UP' Magazine L'innovation pour défi

Première Vision 2014 - PV Awards

Un rendez-vous exceptionnel d’émotions et d‘échanges à partager avec tous les acteurs du textile et de la mode réunis à Première Vision du 16 au 18 septembre 2014

C’est une édition riche de synergies renforcées et placée sous le signe du développement qui se tiendra du 16 au 18 septembre prochains au Parc d’Expositions de Paris Nord – Villepinte. Chaque saison, Première Vision est le rendez-vous incontournable pour la filière mode internationale : six salons complémentaires en termes de métiers et de propositions ; l’offre la plus complète et la plus créative du secteur.

Pour la 6ème édition de ses célèbres PV Awards, Première Vision mise plus que jamais sur la création nouvelle et contemporaine. C’est bien là l’objectif de ce rendez-vous stimulant et désormais très attendu des tisseurs et acheteurs de la filière : récompenser les créations les plus remarquables, inventives et innovantes en matière de textile de mode, sélectionnées parmi les exposants de Première Vision.

Pour mener à bien cette mission, comme chaque année, le premier salon mondial des tissus d’habillement réunira en septembre prochain un jury prestigieux composé de personnalités influentes de la scène mode internationale. A sa tête, Première Vision est fier d’accueillir comme Présidente du Jury la jeune créatrice Yiqing Yin.


Photo : Yiqing Yin © Nicolas Guerin

Née en Chine, diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs, Yiqing Yin vit et travaille à Paris où elle défile
depuis 2011 pendant la semaine de la Haute Couture. Après avoir remporté le Prix des Premières Collections de l’ANDAM en
2011, elle est depuis janvier 2014 la Directrice de la Création de la Maison Léonard.
Digne représentante de la nouvelle génération de créateurs qui opèrent sur la scène mode internationale, Yiqing Yin pense et
conçoit le vêtement comme une structure évolutive, à l’image d’une sculpture en mouvement, influencée et animée par des
jeux de volumes et de matières, pour un rendu architectural et sensuel.
Sa vision de la mode, moderne et innovante, ne pouvait que rapprocher la jeune designer et Première Vision. Le salon, qui s’attache à soutenir la jeune création et l’innovation créative, ne peut que se féliciter de collaborer avec celle qui représente une mode d’aujourd’hui, mondiale et exigeante.

Pour rappel, avant Yiqing Yin, les PV Awards ont vu se succéder à leur présidence : Véronique Nichanian (Hermès)
en 2009, Ennio Capasa (Costume National) en 2010, Roland Mouret (Roland Mouret) en 2011, Felipe Oliveira
Baptista (Lacoste) en 2012 et Alessandro Sartori (Berluti) en 2013.

Quatre prix pour distinguer l'excellence textile

Cette année encore, les PV Awards mettront en lumière l’extraordinaire force d’invention, d’imagination, de renouvellement et de créativité du textile de mode à travers quatre prix :
GRAND JURY PRIZE 2014 : Pour le tissu le plus exceptionnel, le plus symbolique, le plus pertinent de la saison.
HANDLE PRIZE 2014 : Pour le tissu alliant les qualités tactiles et comportementales les plus étonnantes, celui qui touche aux sens et aux émotions.
INNOVATION PRIZE 2014 : Pour le tissu le plus innovant, le plus intelligent, le plus technologique et créatif.
IMAGINATION PRIZE 2014 : Pour le tissu le plus audacieux, le plus original, le plus surprenant en matière, technique, décor ou finissage.

Après un premier rendez-vous début septembre, le jury aura pour mission de sélectionner sur le salon les créations les plus remarquables des exposants Première Vision, parmi les tissus retenus pour l’automne hiver 2015-16 sur les forums. Ces tissus seront repérables par une étiquette sur Le Forum de Première Vision, au cœur du Hall 6.
La délibération finale se fera dans la matinée du Jeudi 18 septembre, sur le salon. Le palmarès sera annoncé ce même jour par la créatrice Yiqing Yin à 12h00 sur Le Forum.

Le Jury des 6ème PV AWARDS

- Yiqing Yin – Présidente du Jury, Directrice Artistique Maison Yiqing Yin, France
- Vladimiro Baldin, Directeur du Développement Produit et Coordinateur du Style Diesel, Italie
- Francamaria Bartolucci, Développement Produit Vivienne Westwood, Royaume-Uni
- Edward Crutchley, Consultant design textile et développement Louis Vuitton Homme, France
- Clare Johnston, Responsable du Programme TextileRoyal College of Art, Royaume-Uni
- Kenta Matsushige, Lauréat du Grand Prix du Jury Première Vision du Festival International d’Hyères 2014, Japon
- Jieun Rhee, Journaliste ELLE Corée, Corée du Sud
- Pascaline Wilhelm, Directrice Mode Première Vision

Miguel Chevalier, Fractal Flowers : une stéréolithographie originale pour Première Vision 

Afin de donner aux PV Awards toute leur dimension créative, Première Vision a fait appel à l’artiste français Miguel
Chevalier. Depuis 2009, il réalise les trophées des PV Awards : une matérialisation des « fractal flowers » produite en
exclusivité pour Première Vision.
Né en 1959 au Mexique, Miguel Chevalier vit et travaille à Paris. De la technologie à la nature, de la biologie à la poésie, de la lumière à la matière, depuis 1978 il utilise l’informatique comme moyen d’expression dans le champ des arts
plastiques. Il s’est imposé internationalement comme l’un des pionniers de l’art virtuel et numérique. Dernièrement, on
a pu remarquer son travail sur les façades grandioses du Grand Palais, à Paris, à l’occasion du salon Art Paris Art Fair
en avril 2014. www.miguel-chevalier.com

Lieu : Parc des expositions Paris Nord Villepinte

Conférence "Stratégies de protection et de valorisation des brevets" Octobre 2014

Up’ Magazine est partenaire de la Conférence marcus evans portant sur les Stratégies de protection et de valorisation des brevets et vous permet de bénéficier de tarifs privilégiés. Cet événement se tiendra à Paris du 1er au 3 octobre 2014 et s’adresse aux responsables et directeurs Propriété Intellectuelle, Licence, R&D, Valorisation de la recherche et Transfert de technologies des entreprises francophones.

Il s’agira de vous donner une vision complète des meilleures pratiques en termes de valorisation de la propriété intellectuelle en compagnie de responsables issus de SNECMA, Xerox, BioAlliance Pharma, Technicolor, OMYA AG, TDF et bien d’autres.

La Conférence s’articulera autour d’ateliers interactifs, de tables rondes, d’études de cas présentées par des intervenants de renom. Vous y retrouverez notamment :
• Georges De Pelsemaeker, Business Group R&D and Program Director chez VALEO systèmes thermiques
• Luc Savage, Vice President Intellectual Property & Licensing chez Orange Labs
• Wulf Hoeflich, Vice President Intellectual Property chez Airbus group/EADS
• François-Xavier Roussel, Directeur Performance et Innovation chez EDF-R&D
• Antoine Dupont, Responsable Licence chez CEA
• Romain Desplats, Responsable Propriété Intellectuelle chez CNES (Agence Spatiale Française)

Plus d'informations

Up’ Magazine vous permet d’obtenir 200 € de réduction sur les tarifs d’entrée (offre non valable pour les fournisseurs de services). Pour réserver vos places, contactez dès à présent Jeanne Ferrer en utilisant le Code UPM1 : JeanneF[at]marcusevansuk.com.

Rejoignez-nous et découvrez comment protéger vos brevets et les convertir en véritable avantage concurrentiel !

Solar Decathlon Europe 2014 pour la 1ère fois en France

L’édition 2014 du Solar Decathlon Europe se tiendra en France du 28 juin au 14 juillet, dans le parc du château de Versailles.
Compétition universitaire internationale, le défi proposé à des universités et grandes écoles du monde entier est de concevoir et de réaliser un habitat grandeur nature, fonctionnel et utilisant le soleil comme seule source d’énergie. 20 projets d’habitat durable seront mis en compétition.

L’organisation du Solar Decathlon Europe en 2014 a été confiée à la France par le gouvernement des Etats-Unis. Créé en 2002 à Washington, le Solar Decathlon est une compétition universitaire internationale unique en son genre, qui permet à des universités et grandes écoles de concevoir et de construire un habitat solaire autonome en énergie. Portée par l’Etat français et soutenue par la Direction générale de la compétitivité, de l'industrie et des services (DGCIS), l’édition 2014 se tiendra du 16 juin au 19 juillet, au sein du prestigieux parc du château de Versailles.

Une compétition internationale attirant 200 000 visiteurs 

Durant 34 jours, 600 compétiteurs, 200 professeurs, 41 universités et 16 pays* constituant les 20 équipes en lice vont soumettre 20 prototypes grandeur nature aux tests de 10 épreuves rigoureuses. Au terme de 18 mois de conception et de construction, chaque équipe est évaluée par 6 jurys internationaux de renom. Le règlement de l’édition 2014 met l’accent sur six thèmes majeurs :
- la densité (le logement collectif est privilégié afin de minimiser les impacts environnementaux) ;
- la mobilité (la localisation du logement par rapport aux ressources essentielles) ;
- l’innovation (mode constructif, approvisionnement énergétique, ameublement, appareils domestiques) ;
- la sobriété énergétique (s’il est important d’assurer l’approvisionnement en énergie par des sources renouvelables, il faut au préalable limiter la demande et donc la consommation d’énergie finale) ;
- l’accessibilité financière (éviter une augmentation non maîtrisée de l’investissement dans des équipements sophistiqués et coûteux) ;
- la contextualisation du projet dans son environnement (chaque équipe doit trouver une solution d’habitat à énergie positive qui correspond au contexte et aux spécificités de son pays d’origine).

200 000 visiteurs sont attendus à l’événement : délégations étrangères, presse spécialisée, grand public et professionnels.

* France, Allemagne, Italie, Espagne, Suisse, Pays-Bas, Danemark, Roumanie, Etats-Unis, Mexique, Costa-Rica, Chili, Inde, Thaïlande, Taiwan, Japon.

Savoir-faire des industriels français : Tirer partie de la compétition pour mettre en avant le savoir-faire des industriels français

A proximité du « Quartier de compétition », les 800 compétiteurs vivront ensemble dans le « Quartier des Décathlètes », un lieu éphémère mais durable.

L’idée est de créer un morceau de ville exemplaire sur le plan environnemental, illustrant la transition énergétique, et montrant de nouvelles solutions de management et d’organisation de l’habitat. Avec la réalisation inédite de cet éco-quartier, le Solar Decathlon a pour ambition d’être une vitrine de l’innovation française, où l’on pourra retrouver un grand nombre de fonctionnalités actives qui équiperont la ville de demain (réseaux intelligents, bornes de recharge électrique, véhicules électriques, mobilier urbain interconnecté, smart-grid, compteurs intelligents, matériaux de construction, …).

L’équipe organisatrice du Solar Decathlon offre ainsi aux industriels l’opportunité de participer à la réalisation de cet éco-quartier et de promouvoir leurs savoir-faire auprès des 200 000 visiteurs. En proposant aux régions françaises d’animer un espace « Quartier des innovations territoriales », le Solar Decathlon donne également aux régions l’opportunité de regrouper sous leur bannière, les TPE et PME innovantes de leur territoire. Des espaces de démonstration et de tests seront également implantés en partenariat avec des acteurs industriels français.

Les industriels souhaitant participer à l’événement pour renforcer leur notoriété auprès d’un public national, européen et international et faire connaître leurs savoir-faire sont invités à contacter le CSTB Solar, en charge de la direction exécutive de l’événement.

Une première en France

En organisant pour la première fois Solar Décathlon, la France montre qu'elle est un acteur majeur des énergies renouvelables et de l'habitat soutenable. En accueillant cet événement scientifique, après Madrid, le domaine de Versailles, au lieu-dit "les Mortemets", s'affiche comme un lieu de rencontres pour les chercheurs , les universitaires, les industriels et le Grand public.

En France, les enjeux énergétiques du bâtiment ont fait l'objet d'importants programmes de formation et de recherche, de réalisations expérimentales avec des bâtiments innovants voire des éco-quartiers et d'une législation nouvelle et audacieuse.
La compétition du Solar Décathlon est une opportunité pour accompagner cette révolution énergétique, sensibiliser les usagers comme les acteurs politiques et économiques et être la vitrine de l'excellence française en matière d'habitat durable.
Le 6 novembre 2013, à la Cité de l'architecture à Paris, le Solar Decathlon 2014, a été lancé par Cécile Duflot, ministre de l'Égalité des territoires et du Logement, en présence de François de Mazières.

Sur ces dix hectares, les vingt équipes en compétition, composées d'une quarantaine de membres chacune, construiront à taille réelle les habitations de 75 m² qu'elles auront précédemment imaginées. François de Mazières a évoqué l’intérêt de cette compétition pour accompagner la requalification paysagère et la reconstitution historique du site des Mortemets au sein du domaine national de Versailles. Le député-maire de Versailles a souligné la mobilisation de l’Établissement public du Château et de sa présidente, Catherine Pegard et a également rappelé la concordance du Solar Decathlon avec les projets conduits à Versailles, qui font appel à de nombreux architectes de talent et qui reposent sur la prise en compte de la dimension environnementale pour l’affirmation d’une ville plus harmonieuse.

Pendant 16 jours, le public pourra donc librement venir visiter les différents espaces d’expositions et d’animations : l’espace innovation, l’espace affaires et l’espace conférences.

Plaquette de présentation

www.solardecathlon2014

PARK(ing) Day - Spéciale Upcycling !

PARK(ing) Day - Spéciale Upcycling ! : Designers, Artistes de l'Upcycling, associations, acteurs de l'Education à l'environnement, des Arts, du Design ... faites votre rentrée pour libérer l'art avec "Parking Day - Spéciale Upcycling !" les 19, 20 et 21 septembre 2014.

Et si l'on trouvait autre chose que des voitures sur les places de parking ?

PARK(ing) DAY est un événement mondial ouvert à tous, organisé le 3e week-end de septembre dans toute la France. Il mobilise citoyens, artistes, activistes pour transformer temporairement des places de parking payantes en espaces végétalisés, artistiques et conviviaux. Chaque année, PARK(ing) Day est l'occasion de donner vie à des utopies concrètes. Micro-jardins, espaces de convivialité, terrains de jeu, lieux de création, les places de parking sont les témoins de nos propositions pour une ville plus agréable à vivre.

Si la place de la voiture paraît encore essentielle à de nombreux citoyens, des solutions alternatives peuvent tout de même y être proposées, et son impact sur l’espace public mieux appréhendé. Dédier l’espace public aux seules activités de
circulation et de commerce, c’est priver les habitants d’un cadre de vie commun, que chacun aimerait plus vert, plus convivial, créatif et récréatif.

Photo : Installation éphémère à Louisville (USA) "Rickhouse Speakeasy"  par l'atelier d'architecture Leon & Primmer - 2013

Imaginer la ville de demain

La méthode est simple, trouver d'autres usages à nos places de parking : pendant une journée, les espaces bétonnés deviennent des lieux d’initiatives engagées, originales, créatives et écologiques. Manifestation festive, événement international, PARK(ing) DAY c'est aussi et surtout l'occasion de réfléchir au partage de l'espace public, d'imaginer de nouveaux usages urbains et de formuler ensemble des propositions pour la ville du futur.

La manifestation encourage ainsi les citoyens à se réapproprier l'espace public, par la promotion de la créativité, de l'engagement critique, des interactions sociales inédites, de la générosité et du jeu : autant d'éléments qui participent à la construction d'une ville durable.

Depuis sa création en 2005 à San Francisco par Rebar, Park(ing) Day a déjà rassemblé dans le monde entier plus de 180 villes dont 45 en France, générant ainsi un événement annuel international.

Photo : © Balsam Aoun

Histoire et acteurs 

PARK(ing) DAY trouve son origine dans l’action d’un collectif d’artistes et de paysagistes américain, Rebar, qui, constatant en 2005 qu’une trop grande majorité de l’espace urbain était allouée aux véhicules, décida de convertir une place de parking en parc éphémère. Interpelés par cette initiative et motivés par le désir de transformer l’espace public en un lieu d’expérimentation et d’expression politique et artistique, des milliers de personnes ont depuis rejoint le mouvement. En France, la journée connaît aussi un succès citoyen et médiatique grandissant. Relayé par l’agence Dédale depuis 2010, PARK(ing) DAY France recense ainsi plus de 200 parcs chaque année, dans plus de 45 villes.

Agence consacrée à la culture, aux technologies et à l'innovation sociale en Europe, Dédale œuvre dans le développement territorial, la production artistique, l'événementiel, la recherche et le conseil aux collectivités publiques et institutions
européennes. Intéressée par le partage de l'espace public et les possibilités d'intervention qui peuvent y être proposées, l'agence lance, en 2012, un projet de Livre Vert, publication consacrée aux projets et propositions innovants pour un
espace public créatif et partagé. En 2013, elle lance Domaine Public, programme d'actions dédié à la fabrique de l'espace public par et pour les citoyens.

Le livre vert 

À l’instar de la Commission européenne, les organisateurs ont choisi d’utiliser le terme de Livre Vert pour une réflexion lancée sur la réappropriation citoyenne de l’espace public.

Ce projet est considéré comme processus d’investigation et de recherche de long terme, qui donne la parole aux nombreux acteurs impliqués sur les enjeux de la réappropriation citoyenne de l’espace public, qu’ils soient élus, habitants, chercheurs, fonctionnaires des collectivités publiques, associations, professionnels (designers, urbanistes, architectes, paysagistes, artistes), groupements d’intérêt public,… résidents en France ou à l’étranger.
Pour rendre compte de leur parole, toutes les formes d’expressions possibles sont envisagées : actions, site Internet, publications, conférences, bar camp, événement PARK(ing) DAY (bien sûr !)

- 1ère étape lancée en septembre 2011 avec conférence consacrée à la présentation de projets innovants en terme de renouvellement de l’espace public
- 2e étape du Livre Vert pour un espace public créatif et partagé est lancée aujourd’hui, avec l’éditorialisation des premières recherches menées sur le site Internet du PARK(ing) DAY
- 3e étape en septembre, le jour du PARK(ing) DAY, avec le barcamp qui réunira de nombreux acteurs de l’espace public pour un grand moment de partage d’initiatives et de réflexion collective pour alimenter le processus initié par le Livre Vert pour un espace public créatif et partagé.
- 4e étape : un ouvrage de synthèse de tous les nouveaux concepts qui sortiront du barcamp, publié en 2013.
Avec le soutien de la Région Île-de-France.

Contexte : PARK(ing) Day, Green Guerrilla, Critical Mass…
Dans le sillon des actions revendicatives des années 70, de nombreuses initiatives citoyennes ont émergé ces dernières années.
Individus ou groupes de citoyens réclament un nouvel espace public et proposent de nouvelles formes d’aménagement, respectueuses de l’environnement et adaptées aux usages. Dans un contexte urbain en pleine mutation, ces initiatives remettent en question les modes conventionnels de conception et d’utilisation de l’espace public, souvent déconnectés des pratiques actuelles.

Le phénomène révèle ainsi la volonté des usagers de s’impliquer dans la transformation et la gestion de leur cadre de vie.

Types de projets et perspectives :

- Initiatives citoyennes innovantes…
Design urbain modulable, jardinage et pratiques collaboratives sur des parcelles délaissées, pratiques sportives urbaines et autres activités ludiques, installations artistiques éphémères, expérimentations d’aménagement urbain, modes alternatifs de circulation…

- Pour de nouveaux besoins, de nouvelles envies…
Plus de convivialité, une meilleure qualité de vie, des mobilités douces, plus de nature et de loisirs en ville, une diversification des usages et un meilleur partage de l’espace public...
Ces initiatives s’inscrivent dans un esprit de “penser global, agir local” et sont autant d’amorces pour une ville durable, créative et collaborative…

www.parkingday.fr

Inscription  

Photo illustration principale : Installation des étudiants de Fair School - Minneapolis -USA - 2013

WAVE : quand l'ingéniosité collective change le monde

"WAVE, QUAND L’INGÉNIOSITÉ COLLECTIVE CHANGE LE MONDE", un projet produit et imaginé par BNP Paribas, au Parc de La Villette du 10 septembre au 5 octobre 2014

WAVE est une exposition inspirante et un lieu d’échanges et de partage, manifeste de l’ingéniosité 2.0, qui accueille une programmation d’événements variés tout au long des quatre semaines d’exposition.

Navi Radjou, co-auteur de « L’innovation Jugaad : redevenons ingénieux ! » lauréat du prestigieux prix « Thinkers50 » 2013 dans la catégorie innovation est le commissaire de cette exposition destinée à faire le tour du monde.

À l’heure où l’ensemble de la planète est confrontée à de vastes défis sociaux et environnementaux, une multitude d’initiatives venant des quatre coins du monde prouvent que des solutions existent pour faire mieux avec moins. Le point commun de ce bouillonnement créatif ? L’ingéniosité collective. Être flexible, viser la simplicité, tirer parti des circonstances, penser autrement : dans un monde instable, l’innovateur ingénieux développe un esprit suffisamment agile pour transformer les contraintes en opportunités.

Une vague d’ingéniosité collective traverse le monde

À travers de nombreux exemples, WAVE en explore les principaux courants (1) sur tous les continents : le mouvement des « makers » (néobricoleurs), la co-création, l’économie inclusive, l’économie circulaire et l’économie du partage. Des hommes et des femmes de tous les horizons qui partagent des valeurs, des aspirations et une belle énergie.

Navi Radjou, commissaire de l’exposition : « Les modèles industriels de l’après-guerre – gros budgets de R&D, hiérarchie, etc. – ne sont plus adaptés au monde complexe dans lequel nous vivons. Puisons dans l’ingéniosité humaine pour bâtir une société innovante et durable ! ».

Pour mettre à l’honneur la dimension inventive, créative de cette innovation, WAVE a fait appel à de jeunes artistes, réalisateurs de l’Ecole des Gobelins, photographes et vidéastes du festival Circulation(s) pour illustrer les courants et les 20 exemples retenus.
L’exposition elle-même est abritée dans un pavillon au design très original (Sylvain Dubuisson avec l’Art en Scènes). Enfin, un jeu interactif imaginé par le MIT Senseable city Lab (2) pour WAVE, l’utilisation de la réalité augmentée et bien d’autres éléments de surprise ponctuent le parcours.

Marie-Claire Capobianco, Directeur des Réseaux France et membre du Comité Exécutif de BNP Paribas, précise :  « L’exposition WAVE présente de nouvelles façons d’innover et de créer de la valeur. Les entreprises qui prendront en compte ces relais de croissance seront plus proches de leurs clients et plus compétitives, deux dimensions clés de notre métier de banquier. L’innovation a toujours été au coeur de la stratégie de BNP Paribas, comme en témoigne sa signature - La banque d’un monde qui change ».

WAVE a été conçu en collaboration avec L’Atelier BNP Paribas, la filiale du Groupe présente à Paris, San Francisco et Shanghai, spécialisée dans la veille sur les attentes et les usages.

www.wave-innovation.com

 

(1) Mouvement des Makers : Mouvement laissant la possibilité aux génies amateurs d’intégrer la chaîne de production.

Salon ICS Toulouse 2014

Les 16, 17 et 18 septembre prochains, Toulouse accueillera le salon ICS / Innovation connecting show

Ce salon est dédié à l'innovation transversale. Composé comme un cluster, il agrègera des compétences diverses pour présenter à la fois des solutions uniques et convergentes de produits et de services.
Le coeur du salon sera son village de startups et l'animation est programmée avec un forum qui accueillera des conférenciers tels que Jean Therme, Joseph Sifakis... Des ateliers débats thématiques ponctueront les trois jours de salon, et une convention d'affaires sera animée par EEN (European Entreprise Network).

Centré sur l’ensemble des filières industrielles stratégiques identifiées par le gouvernement français, l’Innovation Connecting Show laisse la part belle aux technologies clés génériques retenues par la Commission européenne dans le cadre de son programme Horizon 2020.

L’événement a suscité l’intérêt de nombreux fleurons de la R&D et de l’industrie, ainsi que de pôles de compétitivité d’envergure mondiale.
Séduits par la transversalité du salon, PICOM, Aerospace Valley, Cancer Bio Santé, Rockwell Collins, le Groupe Atos, Airbus, GDF Suez, Total, Thalès Avionics, le CEA Tech, P3 Ingénieurs et plusieurs start-up ont en effet annoncé leur participation. Ils exposeront leur savoir-faire et leurs dernières innovations au sein des nombreux espaces de démonstration qui
jalonneront les stands. 72 heures d’interconnexion entre usages, besoins, et marchés : ces exposants relèvent le pari.

100 CONFÉRENCES, TABLES RONDES ET ATELIERS EXPOSANTS

ICS organise un programme très dense de conférences, de tables rondes de haut niveau et d’ateliers exposants, piloté par un Comité Scientifique de renommée internationale avec des intervenants connus et reconnus référents dans leurs métiers.

Conférences et tables rondes organisées par le Conseil Scientifique

Sous la responsabilité du Comité d’orientation, le Conseil scientifique a pour mission principale d’organiser cinq demi journées thématiques consacrées aux grands défis scientifiques, technologiques, économiques et sociétaux du 21 ème Siècle.

Les cinq grands défis qui ont été retenus sont :

- L'Usine du futur (dans le cadre du forum économique de Toulouse)
- Technologies clés génériques (KETs)
- Biologie du futur - Biologie de Synthèse
- The Human Smart Cities: live in living Cities
- Internet du futur - Objets communicants

Chaque demi-journée est organisée sous le format :

- d’une conférence introductive par un expert de renommée mondiale
- d’une table ronde constituée de personnalités reconnues au niveau international qui couvriront, par leur complémentarité de discipline et de domaine, le champ complet de la thématique retenue.

Chaque demi-journée a été confiée à un modérateur, issu du Conseil scientifique :

- Usines du futur : Robert Plana, Professeur des universités, R&D University Relations Director, groupe ALSTOM
- Technologies clés génériques (KETS), Jean-Frédéric Clerc, directeur de la prospective, de la stratégie et de l’évaluation de la Recherche Technologique du CEA
- Biologie du futur - Biologie de synthèse, Pierre Monsan, Professeur dans le Département de Génie biochimique de l’INSA de Toulouse et responsable de l’option Biotechnologie des Mines ParisTech, membre Senior de l’Institut universitaire de France .Il est directeur du démonstrateur préindustriel «Toulouse White Biotechnology »
- The Human Smart Cities : live in a living City, Carlos Moreno, Professeur des Universités, Créateur de la société SINOVIA, Conseiller Scientifique du Président de COFELY INEO, Groupe GDF-SUEZ
- Internet du futur-Objets communicants, Dimitri Avresky, Président de l'International Research Institute for Autonomic Network Computing (IRIANC), Boston, USA/Munich, Allemagne, chercheur invité au LAAS-CNRS.

Les cinq conférenciers retenus :

- Usine du futur : Pramod P. Khargonekar, Assistant Director for Engineering Directorate, National Science Foundation( NSF), Arlington, USA
- Technologies clés génériques (KETS) : Jean Therme, Directeur du CEA Tech (France)
- Biologie du futur-Biologie de synthèse : Huimin Zhao, Professeur à l’Université of Illinois, Urbana Champaign (USA)
The Human Smart Cities : live in a living City, Saskia Sassen : sociologue et économiste néerlando-américaine, Professeur de sociologie à l’Université Columbia (USA)
- Internet du futur-Objets communicants, Joseph Sifakis, Directeur de recherche au CNRS, fondateur du laboratoire VERIMAG à Grenoble, Prix Turing (France)

La composition des tables rondes est en cours de finalisation : c’est plus de trente personnalités internationales en provenance des milieux académique, industriel, sociétal et économique qui donneront leur vision et débattront avec les participants.

Ces conférences et tables rondes seront complétées par des séminaires et ateliers organisés par les partenaires d’ICS qui seront présents sur le salon professionnel, créant ainsi un événement unique en Europe sur les grandes problématiques du 21ème siècle qui sont par essence même transversales ou usages et technologies s’interconnectent pour assurer un ensemble de services qui répondront aux besoins de demain.

Conférenciers et modérateurs

 

Forum économique de Toulouse, un événement dans l'événement

 

La 4ème édition du Forum Économique de Toulouse, organisé par la CCI de Toulouse, aura lieu en ouverture d'ICS le 16 septembre 2014.
Le thème retenu pour cette année: Economie du futur, quelles mises à jour pour notre territoire?

Au programme, trois tables rondes :

- Commerce de demain, comment le numérique va servir la proximité?
- Principe de précaution: stop ou encore?
- L'Usine du Futur

Inscription

Plus d'informations

Lieu : Parc des expositions - Toulouse

www.ics-show.com 

Loading...
Loading...