UP' Magazine L'innovation pour défi

Appel à projets dans le cadre "Quand l’ingéniosité collective change le monde"

L'Atelier BNP Paribas et Universcience, en collaboration avec le Women’s Forum for the Economy & Society, lancent l'appel à projets WAVE for WOMEN

Dans le cadre de l’exposition WAVE, "Quand l’ingéniosité collective change le monde", L’Atelier BNP Paribas convie les femmes, porteuses d’un projet qui peut changer le monde, à participer à l’événement WAVE for WOMEN qui se déroulera pendant la nuit du 23 au 24 septembre prochain.

Pour y participer il suffit d’envoyer avant le 7 juillet, une brève description du projet et de la femme qui le porte (textes, images, sons…) à l’adresse email : wave[at]mail.atelier.net.

Quatre projets seront retenus par L’Atelier BNP Paribas et la Cité des Sciences et de l’Industrie, en collaboration avec le Women’s Forum for the Economy and Society, et présentés lors de l’exposition WAVE consacrée à l’ingéniosité collective.
WAVE for WOMEN se propose de réunir autour de ces quatre femmes, des talents complémentaires pour créer une démonstration convaincante de leur projet et de le présenter devant des personnalités influentes susceptibles de les aider à le réaliser ou d’en accélérer le développement !

Date et lieu :
L’événement WAVE for WOMEN est prévu du mardi 23 septembre à 19h au mercredi 24 septembre à 9h, dans l’enceinte de l’exposition WAVE au Parc de la Villette.

Objectif :
Illustrer la façon dont l’ingéniosité collective peut relever les défis du 21ème siècle, en l’appliquant à quatre projets portés par des femmes dont l’ambition est de construire un monde meilleur

Déroulé :
• Mardi 23 septembre au soir : pitch des quatre leaders de projets sélectionnés
• Constitution des équipes « Projets » : avec talents complémentaires (designers, ingénieurs, développeurs d’applications, artistes, anthropologues, sociologues, philosophes,...)
• Bloggeurs et journalistes garantiront l’écho de cette nuit tandis que techniciens, ravitailleurs, et animateurs veilleront au bien-être des participants
• Mercredi 24 septembre au matin : présentation du fruit du travail collectif à un comité d’experts susceptibles de faciliter la réalisation des projets ou d’en accélérer le développement (grandes entreprises, incubateurs, accélérateurs de startups, personnalités politiques, médias, etc.)

wave-innovation.com

A propos de L’Atelier :
Depuis 35 ans, L’Atelier BNP Paribas détecte les innovations de rupture qui annoncent des évolutions majeures pour les entreprises et les aide à transformer ces innovations en projet concrets et opérationnels.
Adossé au groupe BNP Paribas, L'Atelier défriche le champ des innovations technologiques dans tous les secteurs pour en détecter les usages en devenir et en révéler tout le potentiel pour les entreprises, mais aussi pour la société dans son ensemble.
L’originalité de son dispositif de veille repose sur une présence dans trois grands territoires de l'innovation (Paris, San Francisco et Shanghai), mais également sur son mode de fonctionnement en architecture ouverte sur le monde extra-bancaire.
L’Atelier est à la fois média et producteur de contenus (site, radio), carrefour d’échanges et de partage (conférences, voyages d'étude avec une immersion auprès des acteurs locaux), mais aussi conseil en stratégie numérique pour les entreprises. Enfin, dans une démarche d’open innovation, le Lab complète le dispositif en rapprochant entrepreneurs innovants et grandes entreprises pour accélérer le développement de leurs projets communs.

Appel à projets étudiants - "Le transhumanisme face à la question sociale" - fiXience

L’association fiXience propose aux étudiants un concours de créativité : venez présenter vos projets autour du thème
"Le transhumanisme face à la question sociale" le samedi 22 novembre 2014.
A l’occasion de TransVision 2014, premier colloque dédié au transhumanisme en France, fiXience, l’AFT et l’Espace des Sciences Pierre-Gilles de Gennes de l’ESPCI ParisTech vous proposent de construire un projet autour des questions liées au transhumanisme et de le présenter le 22 novembre 2014.

Les projets devront être créatifs et susciter des questionnements autour du transhumanisme. Deux prix seront décernés : un prix du public et un prix du jury.

Le concours
Vous devrez concrétiser et illustrer le thème du colloque : « Le transhumanisme face à la question sociale ».
Au-delà des questions qui se posent autour du corps humain, l’aspect pointé concerne les équilibres sociaux, via notamment l’évolution des modes de vie et des usages.
De même la question de l’égalité d’accès aux technologies de modification peut être explorée. Vos créations soulèveront le débat autour de ces idées.
Vous êtes libre de la mise en forme de votre réalisation (vidéo, théâtre, performance, oeuvre plastique…) qui sera présentée et exposée dans un espace dédié de l’ESPGG.

Comment participer ?
- Être seul ou en groupe (jusqu’à 5 participants)
-  Remplir la fiche d’inscription en ligne

Les dates à retenir
- Limite pour les inscriptions : 4 juillet 2014
- Rencontre d’information : jeudi 26 juin 2014 à 18h à l’ESPGG, 10 rue Vauquelin, Paris 5ème
- Restitution du projet : samedi 22 novembre 2014

Plus d'informations : concours[at]fixience.fr

Invitation à souscrire : "L'âme des femmes - Cahier 1"

L'âme des Femmes - Cahier 1" - Sous la direction d’Agnès Vincent - Réel éditions - 200 pages - Sortie en Juin 2014

L'association de Psychanalyse symbolique et Réel éditions co-éditent le premier cahier "L'âme des femmes", le masculin dans la psyché féminine. 

Réunies en collectif de recherche et d’écriture, cinq femmes psychanalystes symboliques explorent la présence du masculin dans la psyché féminine, porté par la figure inconsciente de l’Animus : Sophie Delavis-Setton, Mireille Ibanez, Françoise Navard, Nadine Pignatel et Agnès Vincent.
Par des récits d’expériences personnelles et concrètes et des chapitresthéoriques, elles mettent en évidence son importance pour l’expressionet la réalisation de la femme.
Elles remettent en question les théories de C.G.Jung sur l’Animus et lespoints de vue passéistes qui irriguent la littérature traitant de ce sujetà la suite du «maître». Elles témoignent ici en toute liberté de leurs expériences psychiques et de leur relation avec cette âme masculineinconsciente.

Plusieurs thèmes sont abordés : la femme et sa créativité, le corps de la femme, l’épreuve du manque de père, l’expression de la femme et celle de la mère, la femme et la violence, la femme entre archaïsme et modernité.

Un livre dont la forme fait une large part aux illustrations et au graphisme et qui offre un ensemble accessible à tout esprit curieux.

Voila donc le travail de cinq femmes sur la question de notre part masculine, (jusque là nous entendions beaucoup parler avec Jung de la part féminine des hommes).
Un peu de théorie (autour de concepts jungiens) beaucoup d'implication, d'introspection, d'analyse de rêves. C'est de l'experience, du sensible, de l'intime. La moindre des choses puisqu'il s'agit de notre âme.

Réel Editions ne pourra peut être pas diffuser en librairie, le plus rapide est la commande en souscription. Merci d'accueillir cette aventure, et de la faire connaître : Réel éditions - 18 rue Biron 34190 GANGES, accompagné de votre règlement de 20€ par ouvrage par chèque à l’ordre de "Réel éditions" (+ frais de port 3 €).

Rand Hindi, nommé Innovateur de l’Année en France par le MIT

La deuxième édition des prix MIT Technology Review Innovateurs de moins de 35 ans France a récompensé les dix jeunes porteurs des projets technologiques qui donneront forme à notre futur : découvrir les jeunes qui répondent aux problèmes de notre société en réinventant la technologie et leur offrir une reconnaissance et une visibilité mondiale.

Les dix lauréats ont présenté leurs projets devant la communauté technologique et entrepreneuriale française ce 9 avril, lors de l’événement Innovateurs de moins de 35 ans France, qui s’est déroulé à L’Atelier BNP Paribas.
Deux des lauréats ont reçu une distinction : Rand Hindi, fondateur de Snips, nommé Innovateur de l’Année, et Thomas Samuel qui a reçu le prix d’Innovateur Solidaire pour la création de Sunna Design.

Les noms des lauréats de cette seconde édition ont été publiés le 3 avril par MIT Technology Review. Leurs projets vont d’un système de localisation permettant aux chariots élévateurs de naviguer de façon autonome et précise dans un entrepôt, à un système de réalité augmentée pour la chirurgie orthopédique assistée par ordinateur, en passant par une plateforme d’analyse génétique automatique et beaucoup d’autres encore.
Les dix lauréats ont présenté leur projet, sous la forme d’un pitch de trois minutes devant un public réunissant trente experts et acteurs clés de l’innovation et de l’entrepreneuriat.

Parmi ces dix lauréats, deux ont reçu une distinction supplémentaire : Rand Hindi a été nommé Innovateur de l’Année, pour son système de prédiction fondé sur l’usage du Big Data pour améliorer l’habitabilité dans les villes. Serial entrepreneur depuis l’âge de 14 ans, Rand Hindi a fondé Snips dans le but de développer de nouvelles applications capables de tirer le maximum d’informations à partir des données dont ils disposent. Un exemple d’utilisation de sa technologie est la prédiction de l’affluence des voyageurs dans les transports publics parisiens.

Thomas Samuel

Thomas Samuel, entrepreneur social, créateur de Sunna Design, a reçu le prix d’Innovateur Solidaire. Installée notamment en Afrique, en Asie et au Moyen-Orient, sa technologie, adaptée aux environnements climatiques contraignants, apporte des solutions d’éclairage public LED solaire à des zones n’ayant pas ou peu accès à l’électricité.

Une communauté mondiale de jeunes leaders

Avec des éditions en Amérique latine, en Europe, en Asie et au Moyen-Orient, les Prix Innovateurs de moins de 35 ans sont devenus une référence en matière de découverte de talents émergents, créant ainsi la plus grande communauté mondiale de leaders dans les technologies d’avant-garde.

Les lauréats des éditions locales sont automatiquement nominés pour l’édition mondiale des prix Innovateurs de moins de 35 ans, qui est organisée depuis plus de 10 ans à Boston.
On compte parmi les anciens gagnants de l’édition mondiale, des innovateurs tels que : Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, Sergey Brin de Google, les fondateurs de Paypal, Twitter ou encore Tesla Motors.
David Fattal, l’Innovateur de l’Année 2013, figure également sur cette liste.

Les lauréats Innovateurs de moins de 35 ans France

- Rand Hindi | Snips – Innovateur de l’Année
- Thomas Samuel Sunna Design – Innovateur solidaire
- Rebecca Abergel | Lawrence Berkeley National Laboratory
- Raul Bravo| Balyo
- Jean Chaoui | Imascap
- Deniz Dalkara | Institut de la Vision
- Rémi Dangla | Stilla Technologies
- Karim Fahssis| MeteoPole
- Stanislaw Ostoja-Starzewski | NovaNano
- David Vissière | Sysnav

www.tr35france.com

(Source : Atelier BNP Parisbas - 10 avril 2014)

À propos de MIT Technology Review
MIT Technology Review est la revue de vulgarisation technologique la plus ancienne du monde, publiée par Technology Review Inc., une compagnie indépendante propriété de l’Institut de Technologie de Massachusetts (MIT). Fondée en 1899, elle est la doyenne de son secteur et une autorité mondiale concernant le futur des télécommunications, de l’énergie, de l’informatique, des matériaux, de la biomédecine, de l’Internet et des affaires. Son objectif est de favoriser la connaissance des technologies émergentes et d’analyser ses implications commerciales, politiques et sociales. Sa perspective sur l’innovation aide et oriente les leaders du monde de la technologie et des affaires (entrepreneurs, chercheurs, investisseurs et financiers) afin d’améliorer l’économie globale.

À propos des prix Innovateurs de moins de 35 ans
Depuis plus d’une décennie, la MIT Technologie Review reconnaît, chaque année, les jeunes innovateurs et entrepreneurs les plus talentueux du monde à travers les prix Innovateurs de moins de 35 ans, dont l’édition globale se déroule à Cambridge, Massachusetts aux États-Unis. L’objectif de ces Prix est de récompenser l’innovation, le développement de nouvelles technologies et l’application créative d’innovations déjà existantes pour résoudre les problèmes actuels, l’ingéniosité et les avancées sur des sujets qui préoccupent au niveau mondial. Les domaines d’intérêt récompensés sont variés, allant de la biotechnologie, en passant par les semi-conducteurs, les transports, l’énergie et la recherche de nouveaux matériaux, entre autres.

A propos de BNP Paribas
BNP Paribas a une présence dans 75 pays avec plus de 180 000 collaborateurs, dont plus de 140 000 en Europe. Le groupe détient des positions clés dans ses trois grands domaines d'activité : Retail Banking, Investment Solutions et Corporate & Investment Banking. En Europe, le Groupe a quatre marchés domestiques (la Belgique, la France, l'Italie et le Luxembourg) et BNP Paribas Personal Finance est numéro un du crédit aux particuliers. BNP Paribas développe également son modèle intégré de banque de détail dans les pays du bassin méditerranéen, en Turquie, en Europe de l’Est et a un réseau important dans l'Ouest des Etats-Unis. Dans ses activités Corporate & Investment Banking et Investment Solutions, BNP Paribas bénéficie d'un leadership en Europe, d'une forte présence dans les Amériques, ainsi que d'un dispositif solide et en forte croissance en Asie-Pacifique.

A propos de l’Atelier BNP Paribas
L’Atelier BNP Paribas est la cellule de veille technologique de BNP Paribas, L'Atelier combine Média, Evénements, Conseil et Lab pour accompagner les entreprises dans leur transformation digitale. L'Atelier est présent en Europe, aux Etats-Unis et en Chine.

PenReader parle désormais 42 langues

La technologie de reconnaissance d'écriture manuscrite PenReader pour les systèmes de divertissement embarqués permet désormais aux conducteurs d'écrire directement sur un écran tactile, grâce à Paragon Software Group, l’un des principaux développeurs de logiciels pour téléphones portables et ordinateurs de bureaux.

Outil multiplateforme prenant en charge 42 langues

Paragon Software Group annonce le lancement de PenReader 9.0, une nouvelle version de technologie de reconnaissance d’écriture manuscrite qui permet aux utilisateurs d'écrire du bout du doigt directement sur un écran sensible à l'écriture manuscrite dans l'une des 42 langues prises en charge.
L'outil cible les fabricants automobiles et peut être directement intégré aux systèmes de divertissement embarqués (dispositifs offrant des services de navigation, de divertissement et de réseau informatique dans les voitures, les camions et les bus).

La technologie de reconnaissance d’écriture manuscrite améliore l'expérience Internet et multimédia des utilisateurs dans leur véhicule

La reconnaissance d’écriture manuscrite constitue un moyen plus judicieux et plus sécurisé de saisir des informations sur l'écran. Elle ne requiert aucune formation spéciale ni ajustement de l'écrire manuscrite et offre des résultats précis à 97 %.
Depuis quelques années, le fabricant automobile allemand Audi équipe ses modèles A8 et A6 de 2011 avec des ordinateurs de bord, intégrant le lecteur média et le système de navigation du véhicule, qui prennent en charge les fonctions d'écriture manuscrite capables de saisir des informations sur l'interface multimédia. L'argument mis en avant par le fabricant était que certains utilisateurs trouvaient plus simple d'entrer manuellement les informations plutôt que d'appuyer sur des boutons. Un autre fabricant automobile, BMW, a appelé sa fonctionnalité de reconnaissance d’écriture manuscrite iDrive Touch. Cette dernière permet aux utilisateurs d'écrire des adresses et des mots du bout du doigt.

La technologie PenReader existe déjà depuis 17 ans et a prouvé sa fiabilité auprès de millions d'utilisateurs mobiles du monde entier. Paragon Software a développé son propre logiciel de reconnaissance manuscrite PenReader destiné aux tous premiers PDA dès 1997.
Au cours des années suivantes, des opérations spécifiques telles que la correction orthographique des résultats de reconnaissance et la prise en charge de 42 langues ont été ajoutées au moteur PenReader, augmentant la complexité, l'exposition et la fiabilité de l'identification de l'écriture manuscrite.
En 2007, Paragon Software a commercialisé une version complète de PenReader comprenant la reconnaissance de caractères attachés. 

Le logiciel s'adapte au style d'écriture de l'utilisateur, il n'est donc plus nécessaire d'adapter son écriture ou d'utiliser des symboles complexes comme ceux utilisés avec les premiers logiciels de reconnaissance manuscrite. En outre, il peut être facilement configuré pour s'intégrer complètement avec n'importe quel système d'exploitation. La société a récemment lancé l'API PenReader comme partie intégrante d'un kit de développement de logiciel spécialement destiné aux fabricants d'appareils.

Disponibilité :
PenReader prend en charge 42 langues du monde entier et est disponible sous licence : http://www.handwriting-sdk.com/
Pour plus d’informations : technology[at]penreader.com 

Loading...
Loading...