UP' Magazine L'innovation pour défi

Laval Virtual du 8 au 12 avril 2015

Laval devient, le temps du salon, la capitale mondiale des nouvelles technologies et usages du virtuel du 8 au 12 Avril 2015.

Avec 40 pays représentés et près de 15 000 visiteurs, le salon jouit d’une véritable renommée mondiale. Fort d’une croissance plus importante chaque année, Laval Virtual ne cesse de s’agrandir confortant son statut du plus grand salon dédié aux technologies et usages du virtuel.

Du 8 au 12 avril 2015, le salon accueillera donc plus de 130 exposants sur 4500 m2 . Professionnels, scientifiques et étudiants du monde entier pourront, au cours des trois premiers jours, échanger sur les usages, exposer et découvrir les dernières innovations dans le domaine de la réalité virtuelle, de la réalité augmentée, des images 3D temps réel et des techniques interactives, mais aussi développer leur réseau et leur business. Le week-end sera, quant à lui dédié, au grand public ; l’occasion unique pour lui de découvrir les innovations de son futur.

LES NOUVEAUTES ET LES TEMPS FORTS SUR L’EDITION 2015

I. Tables-rondes et workshops

Les conférences professionnelles sont remplacées par des tables-rondes (gratuites) et des workshops (payants). Les tables-rondes, au nombre de 5 réparties sur les 3 journées professionnelles, aborderont les thèmes suivants : Transport & Logistique, Formation & Education, Mode & Retail, mais aussi Culture & Musées et Marketing & Communication.

Les workshops seront l’occasion de générer du business et de l’innovation en apportant des solutions concrètes aux industriels et aux entreprises de service. Les workshops reprendront les thèmes des tables rondes mais ouvriront aussi les travaux sur d’autres sujets tels que : Santé & Handicap, Agro & Nutrition et Défense.

II. Le colloque scientifique international, VRIC’15 - du 8 au 10 avril

Ces conférences Internationales sur la Réalité Virtuelle rassemblent des professionnels, des scientifiques, des experts ainsi que des spécialistes du monde entier. A titre d’exemples, Skip Rizzo, Director for Medical Virtual Reality à l’Institute for Creative Technologies de Californie, et Mark Mine de Walt Disney Imagineering aborderont des sujets comme la RV au service de la lutte contre le stress et la douleur ou la RA et la RV dans l’art et le divertissement.

III. L’année de la Californie : une première pour 2015

C’est la première fois qu’une démarche particulière a été mise en place pour attirer des entreprises et organisations californiennes sur le salon. Celles-ci viendront partager leur vision quant aux évolutions technologiques et adoptions de nouveaux usages, mais aussi exposer leur savoir-faire en la matière.

IV. Les trophées

Les Laval Virtual Awards, décernés par un jury international de spécialistes, labélisent la haute technicité des réalisations primées en mettant en lumière les tendances du marché. Une partie de ces trophées seront remis sur le salon le mercredi 8 avril de 14h à 15h, dans 10 catégories différentes (design Industriel et simulation ; Jeux 3D et divertissement ; Culture, Art et Patrimoine … ). La deuxième partie des trophées se déroulera au Théâtre de Laval le jeudi 9 avril et récompensera les différentes compétitions : Virtual Fantasy Temps limité (développer en 30h non-stop une application en 3D temps réel interactive), Virtual Fantasy Démos (exposer des démonstrateurs réalisés au cours de l’année), Prix IVRC (Japon), Prix Emerging Technologies (SIGGRAPH), Prix Startup, Grand Prix du Jury.

PETITS ET GRANDS NE SERONT PAS EN RESTE

Le salon Laval Virtual leur ouvre ses portes le temps du week-end pour les emmener dans cet univers futuriste où l’Imagination, l’Interaction et l’Immersion seront au rendez-vous. Du 11 au 12 avril, ils pourront, comme les professionnels avant eux, découvrir et tester les applications liées à la réalité virtuelle et augmentée mises à leur disposition telles que :

- Birdly : Ce projet venu de Suisse est un nouveau type de simulateur de vol. Grace à un masque de réalité virtuelle et une table sur laquelle il faut s’allonger, l’utilisateur à l’impression de devenir un oiseau. Les mouvements de ses bras et jambes agissent directement sur la manière de « voler », et la table dispose d’un ventilateur diffusant de l’air en fonction de la vitesse.

- Childhood : Conçu par une équipe de chercheurs japonais, ce projet à pour but de révéler le point de vue d’un enfant à un adulte grâce à un système de caméra. Celles-ci, installées sur la ceinture, projettent les images dans un masque de réalité virtuelle, permettant à l’utilisateur de voir le monde qui l’entoure comme un enfant le voit.

Lieu : Salle Polyvalente, Place de Hercé – 53 001 Laval

Informations pratiques :

- Du mercredi 8 au vendredi 10 avril (journées réservées aux professionnels) : Entrée gratuite sur pré-inscription sur le site internet, 50€ sur place Horaires Mercredi : 10h - 18h Jeudi : 9h - 18h Vendredi : 9h -16h - Samedi 11 et dimanche 12 avril (événement ouvert au grand public) : Tarif Adulte : 7 euros TTC Tarif Réduit : 5 euros TTC Gratuit pour les enfants de moins de 5 ans Horaires Samedi : 10h - 18h Dimanche : 9h -18h

Attention : Les inscriptions "Visiteurs Professionnels" en ligne ferment le 03/04/15

- Samedi 11 et dimanche 12 avril (événement ouvert au grand public) : Tarif Adulte : 7 euros TTC Tarif Réduit : 5 euros TTC Gratuit pour les enfants de moins de 5 ans
Horaires Samedi : 10h - 18h Dimanche : 9h -18h

http://www.laval-virtual.org

Forum Netexplo : 8ème édition les 4 et 5 février 2015

L'Observatoire Netexplo propose pour cette 8e édition les 4 et 5 février 2015 un nouveau format de deux jours en partenariat avec l'UNESCO pour révéler le meilleur d'une année d'observation du monde numérique et imaginer de nouveaux usages pour l'entreprise : médias sociaux, internet mobile, objets communicants, réalité augmentée, nouvelles interfaces hommes machine, robotiques, intelligence artificielle...

Rendez-vous :
- au Palais de l'UNESCO à Paris, le mercredi 4 février matin de 8h30 à 13h00 pour partager l'innovation digitale mondiale
- sur le site web www.netexplo.org, le mercredi 4 février après-midi et le jeudi 5 février toute la journée pour une série de conférences interactives en live sur le thème de la transformation digitale des grandes entreprises.

Inscription

Programme :

Matinée du mercredi 4 février 2015 au Palais de l’UNESCO salle 1 : L'innovation digitale mondiale
- 8h : Accueil des participants
- 9h : Ouverture par Irina Bokova, Directerur général UNESCO, et Axelle Lemaire
- 9h30 : Introduction par Thiery Happe, Chairman de l'Observatoire Netexplo
9h40 : Présentation du Forum 2015 par Julien Lévy
10h40 : Lauréats Développement Durable / Tables rondes et remise des Prix par partenaires
11h20 : Lauréats Santé et Prévention : Tables rondes et remises des Prix par partenaires
11h50 : Lauréats Education et Management
12h20 : Révélation et remise du Grand prix
12h45 : Fin de la premioère matinée Forum

Après-midi du mercredi 4 février 2015 en direct sur www.netexplo.org, des studios TV de l'UNESCO : 
- 14h : Interview de Duncan Stewart : les prédictions du Cabinet Deloitte
- 14h20 à 15h20 : Développement Durable
- 15h40 à 16 h : Chine et Digital
- 16h à 16h40 : Santé et Prévention
- 17h à 17h20 : Education et Management
- 17h40 : Interview d'tienne Roché - Atelier BNP Parisbas
- 18h : Promouvoir les talents féminins du digital
18h20 : Conclusion

Matinée du Jeudi 5 février 2015 en direct sur www.netexplo.org, des studios TV de l'UNESCO : Regards des décideurs français sur l'innovation mondiale
- 9h : Interview de Joël de Rosnay

Programme complet

La Science se Livre 2015

Du 24 janvier au 11 février, le Département des Hauts-de-Seine propose la 19e édition de La science se livre. Plus de 190 animations sont organisées dans les bibliothèques, médiathèques et lieux culturels, partenaires du Département. Cette année, La Science se livre explore le thème du Vivant 

Le vivant, une thématique au cœur des questionnements de la société

Qu’est-ce que le vivant ? Comment l’appréhender ? Objet de fascination, mais également sujet de préoccupation, le vivant se trouve au cœur des questionnements de nos sociétés.
En témoignent le développement des thèmes de la biodiversité, de l’écologie, la mise en place de comités d’éthique face aux enjeux posés par les avancées scientifiques et technologiques aujourd’hui.
Cette question fondamentale du vivant conduit à interroger une diversité de disciplines : la chimie, la biologie, etc. Elle concerne également la philosophie, dans une réflexion sur les enjeux éthiques que posent les recherches actuelles (organismes génétiquement modifiés, cellules souches, clonage, fabrication du vivant notamment via la biologie synthétique…), le droit et l’économie.

Plus de 190 animations gratuites pour tous sur le thème du vivant

Expositions, visites guidées, conférences, rencontres, ateliers, lectures, projections. Le public pourra découvrir, expérimenter, une grande variété de propositions. Les enfants et les adolescents ne sont pas en reste avec une large offre d’ateliers scientifiques ludiques pour une approche concrète des sciences. L’objectif de cette manifestation est notamment de rendre la science accessible au plus grand nombre et de créer des vocations.
► La Science pour tous : La science se livre met en œuvre des projets permettant une ouverture et un accès à la culture scientifique pour les publics les plus éloignés :
■ Les collégiens. Cette année, dans le cadre du dispositif d’action culturelle « Eteignez vos portables », 2 parcours sont proposés aux collégiens du Département : « A la recherche de l’eau et de la vie dans l’Univers » (en collaboration avec l’Observatoire de Paris) et « Un parcours autour du Prix la science se livre ». Les élèves désigneront leur livre « coup de cœur » parmi la sélection des experts (en collaboration avec le réseau des médiathèques de Clamart).
■ Les publics empêchés. Dans le cadre d’un partenariat renouvelé cette année avec la Maison d’arrêt de Nanterre, une conférence atelier sur le vivant sera proposée à un
groupe de détenus (en collaboration avec le CNRS – Délégation Île-de-France Ouest et Nord et les Archives départementales des Hauts-de-Seine).
► Des partenaires mobilisés pour un véritable maillage du territoire. La manifestation fédère les médiathèques et bibliothèques des Hauts-de-Seine, et autres lieux culturels associés, soit une cinquantaine d’acteurs qui proposent ces animations pour une large diffusion de la culture scientifique. 27 communes accueilleront la manifestation en
2015.
► La science se livre, c’est aussi deux Prix de littérature scientifique et technique dans 2 catégories « Adultes » et « Adolescents » (11/15 ans) pour soutenir l’édition
scientifique et sa diffusion auprès du grand public. 10 ouvrages sont en lice.

La soirée inaugurale de La Science se livre

Elle sera organisée le mercredi 21 janvier 2015 à 19h30 à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, partenaire de l’édition. (Bâtiment L – Théâtre Bernard-Marie Koltès - 200 avenue de la République - 92000 Nanterre).
Une table ronde sera organisée autour des enjeux du vivant : Le vivant se place au cœur de la réflexion éthique devenue composante essentielle du développement des sciences et de la technologie. Que nous dit la théorie de l’évolution sur le vivant ? Existe-t-il une dignité de tout être vivant ? De la biodiversité ? Et sur quelles bases scientifiques, philosophiques ou religieuses peut-on répondre ? Sur quels fondements nous donnons nous le droit d'intervenir sur tout être vivant, humain ou non et comment ?

Avec :
- Jacques Arnould : Ingénieur agronome, théologien, historien des sciences, chargé de mission pour les questions éthiques au Centre National d'Etudes Spatiales (CNES) ;
- Hervé Chneiweiss : Président du comité d’éthique de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), directeur du laboratoire Neurosciences Paris-Seine affilié à l’Inserm, au CNRS et à l’UPMC ;
- Pierre-Henri Gouyon : biologiste, chercheur et professeur au Muséum National d'Histoire Naturelle, président du conseil scientifique du Think-Thank de la Fondation Nicolas Hulot ;
- Michel Kreutzer, éthologue et professeur émérite - Laboratoire d’Ethologie, Cognition et Développement à l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense proposera une intervention intitulée « Penser l’animal pour définir l’homme ».
A cette occasion, les Prix La science se livre seront remis en présence du jury d’experts, présidé par Claudie Haigneré, Présidente d’Universcience.
Cette soirée sera animée par Denis Cheissoux : depuis plus de 30 ans sur France Inter, Denis Cheissoux a proposé plusieurs rendez-vous : "L’oreille en coin", "L’as-tu lu mon p’tit loup", "Hexagonale poursuite", "Chassez le naturel", "Tout s’explique"…. Membre des Journalistes Ecrivains pour la Nature et l’Environnement, Président de la Commission Nationale de Terminologie de l’Environnement", son émission CO2 mon amour" a reçu le Prix 2008 de la meilleure émission de la Communauté des Radios Francophones Publiques.

Entrée gratuite - sur réservation : lascienceselivre[at]cg92.fr –
01 47 29 34 26 - Dans la limite des places disponibles

Coup de projecteur sur...

- Jeu de rôle - Un procès du futur pour susciter l’intérêt et développer l’esprit critique / Association L’arbre des connaissances
Vendredi 30 janvier à 17h - Médiathèque de Colombes - Adolescents

- Exposition « La biodiversité, 10 lieux, 10 milieux »
Du 24 janvier au 11 février - Médiathèque de Fontenay-aux-Roses - Tout public

- Conférence « Seuls dans l’immensité du cosmos ? » -
Alain Doressoundiram, astrophysicien à l’Observatoire de Paris
Samedi 31 janvier à 20h - Médiathèque François Rabelais de Gennevilliers - Tout public

- Exposition « Les architectes du vivant »
Du 2 au 7 février 2015 - Espace Jeunes Anne Frank d’Issy-les-Moulineaux - Tout public

- Atelier jeunesse « Pousse ta plante » / Association Atomes crochus
Atelier expérimental avec expériences ludo-écologiques et des défis qui piquent la curiosité !
Samedi 7 février à 15h - Médiathèque de Levallois - De 8 à 10 ans

- Rencontre « Biomimétisme ou comment le vivant inspire la science » avec Jean Arcady Meyer, docteur es sciences naturelles, et Agnès Guillot, docteur es biomathématiques.
Samedi 7 février à 17h - Médiathèque Pablo Neruda de Malakoff - Adulte 

- Atelier jeunesse « Cellules, virus et bactéries »
Mercredi 4 février de 15h à 16h30 - Médiathèque de Meudon-La-Forêt - De 8 à 12 ans

- Conférence « Qu'est-ce que le vivant ? Pourquoi les classifications changent-elles ? »
Guillaume Lecointre, enseignant-chercheur au Musée National d'Histoire Naturelle
Samedi 24 janvier à 16h - Médiathèque de Neuilly - A partir de 15 ans

- Conférence « L'humain augmenté, les technologies aux frontières de l'humain »
Edouard Kleinpeter, ingénieur de recherche au CNRS
Samedi 24 janvier à 18h - Médiathèque de Saint-Cloud - Adultes

14ème Edition des prix La Science se livre  

Dix ouvrages de vulgarisation scientifique en compétition dans les catégories « Adultes » et « Adolescents »(11-15 ans) ont été sélectionnés pour cette 14 édition des Prix La Science se livre organisée par le Conseil général des Hauts-de-Seine. Ces livres ont été choisis pour l’originalité des sujets abordés, la qualité scientifique de leur contenu, et la qualité de transmission des connaissances au public.

Le Jury des prix de La Science se livre

Composé par des scientifiques, choisis dans les grandes institutions et organismes de recherche, le jury se compose également de représentants de la Bibliothèque Nationale de France, d’Universcience (Cité des Sciences et de l’Industrie) et de spécialistes de la lecture publique issus des bibliothèques des Hauts-de-Seine et de l’association BIB 92.
Le jury de cette édition est composé des personnalités suivantes :
- Claudie HAIGNERE, Présidente du Jury, Présidente d’Universcience, spationaute
- Virginie BONNAILLIE NOEL, Ecole Normale Supérieure, Département de Mathématiques et Applications, présidente de séance,
- Stefano BOSI, Directeur adjoint scientifique sciences du langage, Institut des sciences humaines et sociales
- Nadeige BOUVARD, Directrice du réseau des médiathèques de Clamart
- Claude FARGE, Directeur de la bibliothèque des Sciences et de l’Industrie, Universcience
- Jean-Louis FELLOUS, Directeur exécutif au Committee on Space Research (COSPAR)
- Florence GODE, Directrice de la Médiathèque de Montrouge
- Pierre-Henri GOUYON, Biologiste et professeur au Muséum National d'Histoire Naturelle, à l’AgroParistech et à Sciences Po
- Denis GUTHLEBEN, Attaché scientifique, Comité pour l'histoire du CNRS et rédacteur en chef d’Histoire de la recherche contemporaine.
- Michel NETZER, Directeur du Département Sciences et techniques - Bibliothèque nationale de France
- Hélène NICOLAS, Responsable de la Lecture Publique, Médiathèque Jacques Prévert de Colombes.
- Jacques VIDAL-NAQUET, Directeur du Centre National de la Littérature pour la Jeunesse
- La Joie par les livres, Bibliothèque nationale de France - Département Littérature et art
- Pascal VISSET, Président de l’association BIB 92 et directeur des médiathèques de Meudon

Cette année, la manifestation se déploie dans 27 communes :
1. ANTONY
2. BAGNEUX
3. BOULOGNEBILLANCOURT
4. BOURG-LA-REINE
5. CHATENAY- MALABRY
6. CLAMART
7. CLICHY
8. COLOMBES
9. COURBEVOIE
10. FONTENAY-AUX-ROSES
11. GENNEVILLIERS
12. ISSY-LESMOULINEAUX
13. LA GARENNECOLOMBES
14. LEVALLOIS-PERRET
15. MALAKOFF
16. MEUDON
17. MONTROUGE
18. NEUILLY-SUR-SEINE
19. NANTERRE
20. PUTEAUX
21. RUEIL-MALMAISON
22. SAINT- CLOUD
23. SCEAUX
24. SEVRES
25. SURESNES
26. VANVES
27. VILLE D’AVRAY

Programme complet

Organisée par le Département des Hauts-de-Seine, la Science se livre est soutenue par la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France – Ministère de la Culture et de la Communication, et le Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
Sont partenaires de l’édition 2015 : Universcience, la Bibliothèque nationale de France, l’association BIB92, l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense, le CNRS, l’Observatoire de Paris, le Commissariat à l’Energie atomique et aux Energies alternatives.

santé et bioéthique

L'argent et la santé au Forum européen de Bioéthique

La santé n'a pas de prix, dit l'un. Mais pourtant elle a un budget, dit l'autre. La santé s'accomode mal du profit... Mais sans argent, pas de soins ni de santé.

De fait, Santé et Argent se trouvent de plus en plus intimement mêlés dans un pas de deux où solidarité, justice et vulnérabilité semblent liés, définitivement, pour le meilleur et pour le pire. Cet écheveau est issu du contrat social à la française où chacun puise selon ses besoins en santé (qui peuvent être infinis) alors que les contributions sont, elles, bel et bien finies. Un effet de ciseaux pourrait donc venir obérer le bel agencement social issu de la dernière guerre et la période de mutation que nous traversons fait apparaître des lézardes inquiétantes dans le mur de notre solidarité collective. Soins palliatifs ou euthanasie, soutien aux handicapés ou renforcement du diagnostic prénatal, liberté industrielle de polluer ou renforcement coûteux des contrôles sanitaires, les dilemmes se multiplient et questionnent le citoyen qui sait qu’il devra y répondre, et vite. Pour ses enfants, pour ses parents. Sans quoi les scandales sanitaires pourraient se multiplier.

S’ajoutent à cela les méfaits possibles de l’Avidité grandissante de certains qui, au travers des médicaments hyper coûteux, des conflits d’intérêt, des stratégies industrielles voire d’une réorganisation de la médecine à plusieurs vitesses qui pourrait séduire les assureurs, ont perdu le sens ancien de la responsabilité. Et l’inscription du principe de précaution dans le marbre de la constitution ne protégera personne. Chacun le sait.

Le Forum Européen de Bioéthique, fidèle à sa courte mais solide réputation de lieu d’un débat ouvert au grand public, soulève cette année, du 2 au 7 février 2015 à Strasbourg, avec la maturité que lui donnent ses participants curieux de mieux comprendre les enjeux de la bioéthique, la question si délicate et si controversée des rapports, parfois troubles, entre l’argent et la santé.

Photo : Jean-Louis Mandel, Président du Forum Européen de Bioéthique, Nadia Aubin, Directrice, et Israël Nisand, Premier Vice-Président du Forum Européen de Bioéthique

UP' est partenaire de cet événement.

 

http://issuu.com/forumeuropeenbioethique/docs/feb-invitationprogramme2015

Programme du Lundi 2 février

10H > 12H LIBRAIRIE KLÉBER : DROIT À LA SANTÉ OU DROIT AUX SOINS ? Avec :
- Jean-Michel Belorgey. Membre du Conseil d’Etat, auteur de la convention Belorgey, ancien président du Comité européen des droits sociaux dont il est encore le rapporteur. Paris.
- Régis Brillat. Chef du service de la Charte sociale européenne. Conseil de l’Europe. Strasbourg.
- Christian Hervé. Directeur du laboratoire d’éthique médicale et médecine légale à l’Université Paris Descartes. Paris.
- Grands témoins : Marie Fritz, lycée Jeanne d’Arc à Mulhouse. Eric Genetet, journaliste et écrivain.
Animation : Nadia Aubin.

12H > 14H LIBRAIRIE KLÉBER : LA SANTÉ : JUSTICE OU CHARITÉ ? Avec :
- Jean-François Mattei. Médecin, pédiatre, ancien ministre de la santé et ancien président national de la Croix-Rouge française. Paris.
- Jean Matos. Chargé de mission auprès de Monseigneur d’Ornelas à l’Archevêché de Rennes. Rennes.
- Emmanuel Hirsch. Professeur à l'Université Paris Sud, directeur de l'Espace de réflexion éthique de la région Ile-de-France. Paris
- Bernard Baertschi. Professeur de philosophie à l’Université de Genève, membre de l’Institut d’éthique médicale. Genève. Suisse.
- Karsten Lehmkühler. Professeur de théologie à l’Université de Strasbourg, membre du comité pour la protection des personnes dans la recherche biomédicale. Strasbourg.
- Grands témoins : Olivier Meyer, lycée Jeanne d’Arc à Mulhouse. Emmanuel Hoff, associé de l’agence de communication Matière Grise.
Animation : Nadia Aubin.

14H30 > 15H30 SALLE DE L'AUBETTE : ANIMAL ON EST MAL ! Avec :
- Corine Pelluchon, philosophe, professeur de philosophie à l’Université de Franche-Comté, spécialiste de philosophie politique et d’éthique appliquée. Paris.
Animation : Israël Nisand.

16H > 18H : SALLE DE L'AUBETTE : "Question d’actu" : ACCIDENTS ET SCANDALES SANITAIRES ! Avec :
- Joseph Emmerich. Directeur en charge des médicaments utilisés en cardiolo- gie, endocrinologie, gynécologie et urologie à l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Paris.
- Sylvie Epelboin. Gynécologue-obstétricienne responsable du Centre d'assistance médicale à la procréation, groupe hospitalier Bichat-Claude Bernard à Paris. Paris.
- Anne-Laure Barret. Journaliste au service société du Journal du Dimanche. Elle a co-écrit avec le Professeur Bernard Dalbergue le livre "Omerta dans les labos pharmaceutiques". Paris.
- Charles Sultan. Professeur d'endocrinologie pédiatrique au CHU de Montpellier. Montpellier.
- Grands témoins : Clément Mura, lycée Jeanne d’Arc à Mulhouse. Romane Grignon, étudiante à l’ISEG de Strasbourg.
Animation : Nadia Aubin.

18H : SALLE DE L'AUBETTE : OUVERTURE - Par :
- Jean-Louis Mandel, Président du Forum Européen de Bioéthique. Philippe Richert, Ancien Ministre et président du Conseil régional d’Alsace. Roland Ries, Maire de Strasbourg. Robert Herrmann, Président de la Communauté urbaine de Strasbourg. Jacques-Pierre Gougeon, Recteur de l’Académie de Strasbourg et Chancelier des Universités d’Alsace. Stéphane Bouillon, Préfet du Bas-Rhin et Préfet de Région Alsace.

18H30 : SALLE DE L’AUBETTE : L’ARGENT ET LA SANTÉ / CONFÉRENCE À 2 VOIX. Avec :
- Axel Kahn. Médecin, généticien, essayiste, directeur de recherche à l’INSERM et ancien directeur de l’Institut Cochin. Il a également été le président de l’Université Paris Descartes et membre du Comité consultatif national d’éthique (CCNE). Paris

La médecine prédictive : RÊVE OU CAUCHEMAR ?
- Israël Nisand. Chef du pôle de gynécologie obstétrique aux CHU de Strasbourg, initiateur et premier vice-président du Forum Européen de Bioéthique. Strasbourg.

Programme du Mardi 3 Février

10H > 12H : LIBRAIRIE KLEBER : UN DÉTAIL DE TAILLE : LA BIEN-TRAITANCE. Avec :
- Emmanuel Hirsch. Professeur à l'Université Paris Sud, directeur de l'Espace de réflexion éthique de la région Ile-de-France. Paris
- Jean-François Mattei. Médecin, pédiatre, ancien ministre de la santé et ancien président national de la Croix-Rouge française. Paris.
- Michel Schmitt. Chef du Département d’imagerie médicale. Groupe hospitalier du Centre-Alsace. Colmar.
- Nadine Knezovic. Sage-femme cadre de pôle de gynécologie obstétrique des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg. Strasbourg.
- Grands témoins : Camille Petitgenet, lycée Jeanne d’Arc à Mulhouse. Françoise Schöller, journaliste et présidente du Club de la presse Strasbourg-Europe.
Animation : Nadia Aubin.

12H > 14H LIBRAIRIE KLÉBER : L’HÔPITAL, LE GRAND MALADE DES CLASSEMENTS. Avec :
- Guy Vallancien. Chirurgien, urologue, professeur de l’Université Paris Descartes, fondateur de l’école européenne de chirurgie, chargé de mission auprès du ministre de la santé Jean-François Mattei dans le cadre du plan 2007 de l’hôpital santé. Paris.
- Noëlle Biron. Directrice de développement Becton Dinckinson and Company France, société spécialisée dans la technologie médicale. Paris. Paul Garassus. Président du conseil scientifique BAQIMEHP, Secrétaire général de la société française d'économie de santé SFES, Member of the board UEHP à Brussels. Paris. Bruxelles.
- Frédéric Leyret. Directeur groupe hospitalier Saint-Vincent. Strasbourg. Grands témoins : Victor Sitterle, lycée Jeanne d’Arc à Mulhouse. Julie Giorgi, journaliste indépendante.
Animation : Nadia Aubin.
- Denis Ledogar. Infirmier, aumônier d’hôpital au centre hospitalo-universitaire de Strasbourg. Strasbourg.
- Grands témoins : Romane Grignon, étudiante à l’ISEG de Strasbourg.
Antoine Karr et Alessandra Serguey, lycée Jeanne d’Arc à Mulhouse.
Animation : Nadia Aubin.

14H30 > 15H30 : SALLE DE L’AUBETTE : Les pollutions : VÉRITABLE MENACE OU ÉPOUVANTAIL ? Avec :
Rencontre avec Dominique Belpomme, Médecin et professeur de cancérologie, membre de plusieurs sociétés savantes internationales, président de l’ARTAC, association pour la recherche thérapeutique anti-cancéreuse. Paris.
Animation : Israël Nisand.

16H30 > 18H : SALLE DE L'AUBETTE : "Question d’actu" : SOINS PALLIATIFS ET EUTHANASIE : À QUI DE CHOISIR ? Avec :
- Grégoire Moutel. Responsable de l’Unité de médecine socialeà l’hôpital Corentin, APHP & Éthique médicale et médecine légale, Université Paris-Descartes. Paris.
- Corine Pelluchon. Philosophe, professeur de philosophie à l’Université de Franche-Comté, spécialiste de philosophie politique et d’éthique appliquée. Paris.
- Annie Babu. Assistante sociale, pionnière de la médiation familiale en France. Membre du conseil d’administration du CISS-Guadeloupe (Collectif Inter associatif Sur la Santé) et représentante des usagers (RU) dans plusieurs organismes de soins. Adhérente depuis vingt-cinq ans à l’Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD), et déléguée en Guadeloupe. Guadeloupe.
- Pierrette Aufière. Médiateur familial et avocat honoraire près de la Cour d’Appel de Toulouse, fondatrice de l’institut de médiation familiale. Toulouse.
- Denis Ledogar. Infirmier, aumônier d’hôpital au centre hospitalo-universitaire de Strasbourg. Strasbourg.
- Grands témoins : Romane Grignon, étudiante à l’ISEG de Strasbourg, Antoine Karr et Alessandra Serguey, lycée Jeanne d’Arc à Mulhouse.
Animation : Nadia Aubin.

18H > 20H : SALLE DE L’AUBETTE : CES PRODUITS QUI NOUS RENDENT MALADES : INFO OU INTOX ? Avec :
- Corinne Lepage. Avocate, ancienne maître de conférences et ancien professeur à Sciences Po, ancien ministre de l’écologie et députée européenne, présidente d’honneur du Comité de recherche et d’information indépendantes sur le génie génétique. Paris.
- Dominique Belpomme. Médecin et professeur de cancérologie, membre de plusieurs sociétés savantes internationales, président de l’ATRAC, association
- Giovanni Prete. Maître de conférences en sociologie à l'Université Paris 13 et membre du laboratoire IRIS, où il co-coordonne l'axe Biomédecine, Santé, Travail. Il mène des recherches sur les enjeux sociaux des effets sur la santé de l'usage des pesticides agricoles. Paris.
- Dorothée Benoit-Browaeys. Journaliste scientifique, auteure de plusieurs ouvrages et rédactrice en chef adjointe de UP' Magazine et anciennement déléguée générale de Vivagora. Paris.
- Yvon Le Maho. Ecophysiologiste, directeur de recherche émérite au CNRS à l’Université de Strasbourg, membre de l’Académie des sciences. Strasbourg.
- Grands témoins : Jean Becet et Benjamin Pavan, lycée Jeanne d’Arc à Mulhouse. Iulia Rozalia Gheorghe, community manager au Club de la presse Strasbourg-Europe.
Animation : Nadia Aubin.

Programme du Mercredi 4 Février 

10H > 12H : LIBRAIRIE KLÉBER : Les urgences : LA COUR DES MIRACLES ! Avec :
- Patrick Pelloux. Praticien hospitalier en médecine d’urgence au SAMU de Paris. Paris.
- Sadek Beloucif. Professeur et chef du service anesthésie-réanimation à l’hôpital Avicenne de Bobigny, membre du Comité consultatif national d’éthique. Paris.
- Jacques Kopferschmitt. Professeur de thérapeutique, chargé de mission sur les Thérapies Complémentaires CHU de Strasbourg. Strasbourg.
- Frédéric Tryniszewski. Médecin urgentiste, président de SOS Médecins à Mulhouse. Mulhouse.
- Grand témoin : Amélie Gallego, conseil en communication et presse.
Animation : Pierre France, rédacteur en chef et co-fondateur de Rue89 Strasbourg.

12H > 14H : LIBRAIRIE KLÉBER : HANDICAP ET DÉPENDANCE. Avec :
- Grégoire Moutel. Responsable de l’Unité de médecine sociale à l’hôpital Corentin, APHP & Éthique médicale et médecine légale, Université Paris-Descartes. Paris.
- Christel Prado. Présidente de l’Unapei, la fédération d’associations françaises de représentation et de défense des intérêts des personnes handicapées mentales et de leurs familles. Paris
- Roland Gori. Psychanalyste et professeur de psychologie et de psychopatho- logie cliniques. Auteur de nombreux ouvrages de psychanalyse. Marseille.
- Marie-Noëlle De Vaulx. Auteure de L’inattendue : le handicap ou la vie par les chemins de traverse, Ed. L’Harmattan. 2014. Marseille.
- Bernadette Wahl. Ancienne présidente de l’Unapei. Strasbourg.
- Grand témoin : Guillaume d’Andlau, président de Fondation Passion Alsace.
Animation : Nadia Aubin.

14H30 > 15H30 : SALLE DE L’AUBETTE : LE MAL EST EN NOUS, LES SOLUTIONS AUSSI. Avec :
Rencontre avec Michel Godet, économiste, membre de l’Académie des technologies, créateur du cercle des entrepreneurs du futur (CEF). Paris.
Animation : Israël Nisand.

16H > 18H : SALLE DE L'AUBETTE : Question d'actu : VERS LA MÉDECINE À DEUX VITESSES ? Avec :
- Yves Bur. Ancien député et membre de la commission des affaires sociales, des affaires européennes, rapporteur général pour le financement de la Sécurité Sociale, président du groupe d’études « médicaments et produits de la santé », président de la Fédération hospitalière de France (FHF) d’Alsace. Strasbourg.
- Jean-Jacques Zambrowski. Médecin, praticien au CHU Bichat APHP Paris, et économiste de la santé. Paris.
- Anne Gervais. Hépatologue praticienne hospitalière à l’hôpital Bichat. Paris. Franck Amalric. Président directeur général de Medusims, société spécialisée dans la production des simulations médicales virtuelles à destination des professionnels de santé. Paris.
- Grand témoin : Marie Ndoye, étudiante à l’ISEG de Strasbourg
Animation : Nadia Aubin.

18H > 20H : SALLE DE L’AUBETTE : Class actions : QUAND LES PATIENTS SE REBIFFENT ! Avec :
- Yann Le Cam. Chef exécutif de l’alliance non gouvernementale d’associations de malades EURORDIS, vice-président du comité européen pour les maladies rares (EUCERD). Paris
- Christian Saout. Magistrat administratif, militant pour les droits des patients. Paris.
- Pierrette Aufière. Médiateur familial et avocat honoraire près de la Cour d’Appel de Toulouse, fondatrice de l’institut de médiation familiale, auteure entre autres ouvrages de Médiation familiale : Regards croisés et perspectives. Toulouse.
- Philippe Boillat. Directeur général de la direction des Droits de l'Homme et de l'Etat de Droit au Conseil de l'Europe. Strasbourg. Nicolas Gombault. Directeur général Sou Médical / MACSF Prévoyance / Libéa / Prévention Médicale. Paris.
- Grand témoin : Barbara Mawhin, Docteur en ergonomie cognitive de l’Université Paris Descartes et spécialiste en neurosciences.
Animation : Nadia Aubin.

Programme du Jeudi 5 Février

10H > 12H : LIBRAIRIE KLÉBER : PEUT-ON CACHER NOS MAUX AVEC L’EMPREINTE NUMÉRIQUE ? Avec :
- Gabriel Nisand. Docteur, département de santé publique des Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, responsable de service. Strasbourg.
- Sophie Paricard. Enseignant-chercheur, maître de conférences à l’Université de Toulouse en section droit privé et sciences criminelles, consacre ses travaux au droit médical, au droit de la famille et son concept du corps numérique. Toulouse.
- Laurence Lwoff. Chef de l’Unité de bioéthique au Conseil de l’Europe. Strasbourg.
- Grands témoins : Ilana Strub, lycée Jeanne d’Arc à Mulhouse. Marc Lehmann, dirigeant associé de l’agence de communication Matière Grise.
Animation : Nadia Aubin.

12H > 14H : LIBRAIRIE KLÉBER : UN MÉDECIN EN BAS DE CHEZ SOI…Avec:
- Jean-Jacques Zambrowski. Médecin, consultant en économie de la santé, directeur d’enseignement à l’Université Paris Descartes. Paris.
- Nicolas Brugère. Médecin généraliste. Bordeaux.
- Edouard Couty. Conseiller maître honoraire à la Cour des Comptes, président de la Fédération hospitalière de France Rhône-Alpes. Lyon.
- Jean Sibilia. Spécialiste en rhumatologie et en immunologie, professeur des Universités. Doyen de la Faculté de médecine. Strasbourg.
- Grands témoins : Julia Heitz, lycée Jeanne d’Arc à Mulhouse. Bernadette Wahl, ancienne présidente de l’Unapei.
Animation : Olivier Mirguet, journaliste à La Tribune.

14H30 > 15H30 : SALLE DE L’AUBETTE : A QUI APPARTIENT NOTRE CORPS ? Avec :
Rencontre avec Ruwen Ogien, Directeur de recherches en philosophie au CNRS. Paris.
Animation : Israël Nisand.

16H > 18H : SALLE DE L’AUBETTE : Question d’actu : UN ENFANT À TOUT PRIX. Avec :
- Jacques Testart. Biologiste, docteur en sciences, directeur de recherche à l’INSERM. Paris.
- Laurence Brunet. Juriste Spécialiste en droit de la famille, chercheuse à l'Université Paris I Panthéon Sorbonne. Paris.
- Marie Gaille. Philosophe, directrice de recherche, SPHERE, Université Paris Diderot. Paris.
- Pierrette Aufière. Médiateur familial et avocat honoraire près de la Cour d’Appel de Toulouse, fondatrice de l’institut de médiation familiale, Toulouse.
- Israël Nisand. Chef du pôle de gynécologie obstétrique aux CHU de Strasbourg, initiateur et premier vice-président du Forum Européen de Bioéthique.
Strasbourg.
- Grands témoins : Kim Ton-That, lycée Jeanne d’Arc à Mulhouse. Laura Reisser, étudiante à l’ISEG de Strasbourg.
Animation : Nadia Aubin.

18H > 20H : SALLE DE L’AUBETTE : L’ADDITION DES ADDICTIONS : QUI PAYE ? Avec :
- Yves Bur. Ancien député et membre de la commission des affaires sociales, des affaires européennes, rapporteur général pour le financement de la Sécurité Sociale, président du groupe d’études « médicaments et produits de la santé », président de la Fédération hospitalière de France (FHF) d’Alsace. Strasbourg.
- Georges-Henri Melenotte. Dirigeant Ithaque Strasbourg. Strasbourg.
- Jean-Philippe Lang. Psychiatre et addictologue, au CHU de Strasbourg. Strasbourg.
- David Le Breton. Professeur de sociologie à l’Université de Strasbourg, membre de l’Institut universitaire de France et de l’Institut des études avancées de l’Université de Strasbourg. Strasbourg.
- Michel Laurent. Directeur médical à la Croix-Rouge française. Paris. Grands témoins : Margaux Durand et Agathe Vix, lycée Jeanne d’Arc à Mulhouse.
Animation : Nadia Aubin

Programme du Vendredi 6 Février

10H > 12H : SALLE DE L’AUBETTE : SIDA : UN AUTRE MODÈLE EST POSSIBLE Avec :
- Daniel Deffert. Maître de conférences, fondateur de AIDES. Paris.
- Jean-Marie Lang. Professeur d’immuno-onco-hématologie, spécialiste dans la lutte contre le VIH. Strasbourg.
- Maria-Luisa Partisani. Présidente COREVIH Alsace, praticien hospitalier au centre de soins de l'infection par le VIH aux hôpitaux universitaires de Strasbourg (NHC). Strasbourg.
- France Lert. Directrice de recherches à l’INSERM, épidémiologiste. Paris.
- Grand témoin : Steve Jecko, dirigeant Clikeco, trésorier du Forum Européen de Bioéthique.
Animation : Nadia Aubin

12H > 14H : SALLE DE L'AUBETTE : MÉDECINS OBJECTEURS : AU NOM DE LA CLAUSE DE CONSCIENCE. Avec :
- Valérie Depadt-Sebag. Maître de conférences à la faculté de droit de l’Université Paris 13, enseignante à l’Espace éthique des hôpitaux de Paris, spécialiste en droit de la biomédecine. Paris.
- Karsten Lehmkühler. Professeur de théologie à l’Université de Strasbourg, membre du comité pour la protection des personnes dans la recherche biomédicale. Strasbourg.
- Marie-Jo Thiel. Directrice du CEERE à l’Université de Strasbourg, membre de la Commission européenne de bioéthique. Strasbourg.
- Paul-Loup Weil Dubuc. Chercheur en philosophie morale à l’Espace de Réflexion éthique Région Ile-de-France. Paris.
- Patrick Gaudray. Directeur de recherches au CNRS, membre du Comité Consultatif National d’Ethique. Tours.
- Grand témoin : Elyane Henninger, ancienne dirigeante de succursale bancaire et co-fondatrice du Forum Européen de Bioéthique.
Animation : Nadia Aubin.

14H > 15H : SALLE DE L’AUBETTE : LA MORT DE LA MORT. Avec :
Rencontre avec Laurent Alexandre, Chirurgien-urologue, président de la société DnaVision spécialisée dans le séquençage d’ADN, co-fondateur de sites Medcost et Doctissimo, auteur et adepte du mouvement transhumaniste. Belgique.
Animation : Israël Nisand.

15H > 16H : SALLE DE L'AUBETTE : LE SUICIDE ASSISTÉ. Avec :
Rencontre avec Bernard-Marie Dupont, Généticien, président de l’Institut d’éthique de la santé Bruxelles. Belgique.
Animation : Nadia Aubin.

16H > 18H : SALLE DE L’AUBETTE : Question d’actu : LE BUSINESS DU MÉDICAMENT. Avec :
- Emmanuel Toniutti. Docteur en philosophie et théologie, chef d’entreprise. Suisse.
- André Grimaldi. Professeur de diabétologie à la Pitié-Salpêtrière. Paris. Ségolène Aymé. Généticien, directrice de recherche émérite à l’INSERM, fondatrice du site ORPHANET. Paris.
- Jean-Louis Mandel. Docteur en médecine et en sciences, généticien, professeur de génétique humaine au Collège de France. Président du Forum Européen de Bioéthique. Strasbourg.
- Irène Frachon. Pneumologue, CHU de Brest, elle a notamment joué un rôle décisif dans l'affaire du Médiator. Brest.
- Grand témoin : Bernard Braun, avocat au barreau de Strasbourg, intervenant dans les domaines du Droit de la concurrence, de la distribution et de la propriété intellectuelle. Strasbourg.
Animation : Olivier Mirguet, journaliste à La Tribune.

18H > 20H : SALLE DE L’AUBETTE : DU SCANDALE NAQUIT LA PRÉCAUTION. Avec :
- Céline Lafontaine. Professeure de sociologie à l’Université de Montréal. Canada.
- Valérie Depadt-Sebag. Maître de conférences à la faculté de droit de l’Université Paris 13, enseignante à l’Espace éthique des hôpitaux de Paris, spécialiste en droit de la biomédecine. Paris.
- Bernard-Marie Dupont. Généticien, président de l’Institut d’éthique de la santé Bruxelles. Belgique.
- David Le Breton. Professeur de sociologie à l’Université de Strasbourg, membre de l’Institut universitaire de France et de l’Institut des études avancées de l’Université de Strasbourg. Strasbourg.
- Yvon Le Maho. Ecophysiologiste, directeur de recherche émérite au CNRS à l’Université de Strasbourg, membre de l’Académie des sciences. Strasbourg. Grand témoin : - Bernard Braun, avocat au barreau de Strasbourg, intervenant dans les domaines du Droit de la concurrence, de la distribution et de la propriété intellectuelle.
Animation : Nadia Aubin.

Programme du Samedi 7 Février

10H > 12H : SALLE DE L’AUBETTE : L’HUMAIN, LE COBAYE LE MOINS CHER… Avec :
- Philippe Ravaud. Professeur d’épidémiologie à l’Université Paris Descartes et à la Columbia University, directeur de recherche à l’INSERM. Paris.
- Daniel Lemler. Psychanalyste et psychiatre, chargé d’enseignement à l’Université de Strasbourg. Vice-président de la Fédépsy. Strasbourg.
- Yann Hérault. Directeur de l’Institut de génétique et de biologie moléculaire et cellulaire (IGBMC). Strasbourg.
- Anne Danion-Grillat. Professeur de psychiatrie pour enfants et adolescents
à la faculté de médecine de Strasbourg, anciennement présidente du collège national universitaire de psychiatrie, actuellement, chef du pôle psychiatrie et santé mentale des hôpitaux universitaires de Strasbourg. Strasbourg.
- David Le Breton. Professeur de sociologie à l’Université de Strasbourg, membre de l’Institut universitaire de France et de l’Institut des études avancées de l’Université de Strasbourg. Strasbourg.
- Grand témoin : Iulia Rozalia Gheorghe, community manager au Club de la presse Strasbourg-Europe.
Animation : Nadia Aubin.

12H > 14H : SALLE DE L’AUBETTE : NOS GÈNES, NOTRE SANTÉ ET NOUS. Avec :
- Jean-Louis Mandel. Docteur en médecine et en sciences, généticien, professeur de génétique humaine au Collège de France. Président du Forum Européen de Bioéthique. Strasbourg.
- Patrick Gaudray. Directeur de recherches au CNRS, membre du Comité Consultatif National d’Ethique. Tours.
- Didier Sicard. Président honoraire du Comité consultatif national d’éthique (CCNE), médecin et professeur émérite à l’Université Paris Descartes. Strasbourg.
- François Goffinet. Gynécologue – obstétricien, directeur de recherches à l’INSERM. Paris.
- Sophie Paricard. Enseignant-chercheur, maître de conférences à l’Université de Toulouse en section droit privé et sciences criminelles, consacre ses travaux au droit médical, au droit de la famille et son concept du corps numérique. Toulouse.
- Grand témoin : Barbara Mawhin, Docteur en ergonomie cognitive de l’Université Paris Descartes et spécialiste en neurosciences.
Animation : Nadia Aubin.

14H > 15H : SALLE DE L'AUBETTE : PRENEZ BIEN SOIN DU CARE… Avec :
- Rencontre avec Frédéric Worms, Professeur de philosophie à l’Ecole Normale Supérieure. Paris.
Animation : Nadia Aubin.

15H > 16H : SALLE DE L’AUBETTE : MÉDIATOR : 150 MG, COMBIEN DE MORTS ? Avec :
Rencontre avec Irène Frachon, Pneumologue au CHU de Brest, elle a notamment joué un rôle décisif dans l'affaire du Médiator. Brest.
Animation : Israël Nisand.

16H > 18H : SALLE DE L’AUBETTE : Question d’actu : QUELLE PLACE POUR LES MÉDECINES ALTERNATIVES ? Avec :
- Gérard Reach. Médecin et professeur d’endocrinologie à l’Université Paris
- Alain Beretz. Président de l’Université de Strasbourg. Strasbourg.
- Robert Kempenich. Médecin homéopathe, pratique et enseigne la médecine anthroposophique aux médecins. Strasbourg.
- Jacques Kopferschmitt. Professeur de thérapeutique, chargé de mission sur les Thérapies Complémentaires CHU de Strasbourg, rapporteur de la mission ministérielle bien-traitance en établissements de santé. Strasbourg.
- Jean-Richard Freymann. Psychanalyste, psychiatre, praticien attaché aux hôpitaux universitaires de Strasbourg, directeur scientifique des éditions Arcanes, président de la Fédépsy. Strasbourg.
- Grand témoin : Dan Leclaire, dirigeant de MindEvent.
Animation : Nadia Aubin.

18H > 20H : SALLE DE L’AUBETTE : LABOS, MÉDECINS, EXPERTS… TOUS POURRIS ? Avec :
- Irène Frachon. Pneumologue au CHU de Brest, elle a notamment joué un rôle décisif dans l'affaire du Médiator. Brest.
- Patrick Bouet. Médecin généraliste, président de l’Ordre national des médecins. Paris.
- Christian Jamin. Gynécologue endocrinologue, spécialiste de la régulation hormonale chez la femme. Paris.
Animation : Nadia Aubin.

FORUM JEUNES

Tout au long du Forum Européen de Bioéthique, avec les étudiants de l'Institut Supérieur des Arts Appliqués (L'ISAA), de l'Ecole de Marketing et de communication ISEG, les lycéens d'Alsace dont le Lycée Jeanne d'Arc à Mulhouse, le Jardin des Sciences de l'Université de Strasbourg.

Leurs avis, leurs questions, leurs travaux, leurs éclairages, leur participation aux débats en tant que Grands témoins et Ambassadeurs. Mais aussi :
- Un blog créé spécifiquement pour le Forum Européen de Bioéthique par les étudiants de 2e année à l'ISEG (Strasbourg). Lire leurs articles en cliquant sur www.bioethiqueiseg.wix.com/bioethiqueiseg. En ligne depuis décembre 2014.
- Les vidéos, les reportages, les micro-trottoirs des étudiants du Groupe de l’ISAA (L’Institut Supérieur des Arts Appliqués) Strasbourg.
Sur www.lisaa.com, www.forumeuropeendebioethique.eu 

Voir aussi sur Facebook : 
- Durant le Forum Européen de Bioéthique et avec le Jardin des Sciences de l’Université de Strasbourg, les lycéens du Parlement des Sciences : réflexions sur les essais cliniques, les brevets des médicaments, la place des thérapies complémentaires, le diagnostic par Internet.
- Durant le Forum Européen de Bioéthique et avec le lycée Jeanne d’Arc (Mulhouse), partagez la réflexion des élèves de l’établissement au sujet des droits à la santé, de la bien-traitance, de la rentabilité de l’hôpital…
- A retrouver aussi sur www.forumeuropeendebioethique.eu le journal

FORUM CULTURE

AU CINÉMA STAR SAINT-EXUPÉRY - LUNDI 2 FÉVRIER À 20H
Ni dieux, ni magiciens
Documentaire réalisé par Thibaut Graillot et Françoise Schöller. Coproduction : France Télévisions / DJM Films
En présence de Françoise Schöller et du Docteur Di Marco
Projection dans le cadre du Forum Européen de Bioéthique en partenariat avec le Club de la presse Strasbourg-Europe, Rue89 Strasbourg, le Star Saint-Exupéry et France3

 

À L'AUBETTE - MARDI 3 FÉVRIER À 20H
Conférence théâtre
Une mort moderne. La conférence du Dr Storm D’après La Mort Moderne de Carl-Henning Wijkmark.
Adaptation, jeu et mise en scène de Bruno Tuchszer, comédien (Lille)

 

ILLUSTRATIONS - MERCREDI 4 FÉVRIER DE 18H À 20H
Laurent Salles, caricaturiste, dessinateur de presse (Strasbourg)
Avec l’aimable production de Dan Leclaire

 

LECTURES - SAMEDI 7 FÉVRIER À 16H
Le malade imaginaire
Par Nathalie Bach et Frédéric Solunto, comédiens (Strasbourg)

 

THÉÂTRE D'IMPROVISATION - SAMEDI 7 FÉVRIER À 20H
Marko Mayerl, directeur d’Inédit Théâtre (Strasbourg)
Avec l’aimable production de Dan Leclaire

 

A LA LIBRAIRIE KLÉBER
Les rencontres-débats du 2 au 5 février de 10h à 14h, mais aussi, les ouvrages des intervenants au Forum Européen de Bioéthique. En partenariat avec la librairie Kléber (Strasbourg)

 

EN EXCLUSIVITÉ
Les artistes de la pépinière d’artistes #CultureAngels s’associent à l’édition 2015 du Forum Européen de Bioéthique afin de soutenir ses valeurs universelles tour nées vers l’Humain-Citoyen. Tout au long de l’événement, des rendez-vous artistiques vous seront présentés, et notamment l’habillage sonore de l’événement dont les jingles seront conçus et réalisés par les équipes des projets de la comédie musicale Babel l’héritage, d'Admirable Nelson et de Jewly. Un atelier de création de Grigri sera organisé par l’artiste MARKUS14.

 

 

 

L'ICAN et l'ESGI font leur grande semaine du jeu vidéo

Pour l’ICAN et l’ESGI, la semaine du 21 au 25 janvier 2015 sera une semaine dédiée à l’univers des jeux vidéo, en accès libre et gratuit sur inscription, dans les locaux de l’ESGI au 242 rue du Faubourg Saint-Antoine (12ème arrondissement).

L’ICAN présentera, du 21 au 23 janvier, la 5ème édition des conférences libres qui regroupent un panel varié de 14 intervenants professionnels du design, artistes interrogeant les propriétés du numérique ou encore chercheurs spécialisés dans l’étude du jeu. Performance, lecture du jeu, identité, narration, moteurs et méthodes de création sont les thématiques abordées durant ces trois jours.

Pour ce qui est de l’ESGI, l’après-midi du 22 janvier sera dédiée à la 1ère édition de l’ESGI 3D & Game Day, programme pratique - aussi chargé que passionnant - qui répondra à des questions telles que le réalisme des cheveux en 3D, ou les perspectives d’évolution de la reconnaissance faciale en terme d’application dans le cadre de conférences et d’ateliers techniques avec en clôture une conférence d’Autodesk sur ses dernières technologies pour la programmation 3D et jeux vidéo.

Enfin, cette semaine sera complétée par le relais sur Paris de la Global Game Jam qui réunit 25 000 concepteurs de jeux à travers le monde du vendredi 23 au dimanche 25 janvier. Un moment de création intense en 48 heures dans une ambiance conviviale vectrice de rencontres entre 120 étudiants et professionnels. A l’issue de cette Game Jam, les 3 meilleurs projets seront récompensés par un jury de 5 professionnels experts des jeux vidéo.
Une semaine riche en découvertes et interactions, ouverte à tous quels que soient son niveau ou ses connaissances.

Lieu : Campus Nation, 242 rue du faubourg Saint-Antoine - 75012 - Paris

Programme complet

Inscription

À propos de l’ICAN…
L'Institut de Création et d’Animation Numériques (ICAN) est une école parisienne qui forme de Bac à Bac+5 des professionnels du Design Numérique au plus près des besoins des entreprises du secteur. Elle propose des formations de 2 à 3 ans dans le Game Design, l’Animation Numérique et les Effets Spéciaux, le Web Design et le Management de Projets Numériques. Créée en 2006, elle compte aujourd'hui 350 étudiants dont 60 en alternance.

 

À propos de l’ESGI…
L'Ecole Supérieure de Génie Informatique (ESGI) est une école parisienne reconnue par l'Etat qui forme de Bac à Bac+5 des professionnels de l'informatique, des systèmes d'information et du numérique. Elle propose huit spécialisations de haut niveau dans les domaines de l'architecture des logiciels, l'ingénierie des applications mobiles, la 3D et les jeux vidéo, le Web et l'e-Business, le système, réseau et cloud computing, la sécurité informatique, le management et conseil en SI et l'ingénierie d'affaires. Créée il y a 30 ans, elle compte aujourd'hui 1100 étudiants, dont 900 en alternance, et plus de 800 entreprises partenaires, ce qui en fait la plus grande école d'informatique en alternance de France.

 

À propos du Réseau GES…
Le Réseau des Grandes Ecoles Spécialisées (Réseau GES) est constitué de 6 établissements d'enseignement supérieur indépendants. Il a pour ambition de proposer aux étudiants des cursus Bac à Bac+5 professionnalisants et de faciliter les passerelles entre les formations. Créé il y a plus de 30 ans, ce réseau permet des synergies pédagogiques, matérielles (locaux, outils pédagogiques), humaines, dans les relations internationales, les relations entreprises, et la vie associative. Avec plus de 4500 étudiants en formation, le Réseau GES constitue aujourd'hui un des plus grands réseaux d'enseignement supérieur en France.

technosciences

Santéisme & soin de soi : le corps et la vie à l’épreuve des nouvelles technologies

Les technosciences comme la génomique, les nanotechnologies et les technologies digitales sont promues comme réponses à un « besoin social » : améliorer la santé de tous. Toutefois on peut interroger leur rôle dans la valorisation de la santé dans nos sociétés. Dans quelle mesure les dispositifs de quantification de soi, la télémédecine (e-santé), les tests génétiques en ligne ou encore la médecine personnalisée contribuent-ils à faire de la santé une valeur prioritaire dans nos sociétés ?

Se déroulait ce week-end à Lille la 89e session des Semaines sociales de France sur le thème de « L’homme et les technosciences », où philosophes, théologiens ou responsables politiques ont débattu des chances mais aussi des risques engendrés par les nouvelles technologies. Sans nier l’aspect positif de beaucoup de ces nouvelles technologies déjà présentes dans notre vie quotidienne, les Semaines sociales se sont interrogées tout au long du week-end sur les rapports entre les technosciences et l’homme. 

Si le concept de « biomédicalisation » est aujourd’hui courant, le terme plus ancien de « santéisme » (healthism) paraît néanmoins plus adapté afin de dresser une cartographie de l’expansion des pratiques et des savoirs médicaux centrés autour de l’individu. L’analyse du vivant au niveau moléculaire, la miniaturisation des appareils diagnostiques et l’utilisation des technologies numériques intensifient et accélèrent la production, la circulation et l’utilisation de données de santé, reconfigurant ainsi le rapport entre médecine et société. La négociation, voire l’appropriation des technologies et des savoirs dits médicaux par les individus, soit au sein soit à l’extérieur des institutions médicales, ouvrent des zones-frontières d’expertise, suscitent des pratiques-limites entre médecine et soin de soi d’où résulte une multiplicité de figures du patient à la croisée des techniques, des procédures et des plateformes biomédicales.

Bernadette Bensaude-Vincent, Professeur de philosophie à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Directrice du CETCOPRA (Centre d’Études des Techniques, des Connaissances et des Pratiques), et Philippe Bardy, enseignant-chercheur à l’université Paris Descartes (Paris Sorbonne Cité), organisent une conférence les 12 et 13 décembre 2014 de 9h à 16h30 sur ce thème. Gérard Dubey professeur de sociologie à l’Institut Mines Télécom (École de Management), Justine laurent, chercheuse junior dans l’équipe de recherche Chemical Youth, dirigée par Anita Hardon (Université d’Amsterdam), et Mauro Turrini, chercheur post-doctorant “Marie Curie” au sein du laboratoire CETCOPRA de l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, font partie du Comité d'organisation pour interroger les valeurs qui émergent avec ces nouvelles figures du patient ainsi que les imaginaires et les utopies qui les accompagnent :
- comment les nouvelles technologies, par-delà leur visée d’autonomisation technique, favorisent-elles l’émergence d’un patient informé et auto-responsabilisé (“self-empowered patient”) ?
- Quelles figures du corps, du vivant et de la santé façonnent-elles ?
- Quel est leur impact sur la médecine et les politiques de santé publique actuelles ?

Programme des conférences

Lieux :

- Vendredi 12 décembre : Sorbonne -  Amphithéâtre Sainte-Barbe - 4, rue de la Valette  75005 Paris        
- Samedi 13 décembre  : Sorbonne - Salle “Halbwachs”, 17, rue de la Sorbonne, Escalier C, 1er étage droite - 75005 Paris

- Livre "Le gouvernement des technosciences" de Dominique Pestre - Paris, La Découverte, coll. "Recherches", 2014
- Livre "Les vertiges de la technoscience" de Bernadette Bensaude-Vincent - Paris, La Découverte, coll. "Sciences et Société", 2009
- Livre  "L'heuristique de la peur chez Hans Jonas : Pour une éthique de la responsabilité à l'âge de la technoscience" par Serge-Christian Mboudou - Ed. L'Harmattan, 2010 
- Livre "Technocorps ; la sociologie du corps à l'épreuve des nouvelles technologies" de Brigitte Munier - Ed. Françoise Bourin, coll. "Penser le monde", 2014

Photo : Toile de Keith Haring. Dans ses premières œuvres, l'artiste évoque à plusieurs reprises la menace de la substitution de notre réalité par les nouvelles technologies que sont les écrans (télévision et ordinateur). Il s’inquiète par ailleurs du danger qui pèse sur la créativité et l’individualité face à l’hégémonie technologique.

Loading...
Loading...