine Nyeki, Carole Collet, Claude Cehes, Mael Le Mée, Sarah Garzoni, Maud LC, Louis Rigaud, Catherine Voison, Golnaz Behrouznia, Marion Orfila, Matthias Schmitt,  Isabelle Pamies et Dominique Champion. Et la participation de Virginie Thibaud, comédienne.
 
Programme
 
Vendredi 18 septembre (16h – 22h)
 
16h  – Accueil
Visites de l’Archipel du vivant entre interdépendances et artefacts
18h – Vernissage et pitches artistes et scientifiques 
20h – 21h30 – Table  ronde : L’expérience  interdite : conversation sur les frontières techniques, scientifiques, symboliques.
Introduction avec le film Fabrication d’un poulet, réalisé par Mael Le Mée
 
Débat avec :
- ORLAN, artiste plasticienne, 
- Jean-Michel Besnier, professeur de philosophie à l’Université Paris 1 Sorbonne, auteur de L’homme simplifié, le syndrome de la touche étoile, Fayard, 2012 
- Philippe Marlière, biologiste, iSSB, cofonfateur des sociétés Isthmus et Global Bioenergies,
- Carole Collet, professeur de design et futurs soutenables, Central Saint Martins University of the Arts, Londres
 
Samedi 19 septembre (9h30 – 18h)
 
9h30  – Accueil
Exploration de l’Archipel du vivant Échanges avec les artistes, designers et scientifiques présents
 
Interventions et discussions
10h  –  Catherine  Voison, artiste plasticienne, technonaturaliste. 
Mémorabilia ou ce qu’il restera après les transgénèses artificielles
10h45 – Atelier  JeMONDE : partagez vos visions et vos engagements
11h30 – Rémi Sussan, spécialisé dans les nouvelles technologies, auteur de Les utopies post-humaines, Simplicité et complexité, que peut-on prédire ?, Ed. Omniscience 2005
12h15 – Atelier speed dating introduit par une performance de Virginie Thibaud, comédienne ("Mises en pièces")
13 h – 14 h : Buffet
14h – Atelier : Améliorez vos habitats par la bioinspiration (Wiithaa)
15h – Miguel Benasayag, philosophe et psychanalyste, coauteur de Fabriquer le vivant ?, Ed.La Découverte 2012.
Les failles comme chances du devenir
16h30  – Atelier  JeMONDE : partagez vos visions et vos engagements
17h30 – Clôture : « Disruptting innovation ? So what ? » avec Marie-Gabrielle Jouan, co-fondatrice de BGEne, et Jacques Ninio, biologiste, directeur de recherche émérite du CNRS, auteur de L'empreinte des sens, Ed. Odile Jacob 2011.
 
 
 
 
Lieu : Galerie Le Daume, 69 avenue Daumesnil - 75012 - Paris
 
 
Première Vision

Première Vision Paris lance "Season Opener"

Première Vision lance "Season Opener" : un avant-goût des inspirations et des points forts saisonniers à découvrir en amont des salons Première Vision Paris. Etre à l’écoute des marchés mondiaux, rester attentif aux rythmes de la mode et de ses évolutions, vivre au plus près des professionnels du secteur… c’est le rôle et la volonté de ce salon référence depuis sa création. Pionnier de l’information mode, l’organisateur leader des salons professionnels de la filière donne le tempo.
 
Pour l’automne hiver 2016-17, Première Vision lance son tout premier SEASON OPENER ! Cette ouverture de la saison en avant-première, et en amont des salons physiques, marque une nouvelle approche de l’information mode, partagée avec les acteurs de l’industrie de la mode et de l’habillement à quelques semaines de l'ouverture du salon, les 15, 16 et 17 septembre 2015.
 
 
Les objectifs ?
 
- Anticiper les attentes des acheteurs, stylistes et créateurs en les orientant dans leur réflexion et dans la construction de leurs collections, bien avant le rendez-vous «physique » des salons ;
- Guider ces professionnels dans la préparation de leur visite en offrant les premières saveurs saisonnières et des pistes mode complémentaires à celles proposées in situ ;
- S’adapter à l’évolution des rythmes et des marchés internationaux ;
- Offrir une lecture claire des premières impulsions mode de la saison via le digital.
 
Inégalée dans le domaine des salons professionnels par sa richesse et sa pertinence, l’information mode délivrée chaque saison par Première Vision était jusqu’alors uniquement dévoilée aux visiteurs lors des salons à travers des forums pédagogiques, des espaces d’informations et des séminaires de mode.
 
Unique organisateur des six salons qui composent Première Vision Paris depuis février 2014,l'événement valorise les particularités et les complémentarités des six métiers représentés, tout en continuant à travailler les synergies ; et aujourd’hui, cette ambition de transversalité à l’information mode s’attèle désormais à rendre visibles les inspirations saisonnières génériques et communes aux six métiers de Première Vision Paris, tout en conservant une mise en relief de leurs savoir-faire mode et de leurs spécificités inspirationnelles.
 
 
Selon l'Union des Industries Textiles (UIT), l'industrie textile française représentait en 2014 plus de 530 entreprises, soit près de 60 000 emplois, pour un chiffre d'affaires d'environ 13 milliards d'euros (Source : Opcalia). Et selon les chiffres officiels du gouvernement, la mode et le luxe sont des domaines d'excellence et de réussite internationale pour la France, avec 1/4 des entreprises françaises dans le chiffre d'affaires mondiale de l'industrie du luxe (Etude Bain & Company 2013), 1150 entreprises en France en 2013 dans le secteur de l'habillement (Observatoires des métiers de la Mode, des Textiles et du Cuir), et 7 291 969 000 euros correspond au montant des exportations françaises d'habillement sur la période janvier-novembre 2014 (IFM, janvier 2015). Un secteur en pleine forme !
 
Le SEASON OPENER automne hiver 2016-17
 
Concrètement, c’est à travers une série de six vidéos que Première Vision donne forme au premier SEASON OPENER. Une formule qui est amenée à évoluer au fur et à mesure des particularités des saisons.
Ces vidéos créatives, inspirationnelles et didactiques ont été réalisées par les équipes mode de Première Vision qui, en complément d’un travail sur l’image et sur la communication visuelle des inspirations saisonnières, prennent la parole et confient les premières saveurs et les points forts de la saison automne hiver 2016-17.
Intégralement mises en ligne et consultables sur le site www.premierevision.com (rubrique Fashion Live/ AW 1617) depuis la mi-juin, ces vidéos viennent soutenir les actionsde promotion et d’information auprès des visiteurs des salons. 
 
Une vidéo générique et transversale à tous les métiers décrypte et synthétise la saison. Les cinq autres vidéos traitent des informations mode de chacun des métiers des salons, en évoquant les premiers points forts couleurs et matières en termes de fils et fibres, de tissus, de cuirs, de dessins ou encore d’accessoires.
 
 
Première Vision : initiateur d’une information mode inédite et exclusive chaque saison
 
Au-delà de l’offre produit et matière, et des services proposés sur ses salons, ce rendez-vous a pour objectif de fournir à l’ensemble de ses visiteurs une information mode exclusive et inédite, mise en place dès le début de son histoire, il y a plus de 40 ans.
Une information et des inspirations saisonnières uniques en leur genre, plébiscitées par l’ensemble des acteurs de la filière.
Afin de proposer des orientations mode adaptées à la multiplicité des marchés internationaux et cohérentes avec la réalité du secteur, Première Vision s’est doté d’une équipe mode interne experte qui travaille chaque saison à l’élaboration de pistes et d’inspirations mode efficaces dans leur diversité et dans leurs différences comme dans leurs complémentarités.
Cette équipe, en relation constante avec les exposants des salons qui comptent parmi les entreprises les plus influentes de la filière mode, est un pôle important d’observation de ce qui se fait de plus créatif et innovant dans l’industrie.
En effet, par exemple pour Première Vision Fabrics, ce sont chaque saison plus de 20 000 tissus qui passent entre ses mains. C’est en cela et sans conteste une véritable équipe d’experts.
 
Mais au-delà des observations qu’elle peut faire, des analyses et des enquêtes internationales réalisées auprès des acheteurs, ou encore de ses propres intuitions et de sa sensibilité mode, l’équipe travaille avec un réseau de professionnels influents du secteur (marques, industriels, personnalités..) qui proviennent des différentes régions du monde qui comptent en matière de mode.
 
Lors de concertations internationales, l’équipe mode de Première Vision échange avec ces experts sur leurs points de vue et les visions qu’ils ont de la saison à venir en termes de couleurs et de matières. Recueillie puis synthétisée, cette information est traduite en inspirations et en orientations retranscrites chaque saison à travers divers documents (gammes couleurs, films, textes, images, outils digitaux…) et espaces d’informations – en février 2015, 14 forums étaient ainsi répartis sur plus de 5 500 m² entre les six salons.
 
www.premierevision.com -  rubrique Fashion Live
Salon Première Vision Paris : Parc des Expositions de Paris Nord-Villepinte
 
 
 
Première Vision Awards

7ème édition des PV AWARDS

Nouveaux prix, nouveaux savoir-faire et nouvelle date : sous la présidence du duo couture ON AURA TOUT VU, la 7ème édition des PV AWARDS
s’annonce riche de créativité et d’innovation exclusives. Histoire de casser les codes...
 
Du 15 au 17 septembre, la prochaine édition de Première Vision Paris ancrera dans la réalité les évolutions stratégiques mises en place par Première Vision, désormais unique organisateur de cet ensemble de six salons totalement intégré.
A travers divers développements, actions ou réorganisations qui découlent directement de la nouvelle politique de marque lancée en février dernier, il s’agit à la fois de mettre en valeur les synergies entre salons et les spécificités de chacun de leurs savoir-faire.
Suivant cette dynamique, Première Vision fait évoluer certains de ses événements phares, notamment les PV Awards.
Ce rendez-vous annuel stimulant, et aujourd’hui très attendu par les professionnels de la filière, récompensait jusqu’alors uniquement les créations les plus inventives et innovantes en matière de textile de mode sélectionnées parmi les tissus de Première Vision Fabrics. Pour leur 7ème édition, les PV Awards ouvrent la compétition aux cuirs des tanneurs du salon Première Vision Leather.
Cette mise en avant de la créativité contemporaine – textile et cuir –désormais transversale, passe par une réorganisation de l’événement même. En remplacement des quatre prix habituels, six awards différents seront ainsi remis en septembre prochain : 3 pour les tissus et 3 pour les cuirs.
 
Pour mener à bien cette mission, un jury prestigieux composé de personnalités influentes de la scène mode internationale a été mis en place.
A sa tête, Première Vision est fier d’accueillir comme Présidents du Jury, le duo de designers Livia Stoianova et Yassen Samouilov, fondateurs de la marque de Haute Couture ON AURA TOUT VU.
Plébiscitée par les personnalités internationales – de Lady Gaga à Madonna ou Conchita Wurst – mais aussi reconnue par ses pairs et par les milieux artistiques et créatifs, ON AURA TOUT VU casse les codes de la Haute Couture, investit des domaines variés, de la mode - Prêt-à-Porter, accessoires -, au design – objets, décoration -, en passant par les cosmétiques - maquillage, parfums -, ou encore le monde du spectacle – costumes et scénographies pour ballets par exemple.
 
Leur goût de l’imagination et de la fantaisie, l’attention toute particulière qu’ils portent à l’innovation, aux savoir-faire d’exception, mais aussi aux matières nobles, luxueuses et précieuses, souvent détournées avec humour, ne pouvaient que rapprocher Livia et Yassen de Première Vision qui, à travers ses salons, s’attachent à mettre en valeur l’excellence créative, les techniques de pointe, et les matières les plus innovantes et qualitatives.
 
Pour rappel, les PV Awards ont vu se succéder à leur présidence : Véronique Nichanian (Hermès) en 2009, Ennio Capasa (Costume National) en 2010, Roland Mouret (Roland Mouret) en 2011, Felipe Oliveira Baptista (Lacoste) en 2012, Alessandro Sartori (Berluti) en 2013 et Yiqing Yin (Yiqing Yin) en 2014.
 
 
Les six prix du Jury
 
 
Trois prix pour Première Vision Fabrics :
• Le PV Fabrics Grand Jury Prize 2015, pour le tissu le plus exceptionnel, le plus symbolique et le plus pertinent de la saison ;
• Le PV Fabrics Handle Prize 2015, pour le tissu alliant les qualités tactiles et comportementales les plus étonnantes, celui qui touchent aux émotions ;
• Le PV Fabrics Imagination Prize 2015, pour le tissu le plus audacieux, le plus original, le plus étonnant en matière de décor, de technique, de finissage ou encore d’innovation et de technologie.
 
Trois nouveaux prix pour Première Vision Leather :
• Le PV Leather Grand Jury Prize 2015, pour le cuir le plus exceptionnel, le plus symbolique et le plus pertinent de la saison ;
• Le PV Leather Handle Prize 2015, pour le cuir alliant les qualités tactiles et comportementales les plus étonnantes, celui qui touchent aux émotions ;
• Le PV Leather Imagination Prize 2015, pour le cuir le plus audacieux, le plus original, le plus étonnant en matière de décor, de technique, de finissage ou encore d’innovation et de technologie.
Après un premier rendez-vous début septembre le jury aura pour mission de sélectionner sur les salons les créations les plus remarquables des exposants de Première Vision Fabrics et de Première Vision Leather, parmi les produits retenus pour l’automne hiver 2016-17 sur les forums. Ces produits seront repérables par des étiquettes spéciales.
La remise des prix habituellement présentée le dernier jour des salons se tiendra cette année le premier jour des salons : mardi 15 septembre à 17h, au coeur du Forum, dans le hall 6.  
 
Deux nouveaux prix du public en marge des PV Awards :
Aux six prix remis par le Jury des 7ème PV Awards s’ajoutent deux prix du public :
• Le PV Fabrics Public Prize 2015
• Le PV Leather Public Prize 2015
 
Pour la première fois, les visiteurs des salons, mais aussi l’ensemble de la communauté qui suit les actualités de Première Vision via les réseaux sociaux, pourront participer aux PV Awards et sélectionner les tissus ou les cuirs de leur choix.
Concrètement, entre le 15 et 22 septembre prochains, chacun pourra voter via la page Facebook de Première Vision. Le principe est simple : pour chaque catégorie (Cuir et Tissu), il suffit au votant de « liker » la ou les photos de produit qu’il préfère.
Le tissu et le cuir qui auront reçu le plus de « like » se verront remporter les PV Awards du public.
 
 
 
événements innovation

Futur Camp 2015: le futur à 360°

La Société Française de prospective organise son université d’été bisannuelle du 27 au 30 aôut 2015. Quatre jours pour renouveler la pensée prospective française, une expérience humaine et participative autour de Barcamp et de Learning Expeditions. Découverte...

Dans le monde volatile, incertain, ambigu et complexe qui caractérise la Grande Transition du 21ème siècle où l'accélération et la nature radicale des changements sont manifestes, il est temps de regarder le futur autrement. Non seulement comme un monde très différent d'aujourd'hui qu'il faut anticiper. Mais surtout comme un espace de construction de nos lendemains : valeurs, visions du monde, réalités multiples et complexes… Comment passer du futur (exploration) à l'avenir (construction) ?
Pendant 18 mois, les différentes commissions de la SFdP ont réfléchi à l'évolution de la prospective dans les territoires, les organisations, le monde et l'univers scientifique et technique. Jeudi 27 août 2015, elles livreront leurs réflexions sous forme de posters, tandis que les autres participants challengeront leurs visions du futur. C'est le début d'une formidable expédition aux frontières des devenirs (travaux collaboratifs) et sur le terrain avec :
- des thèmes choisis par les participants (unconference/programme non défini à l'avance) ;
- un exercice de prospective sur un cas réel ;
- des exposés d'acteurs locaux sur leurs problématiques prospectives ;
- une visite privée du Clos Lucé en hommage à un penseur du futur de génie — Léonard de VINCI ;
- une activité ludique et collaborative …
- une dégustation des produits du terroir (vins et fromages).

Quels objectifs pour la Société Française de Prospective ?

« La prospective sert à réorganiser le présent pour préparer l’avenir » Simon Nora

Une ambition assumée :permettre le renouvellement de la pensée prospective française - tant dans ses concepts et méthodes que dans ses champs d’application et pratiques - afin de renforcer l’identification des enjeux émergents auxquels seront de plus en plus confrontés pouvoirs publics et privés, et de favoriser la mise en œuvre de solutions nouvelles.
Mettre en réseau les différents acteurs et métiers de la prospective, dans une perspective pluraliste, interdisciplinaire et internationale, afin de favoriser l’échange de savoirs et le partage des ressources.
Constituer une société savante en charge de faire avancer le domaine de la prospective de manière scientifique et reconnue, à l’intersection des savoirs pratiques et académiques.
Agir pour le développement de la qualité des travaux de prospective et la reconnaissance des prospectivistes en tant que professionnels.

Programme : convivialité et ancrage territorial

Jeudi 27 août 2015 :
12.00 : Accueil des participants, déjeuner et installation
14.00 : Présentation des outils mis en place pour le FuturCamp et synchronisation des appareils numériques des participants
14.30 : Ouverture du Congrès – introduction du Président (objectifs, organisation et attendus)
15.00 : Poster session des 4 commissions : Territoires, Organisations, Global et S&T (communication des résultats des travaux)
18.30 : Quartier libre – ouverture du "Mur" (matrice jour/horaire)
20.00 : Diner et get together

Vendredi 28 et Samedi 29 août 2015 :

9.00-22.00 : Sessions d'1h30 avec pauses et repas
Une demi-journée de travail dédiée aux sponsors

Dimanche 30 août 2015 :

9.00 : Synthèse des travaux : les principales conclusions de chaque session seront communiquées par un rapporteur
11.00 : Chaque coordinateur de commission vient exposer les éléments retenus pouvant constituer un axe de travail de sa commission
12.00 : Fin du FuturCamp

Inscription

Lieu : Centre de formation Major Jean-Philippe Bourdet du SDIS 41, 55 rue des Laudières - 41350 - VINEUIL

www.societefrancaisedeprospective.fr

UP' Magazine est partenaire de l'événement

nucléaire

Le nucléaire dans tous ses états 2ème partie

Un programme de deux séminaires exceptionnels est organisé par l'association Passages-ADAPes d'ici la fin de cette année sur le thème "Le nucléaire dans tous ses états : Alors que la filière nucléaire française est en pleine restructuration..."

Parmi toutes les sources d’énergie, le nucléaire présente une particularité originale ; alors que l’homme n’a maitrisé la plupart d’entre elles que très progressivement, dans une longue approche essentiellement empirique, il s'est approprié l'énergie nucléaire par une démarche intellectuelle et scientifique, de la découverte de la radioactivité par H. Becquerel, en 1896, à celle de la réaction en chaine, par F. Joliot-Curie en 1939. 
Passages, qui a déjà organisé de nombreux colloques et séminaires autour des problèmes énergétiques, veut restituer au débat sociétal sur l’usage de cette énergie toutes ses dimensions, éthiques, économiques, écologiques ou psychologiques. Dans ce but, il va organiser sur la période 2015-2016 toute une série de séminaires thématiques qui permettront d’aborder les différentes facettes de l’énergie nucléaire et restituer ainsi la complexité du débat. Ces séminaires seront clôts par un colloque qui en retira les éléments essentiels.
 
Les séminaires suivants sont modérés par Messieurs Alain Vallée et Emile H. Malet avec pour discutants : Ann Mac Lachlan, Philippe Vesseron et Jean-Pierre Hauet.
 
- Mardi 22 septembre 2015 de 8h à 10h : Nucléaire et Innovation 
L’industrie nucléaire est une industrie à cycle très long : entre le début de la conception d’un nouveau réacteur et le démarrage de la première réalisation, il s’écoule en général entre 15 et 20 ans, pour une installation qui va être exploitée une soixantaine d’années. Si on considère de plus l’importance des capitaux engagés et la crainte d’un accident nucléaire, on voit qu’il y a de nombreux freins à l’innovation et donc à la prise de risque dans ce secteur.
Cependant, on voit régulièrement apparaitre des propositions originales de nouveaux types de réacteurs, en rupture avec les concepts actuels, apportant potentiellement des bénéfices en termes de sûreté, d’environnement, ou d’adaptation aux besoins présents et futurs. Mais les temps de développement et les besoins en financement empêchent souvent l’aboutissement des recherches et freinent l’arrivée de nouvelles technologies.
 
Intervenants confirmés :
- Jean-Pierre Hauet, ancien Senior Vice-President et Chief Technology Officer d'Alstom
- Sylvestre Pivet, Directeur de l’innovation et du soutien nucléaire, CEA
- Philippe Pradel, Vice-président, ENGIE
 
- Mardi 13 octobre 2015de 8h à 10h : Nucléaire et Société 
Le cinquième séminaire, Nucléaire et Société, s’interrogera sur les conditions sociétales du développement de l’énergie nucléaire et sur sa capacité à s’intégrer dans différents types de cultures et de gouvernances politiques. 
Un programme nucléaire, pour un pays, est un choix dont les bénéfices se jouent dans la durée. Son acceptation par la société est donc fondamentale, et le rôle des dirigeants politiques est essentiel, eux qui doivent à la fois maintenir le cap du choix énergétique et garantir la sécurité des populations. 
Tchernobyl et Fukushima, des accidents qui se sont produits dans des pays technologiquement avancés, sont des exemples du lien étroit entre culture et sûreté. Aujourd’hui, de nombreux pays envisagent une première réalisation nucléaire, alors qu’ils présentent une grande diversité de gouvernances et de cultures. L’AIEA a un rôle essentiel pour accompagner ces nouveaux entrants, fournissant conseils, formations et documents. Il mène aussi des évaluations indépendantes, mais qui restent sans valeur contraignante.
 
Intervenants confirmés :
- Anne Guichard, Direction de l’Energie Nucléaire, CEA
- André-Claude Lacoste, ancien Président de l’Autorité de Sûreté Nucléaire
- Sébastien Mabile, Avocat, Lysias Partners
- Christian Pierret, ancien Ministre, avocat aux barreaux de Paris et de Bruxelles, August & Debouzy Avocats
 
Lieu : Restaurant Universitaire Mabillon, 12 rue Clément – 758006 Paris (Métro Mabillon)
 
i-NOVO Awards

i-NOVO Awards 2015: l'industrie à l'honneur

DirectIndustry lance pour la première fois les i-NOVO Awards à l’occasion du salon EMO qui se tiendra à Milan du 5 au 10 Octobre 2015, avec pour objectif de sélectionner et de récompenser les produits qui constituent une avancée dans le monde industriel, et de faire de ce salon international un label d'innovation et un outil concret pour les professionnels.
 
DirectIndustry, le salon online de l’industrie, est l’un des quatre portails du groupe VirtualExpo, l’expert mondial des salons online, plate-forme de rencontre pour les décideurs mais aussi outil de veille des marchés, complémentaires des salons professionnels traditionnels.
Un concept d’origine simple : offrir un panorama de l’offre produits dans un secteur économique donné et mettre en contact les fabricants et les acheteurs du monde entier en un seul endroit. Concept étendu à plusieurs secteurs économiques : le nautisme et les équipements maritimes (NauticExpo en 2003), le design, la construction et l’architecture (ArchiExpo (1) en 2007) et l’équipement médical (MedicalExpo en 2012).

Le concours lancé cette année souhaite mettre en avant les produits les plus exceptionnels d'EMO avec trois catégories :
 
• La catégorie i-NOVO Design : les produits les plus originaux. Les produits de cette catégorie devront intégrer les tendances de design, être visuellement uniques, porter une attention toute particulière à l'ergonomie ou proposer une solution innovatrice en réponse à un nouveau type de besoin.
 
• La catégorie i-NOVO : les produits ayant peu (ou pas du tout) d'impact sur l'environnement. Ces produits devront être fabriqués de manière durable avec une énergie grise faible ou améliorée et avec des matériaux écologiques biodégradables ou recyclables. Les produits de cette catégorie devront également fournir une garantie écologique à long terme comme une faible consommation d'énergie ou une énergie renouvelable intégrée au produit ou encore une durée de vie durable.
 
• Enfin, la catégorie i-NOVO Tech : les produits qui intègrent une technologie jamais utilisée auparavant ou de nouvelles technologies lors du processus de fabrication, automatique ou manuelle, ainsi qu'aux produits dont le design a été optimisé à l'aide de nouveaux matériaux ou de technologies de pointe. Sont aussi concernés par cette catégorie les produits qui exploitent une technologie déjà existante tout en l'appliquant à un nouveau domaine et les produits dont le concept est tout à fait novateur.


 
Lancé officiellement aujourd’hui, ce concours est ouvert aux fabricants des secteurs de l'industrie : machines-outils, informatique industrielle (FAO, CFAO...), métrologie, robotique.
 
Les candidatures sont ouvertes du 7 juillet au 13 septembre 2015 à minuit. Pour poser sa candidature et connaître tous les détails de l’opération, il suffit de se rendre sur le site.
L'éligibilité à l’une des trois catégories est entièrement soumise à la discrétion de la commission interne d’experts composée d’ingénieurs, responsables des contenus web.
 
Le vote pour désigner les lauréats de chaque i-NOVO Awards est ouvert au public.
Les visiteurs peuvent découvrir tous les nommés des Awards i-NOVO lors du salon EMO, grâce aux labels i-NOVO présents sur les stands des sociétés sélectionnées. Chaque produit nommé est identifiable grâce à un macaron i-NOVO correspondant à l'une des catégories du concours.
 
Il est possible de voter entre le 5 et le 10 Octobre 2015 sur EMO et également sur Internet.
Les noms des lauréats seront dévoilés le 13 Octobre 2015 sur le site, ainsi que via les différents médias de DirectIndustry. Le lauréat de chaque catégorie sera récompensé par un trophée.
 
Suivez toutes les mises à jour sur le site d'i-NOVO.

(1) Voir les lauréats des i-Novo Awards d'ArchiExpo 2015 - UP' Magazine

Loading...
Loading...