UP' Magazine L'innovation pour défi

21 Octobre : La réorganisation de l'amont scientifique et technologique des processus d'innovation

Les Mardis de l'innovation deviennent bimensuels, le 1er et le 3e Mardi du mois et se déroulent au CNRS, 3 rue Michel-Ange, Paris 75016, métro Michel Ange Auteuil. Les autres Mardis auront lieu à l’étranger ou à l’occasion d’événements spéciaux.

La prochaine conférence aura lieu le Mardi 21 octobre sur le thème de «La réorganisation de l’amont scientifique et technologique des processus d’innovation : grandes évolutions internationales ». La conférence aura lieu de 19H à 21H30 au CNRS.

La relation entre le monde scientifique/technique et le monde des entreprises connait depuis une dizaine d’années une profonde réorganisation, avec notamment :

- L’internationalisation des activités de recherche et le rôle croissant des pays émergents,
- La multiplication des technopoles, clusters scientifiques et techniques et pôles de compétitivité,
- La séparation au sein des grands groupes des activités de R&T, et de conception,
- L’émergence des RTOs (Research & Technology Organisations),
- Le rôle croissant des valeurs technologiques comme partenaires des maîtres-d’œuvre,
La généralisation de l’évaluation des niveaux de maitrise technologique, TRL
(Technology Readiness Levels) pour les sous-systèmes technologiques,
- L’élargissement de la R&D collaborative, ouverte et organisée en écosystèmes d’innovation,
- La coopération de plus en plus étroite avec les utilisateurs dans l’innovation

Analyse de la nouvelle cartographie des relations sciences, technologies, innovations, rôles des différents acteurs, perspectives d’évolution à moyen terme. Intervenant : Marc Giget, Directeur scientifique IESCI

Inscription en ligne
Vous recevrez par mail une confirmation de votre pré-inscription annuelle puis une confirmation définitive une fois que votre fiche aura été validée. 
C’est seulement après cette dernière confirmation que vous pourrez vous inscrire pour la séance en cliquant sur le lien en bas à gauche de la page d’accueil « réservez votre place pour cette séance ». Vous pourrez alors suivre votre inscription et l’annuler directement si vous ne pouvez venir à la conférence. 
Vous devrez impérativement être munis d’une pièce d’identité en cours de validité, faute de quoi vous ne pourrez assister à la conférence, en raison du plan vigipirate activé. 

22 Octobre : Conférence " La Mer Méditerranée, couture ou coupure ?

Le Réseau interdisciplinaire pour l’aménagement et la cohésion des territoires de l’Europe et de ses voisinages (RIATE) organise une conférence européenne sur « La Mer Méditerranée, couture ou coupure ? », le 22 octobre 2014 à Paris.

En sa qualité de point de contact ESPON en France, le RIATE, en partenariat avec la Direction Délégation interministérielle à la Méditerranée (DiMED), organise une journée de valorisation des résultats du programme européen ESPON sur le thème du voisinage méditerranéen, et plus particulièrement sur les résultats du projet ESPON ITAN « Integrated Territorial Analysis of the Neighbourhoods », dont le chef de file est le Collège International des Sciences du Territoire GIS CIST (dirigé par Pierre Beckouche et Claude Grasland).

Dans ce contexte, l’objectif de la conférence est d’analyser le cadre et les obstacles des coopérations entre les deux rives de la Méditerranée.
L’objectif est ainsi de relever les outils et bonnes pratiques à destination des acteurs travaillant en Méditerranée.

L’Europe et les pays méditerranéens sont liés par l’histoire, la géographie, la culture.
À la croisée de l’Afrique et de l’Europe, la mer Méditerranée présente des enjeux politiques et économiques complexes, questionnant plus que jamais son rôle d’interface. La Mare Nostrum est-elle alors une couture, un espace d’échange ou seulement une coupure entre deux espaces géographiques distincts et inégalement développés ?

‣ En quoi l’Europe et les régions sud de la Méditerranée constituent une région ?
‣ Quels seront les effets de la multiplication des interdépendances entre l'Europe et son voisinage sud ?
‣ Comment montrer les influences territoriales mutuelles de l’Europe et des voisinages ?
‣ Quels sont les enjeux d’une cartographie méditerranéenne intégrant les deux rives de la Méditerranée ?
‣ Quels sont les enjeux d’une rénovation des cadres de coopération pour une gouvernance urbaine et territoriale intégrée de la Méditerranée ?

La conférence s’organisera autour de cinq tables rondes : Transport et Développement urbain ; Environnement et Eau ; Agriculture et Sécurité́ alimentaire ; Energie ; Migration.

Lieu : Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale, 4 Place Saint-Germain des Prés, 75006 Paris

Programme complet et informations complémentaires

Inscription obligatoire

www.ums-riate.fr

23 Octobre : Pratiques collaboratives : quel rôle dans la transition écologique ?

La Chaire Développement durable de SciencesPo. organise sa conférence annuelle le jeudi 23 octobre 2014 de 9h30 à 17h sur le thème "Pratiques collaboratives : Quel rôle dans la transition écologique ?"

Coopératives de consommateurs dans l'alimentation, location d’objets sur Internet, auto-partage entre particuliers, financement citoyen des énergies renouvelables... Autant de nouvelles pratiques qui bouleversent production et consommation, redonnent du pouvoir aux consommateurs, et portent souvent la promesse d'un développement plus durable. Mais si on veut voir dans ces pratiques une opportunité pour réinventer notre modèle de développement, force est de constater qu’on en sait bien peu sur la façon dont elles transforment l’économie et la société.

Qui sont ces « pratiquants collaboratifs » et comment sont-ils passés à l’action ? Leurs objectifs évoluent-ils à mesure que leurs initiatives prennent de l’ampleur ? Ces pratiques sont-elles bénéfiques à la protection de l’environnement ? Comment remettent-elles en cause les acteurs économiques en place ? Quel regard ces derniers portent-ils sur ces nouveaux modèles ?

Telles seront les questions sur lesquelles nous ferons se croiser les perspectives de chercheurs, d’entrepreneurs pionniers et d’entreprises traditionnelles, lors de trois tables rondes, dédiées à l’alimentation, à l’accès aux biens matériels, et à la mobilité.

Programme

Inscription obligatoire

Lieu : ScirencesPo, Amphithéâtre Jean Moulin - 13 rue de l'Université - 75007 - Paris

23 Octobre : soirée "Get on the ship"

La Chaire Entrepreneuriat ESCP Europe/EY organise la Soirée "GET ON THE SHIP" le jeudi 23 octobre 2014 à 19h, en clôture des deux journées dédiées à l'entrepreneuriat, la sérendipité et l'innovation.

Jeudi 23 Octobre, Bon Village et la Chaire Entrepreneuriat ESCP Europe présentent "Get On The Ship", la grande soirée de clôture de l’Entrepreneurship Festival 2014, une soirée à l’image d’une pièce de théâtre avec une scénographie et un déroulé inédit.

Situé dans les locaux de ESCP Europe, cadre exceptionnel et inédit de soirée publique, Bon Village transforme l'espace en véritable Arche de Noé dans laquelle chacun se verra associé un binôme pour vivre expériences et happenings secrets.

Au programme: conférences, food, performances, live, et Dj set pour une expérience inédite placée sous le signe de la rencontre.
Dès 19h et jusqu’à 21h un "Check in" d’embarquement est mis en place avant fermeture définitive des portes et début d'un jeu de piste numérique. Les portes closes ne se rouvriront qu’a partir de minuit, entre temps tout le monde sera dans le même bateau !

De 19h à 20h projection du film “We Love Entrepreneur” , documentaire sur les nouvelles façons d’entreprendre et les enjeux pour s’adapter à un monde nouveau bâti sur l'échange. S’en suivront des échanges, débats et conférences sur la thématique de l'entrepreneuriat orchestré par l'équipe de Snatch Magazine.

Un “food market” se garera dans la verrière du campus! Une poignée de strat-ups gourmandes présenteront leurs concepts et raviront les palais.

Enfin groupes et DJs se succéderont dans les 2 clubs installés au coeur de l’école. Au programme !

Inaugurée en février 2007 avec le soutien financier de ses partenaires EY France, de la Fondation ESCP Europe et de BNP Paribas, la Chaire Entrepreneuriat forme et accompagne depuis, les entrepreneurs de demain – futurs créateurs, entrepreneurs ou dirigeants d’entreprise (internationale ou PME), successeurs d’entreprise familiale, repreneurs, auto-entrepreneurs, conseillers et/ou managers publics.

Programme et inscription

Lieu : ESCP Europe, 79 Avenue de la République 75011 Paris (Metro: Rue St Maur) 

28 Octobre : 1ères Rencontres de la robotique

Journée organisée par Proxinnov, le 28 octobre de 12h à 21h à la Roche sur Yon (85), qui s'adresse aux intégrateurs, aux constructeurs et aux utilisateurs finaux de solutions robotiques.

Au programme :

- Démonstrations des dernières technologies robotiques
[ Déjeuner dans l’atelier de la PRI PROXINNOV ]

- « Pratiques et attentes des marchés de la robotique : Aéronautique, Agro-alimentaire, BTP, Mécanique…»
[ Témoignages issus de l’étude Prospective réalisée en 2014 par le CDM et PROXINNOV ]

- « Advanced manufacturing Tour » : innover dans les technologies de production pour gagner en compétitivité ?"
[ Comment améliorer vos performances ? Sur quelles ressources et quels dispositifs dédiés s’appuyer ? Quels sont les services disponibles ? Des chefs d’entreprises et des experts vous répondent ! ]Logo Évènement labellisé - 200 px

- Assemblée Générale Extraordinaire de PARINNOV
[ Ouverte à tous ]

- « La robotique mise en scène ! »
[ Soirée de clôture et Cocktail dinatoire ]

Lieu PROXINNOV, 15, rue Jean Esswein - 85000 La Roche sur Yon

Inscription

29-30 Octobre : 4ème édition Rencontres de l'Innovation Citoyenne

Save the date : Pour la 4ème édition des Rencontres de l'Innovation Citoyenne, l'association ICDD, Innovation Citoyenne et Développement Durable, vous convie les 29 et 30 octobre 2014 au siège du Crédit Coopératif à Nanterre Préfecture.

Ces rencontres rassemblent les créateurs d'un autre modèle économique, d’un nouveau type de territoires et d'entreprises et les citoyens, qui proposent au quotidien des initiatives pionnières pour une transition "responsable".
ICDD veut promouvoir l’initiative et la créativité dont font preuve les pionniers d’une nouvelle économie, aussi bien dans les entreprises, que dans les territoires. "ils nous montrent le chemin et nous encouragent à les suivre".

Deux journées d’échanges et de débats pour montrer qu’à l’heure où l’on en vient à douter de tout, bien des choses positives sont en cours. Notre monde bouge profondément, sans que l’on s’en aperçoive vraiment, et les pionniers de cette transformation nous ouvrent la voie, nous montrant que le champ de l’initiative et de la créativité n’a jamais été aussi large, et que dans un monde qui apparaît de plus en plus complexe et "bloqué", les voies des transformations les plus puissantes sont parfois les plus simples.

Deux journées d’échanges et de débats avec la participation de :
- Jacques ATTALI (économiste et écrivain, Président du Mouvement pour une économie positive),
- Jean-Paul DELEVOYE (Président du CESE),
- Hugues SIBILLE (Vice-Président au Crédit Coopératif),
- Pascale d’ERM (journaliste et auteure),
- Olivier DUBIGEON (Président fondateur de Sunstainway) ainsi que les entreprises Oxalor, Interface, Novamont
et la Région Nord-Pas de Calais.
- Association Bleu Blanc Zèbre / Alexandre Jardin

est partenaire de cet événement.

 

Programme complet

Inscription

A propos de ICDD
Créée en 2011, l’association ICDD (Innovation Citoyenne et Développement Durable) rassemble des personnes engagées dans les processus de changement profond des organisations et de notre économie. Ils sont convaincus que ces changements profonds, en ligne avec les enjeux du développement durable, ne pourront se faire que par l’implication « citoyenne » et l’innovation.
Ils ont une ambition : partager, pour que les initiatives exemplaires, des entreprises, collectivités avancées et des citoyens pionniers, puissent en inspirer d’autres. Ils souhaitent diffuser les bonnes pratiques pour en extraire des leçons, des inspirations, des modèles.
L’innovation citoyenne est une des clés vers la transition et le changement de notre modèle économique.

30 Octobre : Pour que nature vive : la biodiversité

Le Muséum et la Société Française d’Ecologie organisent le 30 octobre au Grand Amphithéâtre du Muséum une journée en l’honneur de Robert Barbault, disparu en décembre 2013. Ce colloque permettra de (re)découvrir la pertinence et l’actualité de ses contributions, de débattre de leurs relations et synergies, afin que toute personne soucieuse d’écologie et de biodiversité au XXIème puisse en bénéficier pleinement.

Le Muséum et la Société Française d’Écologie ont souhaité organiser une journée en l’honneur de Robert Barbault, disparu en décembre 2013, afin de célébrer la richesse et la diversité de ses contributions en écologie et en biodiversité.
Robert Barbault a puissamment contribué au développement d’une écologie scientifique française de qualité, dans une vision large, englobant écologie fonctionnelle et évolutive, faisant naître et prospérer une revue d’audience mondiale, Ecology Letters, ouvrant la communauté vers les sciences humaines et l’inter-disciplinarité.
Les recherches plus reliées à la demande sociale, notamment à travers le thème biodiversité, ont été aussi un souci majeur pour lui : l’écologie de la conservation, les sciences participatives ont bénéficié de son concours et de sa lucidité. Il s’est battu sur tous les fronts. Une autre de ses préoccupations a concerné les relations science-société, établissant des ponts avec les acteurs impliqués dans la gestion écologique des territoires, les mondes politique et associatif.

Interventions

De 9h à 10h30 : Modérateur : J. Blondel (CNRS)
• Écologie évolutive / J. Clobert (CNRS)
• Écologie fonctionnelle / L. Abbadie (UPMC)
• L’aventure Ecology Letters / M. Hoechberg (CNRS)

De 10h30 à 11h : pause

De 11h à 12h30 : Modérateur : G. Boeuf (MNHN)
• Écologie de la conservation / F. Sarrazin (UPMC)
• La malédiction des espèces longévives / J.-D. Lebreton (CNRS / Académie des Sciences)
• Diversitas et la recherche mondiale sur la biodiversité / M. Loreau (CNRS)

De 12h30 à 14h : pause

De 14h à 15h30 : Modérateur : J.-L. Martin (Société Française d’Écologie - CNRS)
• Les réseaux internationaux, la société grecque d’écologie / A. Troumbis (Université de la Mer Egée – Mytilène / Lesbos)
• Interdisciplinarité, Ecologie et biodiversité / J.-C. Lefeuvre (MNHN)
• Les réserves de biosphère / C. Cibien (Man and Biosphere)

De 15h30 à 16h : pause

De 16h à 17h30 : Modérateur : D. Couvet (MNHN)
• Sciences participatives / A.-C. Prévot (CNRS)
• Un projet de société, la relation Humanité et Biodiversité / C. Aubel (Humanité et Biodiversité)

Conclusion

Lieu : Grand Amphithéâtre du Muséum, au Jardin des Plantes, 57 rue Cuvier - Paris 5e

Une pré-inscription est demandée : matinée ou après midi, ou les deux, afin de faciliter l’organisation du colloque. RSVP : president[at]mnhn.fr

- Livre "Au nom du vivant-Plaidoyer pour réconcilier l’homme et la nature" de Robert Barbault - 2 Octobre 2014

30 Octobre : L'impact des neurosciences cognitives sur l'économie de la connaissance

Le Club IES de l’IAE de Paris Alumni vous invite à sa 113ème conférence-débat sur le thème : "L’impact des neurosciences cognitives sur l’économie de la connaissance" par Idriss Aberkane, le jeudi 30 octobre 2014 à 19H30.

Durant cette conférence, Idriss Aberkane analysera l’impact des dernières avancées en neurosciences cognitives. Sa présentation s’articulera en trois temps :
- Analyse des dernières recherches en neurosciences cognitives.
- Réflexions sur la création de connaissances à l’ère d’internet.
- Réflexions sur les difficultés de l’apprentissage et l’utilisation des outils ludiques.

Idriss Aberkane est chercheur, conférencier, entrepreneur social. Expert en Noopolitik (géopolitique de la connaissance), il étudie l’interaction entre savoir et pouvoir, et entre savoir et paix.
- Idriss a étudié la science du cerveau à l’Université Paris-Saclay, à l’École Normale Supérieure, à Cambridge et au Collège de France.
- Il fait de la recherche en ingénierie biomimétique et cognitive à l’Université de Paris-Saclay et officie comme chercheur affilié au Laboratoire collaboratif mondial Kozmetsky à Stanford.
- Il enseigne la géopolitique et l’économie de la connaissance à l’École Centrale de Paris.
- Il est aussi président Eirin International (microfinance agricole), ambassadeur du Campus Numérique des Systèmes Complexes de l’Unesco-Unitwin, et co-fondateur de Scanderia avec Serge Soudoplatoff.

Déroulé de la soirée :

19h15 - 19h30 : Accueil des participants par Jérôme Bondu
19h30 - 20h15 : Intervention d’Idriss Aberkane
20h15 - 21h00 : Débat avec la salle
21h00 – 21h45 : Cocktail dînatoire

Lieu : IAE de Paris - 21 rue Broca - Paris 5ème

Inscription obligatoire en ligne
- 6€ pour les membres de l’AAE IAE.
- 16€ pour les non membres, dont 10 € remboursés aux IAE en cas de cotisation payée sur place ou dans la semaine qui suit l'événement.

3 Novembre : Les territoires de la transition énergétique

Invitation au colloque de la revue Passages et de l'association ADAPes "Les territoires de la transition énergétique" le lundi 3 novembre 2014 de 13h30 à 19h au Ministère des Affaires étrangères.

Les collectivités territoriales, mais aussi les acteurs locaux (citoyens, associations, …) auront un rôle majeur à jouer dans le cadre de la transition vers un mix énergétique moins carboné, plus durable. Ce sera le cas au niveau de la maîtrise de la demande d’énergie dans les bâtiments ou le transport, mais aussi en matière de développement d’une offre « plurielle », valorisant mieux les ressources locales (déchets, biogaz, hydraulique, solaire ou éolien…).

Le potentiel des territoires français varie fortement d’une région à l’autre, et toutes nos régions ne disposent pas des mêmes marges de manœuvre que ce soit au niveau de l’offre locale d’énergie ou concernant la maîtrise de la demande, ne serait-ce que parce que leurs ressources financières sont fort différentes. Les choix locaux doivent aussi s’articuler de façon cohérente avec les priorités nationales et respecter quelques principes de gouvernance : indépendance nationale, solidarité nationale (prise en compte de la péréquation spatiale de certains tarifs, gestion de la précarité énergétique), liberté de choix des consommateurs, …

Trop souvent, cette problématique est abordée caricaturalement sous forme d’une opposition idéologique entre « jacobins » et « girondins » ; la réalité n’est-elle pas plus complexe, et les interactions positives entre actions nationales & territoriales à souligner et à développer ? A l’occasion du colloque, nous présenterons les résultats d’un sondage concernant les Français et les territoires de la transition énergétique.

Il faut ainsi tenir compte du fait qu’il y a des possibilités de foisonnement entre les réseaux, qu’il faut éviter des redondances inutiles et coûteuses et profiter de certains « effets de débordement » (les choix d’une collectivité profitent à d’autres, ce qui implique qu’il faut alors partager les frais). Dès lors, il convient sans doute de faire « descendre » le foisonnement au niveau local en mutualisant certaines activités. Le développement des « réseaux intelligents » devrait en ce sens aider les acteurs locaux dans la mise en œuvre de cette stratégie.

L’outil principal de l’intervention locale se situe au niveau du financement : il faut trouver des solutions originales, localement adaptées, pour permettre les mutations nécessaires. La réglementation est en général nationale et la marge de manœuvre fiscale est très faible au niveau local. C’est sur le « montage » de financements innovants que les acteurs locaux peuvent avoir la main et peuvent essayer de drainer l’épargne locale vers des usages profitables localement (maitrise de la demande comme valorisation de ressources locales).Une attention particulière doit être portée ici à la gestion des risques financiers ; les collectivités locales peuvent aider à mieux gérer ces risques.

Inscription : 13h30
Ouverture et Présentation : 14h-14h30 :

- Emile H. Malet, directeur de la revue Passages et de l’association ADAPes
- Yves Saint-Geours, historien, diplomate, Directeur général de l'administration et de la modernisation au ministère des Affaires étrangères

Session 1. 14h30-15h30 : l’interaction entre les choix locaux, les priorités nationales et les coordinations européennes
 le développement des réseaux intelligents (partage des compétences entre le niveau national et le niveau local) ; politiques locales d’effacement de la pointe électrique
 l’impact des choix locaux sur le design du réseau de distribution (surcoûts liés aux raccordements, raccordements évités : comment valoriser cela ?)
 l’impact des choix locaux sur les interconnexions électriques et gazières à l’échelle européenne voire internationale (débat sur l’impact des régions limitrophes ; cf. transport vers l’Espagne par gazoducs de GNL importé à Fos su Mer ? effets pervers de politiques non coordonnées)
 stockage de l’électricité et gestion des réseaux (arbitrages entre développement des stockages, construction de réseaux, politiques d’effacement de la demande)
 le sondage : les Français et les territoires de la transition énergétique

Président de session :
Michel Derdevet, secrétaire général, membre du Directoire d’ERDF, professeur à l’IEP et au Collège d’Europe de Bruges

Intervenants confirmés :
- Jean-Louis Bal, président du Syndicat des Energies Renouvelables
- Denis Baupin, vice-président de l'Assemblée nationale
- Bruno Bensasson, directeur, GDF SUEZ Energie France
- Philippe de Ladoucette, président de la Commission de Régulation de l’Energie
- Didier Hamon, secrétaire général, Aéroports de Paris
- Andreea Strachinescu, chef d'Unité "Nouvelles technologies de l'énergie, innovation et charbon propre" Commission européenne, Direction générale de l'énergie

Rapporteur :
Christophe Bonnery, président de l’Association des économistes de l’énergie

Session 2. 15h45-16h45 : le rôle des acteurs locaux dans la maîtrise de la demande d’énergie
 secteur des bâtiments (publics et privés)
 secteur des transports (tramway, bus, TER, co-voiturage etc)
 mobilité individuelle des personnes (gratuité de certains transports ; politique tarifaire incitative etc)
 gestion de la précarité énergétique (analyse comparative des expériences)
 quelle conception de la « ville intelligente » ? (politiques d’urbanisme ; analyse comparative en Europe)

Président de session :
Jacques Percebois, professeur d'économie à l’Université Montpellier-I, directeur du Creden

Intervention de Christian Bataille, député du Nord

Intervenants confirmés :
- Gilles Berhault, président de Comité 21, Conseiller développement durable, Institut Mines Télécom
- Guillaume Bousson, directeur du think tank énergies Vista et associé d’Eurogroup
- Jacques Lévy, géographe
- Cyril Roger-Lacan, président de Tilia

Rapporteur :
Patrice Geoffron, professeur d’économie à l’Université Paris-Dauphine

Session 3. 17h-18h : le rôle des acteurs locaux dans la valorisation des ressources locales
 développement du solaire et de l’éolien (habitat individuel, bâtiments publics)
 développement du gaz renouvelable (biomasse, algues)
 valorisation des déchets ménagers et industriels
 développement de la production repartie d’électricité (petite hydraulique) ; débat sur les usages multiples de l’hydraulique

Président de session :
Emile H. Malet, directeur de la revue Passages et de l’association ADAPes

Intervenants confirmés :
Xavier Beulin, président de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles
Christophe Bonnery, président de l’Association des économistes de l’énergie
Bertrand Cluzel, directeur de la revue politique et parlementaire
Catherine Tissot-Colle, directeur de la communication et du développement durable d’Eramet, Commission RSE du MEDEF

Rapporteur :
Philippe Vesseron, président d'honneur, président du Comité national de la géothermie, BRGM

18h15 : Conclusion par Philippe Monloubou, président du Directoire d’ ERDF
Un cocktail sera servi à l’issue de ce colloque.

Lieu : 27, rue de la Convention - 75015 PARIS

Inscription

4 Novembre : Des Bell Labs à la Cité de l'innovation

Les Mardis de l'innovation deviennent bimensuels, le 1er et le 3e Mardi du mois et se déroulent au CNRS, 3 rue Michel-Ange, Paris 75016, métro Michel Ange Auteuil. Les autres Mardis auront lieu à l’étranger ou à l’occasion d’événements spéciaux.

La prochaine conférence aura lieu le Mardi 4 novembre sur le thème de "Des Bell Labs à la Cité de l’Innovation". La conférence aura lieu de 19H à 21H30 au CNRS.

Evolution de la gestion de la recherche, du développement et de l’innovation dans une grande multinationale.
L’exemple des Bell Labs (Alcatel Lucent), à la fois le plus ancien (1907) et l’un des plus grands centres de recherche et d’innovation dans le monde, à l’occasion de sa complète réorganisation de 2014.

Grandes étapes historiques et grandes innovations des Bells Labs, relations au monde de la recherche et à la société, évolutions récentes, perspectives nouvelles du rôle d’un centre d’innovation d’un grand groupe mondial avec la création de la Cité de l’innovation.

Intervenant :

Jean-Luc Beylat, Président d’Alcatel-Lucent Bell Labs France

Inscription en ligne

Vous recevrez par mail une confirmation de votre pré-inscription annuelle puis une confirmation définitive une fois que votre fiche aura été validée.
C’est seulement après cette dernière confirmation que vous pourrez vous inscrire pour la séance en cliquant sur le lien en bas à gauche de la page d’accueil « réservez votre place pour cette séance ». Vous pourrez alors suivre votre inscription et l’annuler directement si vous ne pouvez venir à la conférence.
Vous devrez impérativement être munis d’une pièce d’identité en cours de validité, faute de quoi vous ne pourrez assister à la conférence, en raison du plan vigipirate activé.

5 Novembre : L’apprenance au coeur de la Transition fulgurante

En prolongement du récent Forum Global de Paris "Osons la Métamorphose", SOL organise une journée de réflexion et de partage le mercredi 5 novembre 2014 de 9h à 17h avec Pierre Giorgini, auteur de "La transition fulgurante".

"Nous ne sommes pas en crise mais en transition vers un autre monde" - Pierre Giorgini

Révolution technoscientifique, révolution sociétale, un bouleversement systémique du monde est en cours: c’est la Transition Fulgurante. Son impact sur nos vies, nos entreprises, nos organisations, notre société sera majeur même s’il est aujourd’hui difficile à cerner. De nouveaux systèmes de coopération et de créativité émergent; porteurs d’une révolution de la connaissance et des apprentissages, ils placent l’apprenance* et les communautés et organisations apprenantes au coeur de ce bouleversement sans précédent.

Journée de partage et de réflexion avec Pierre Giorgini, auteur de La Transition Fulgurante

L’hypothèse avancée par cet essai est la suivante : plus qu’une crise, nous vivons une transition fulgurante d’un ancien monde vers un monde nouveau. Personne n’est en mesure de prévoir avec exactitude la nature de cette transformation, tant sa vitesse est sans précédent. Cette fulgurance provient de la combinaison d’une nouvelle révolution techno-scientifique, d’un nouveau paradigme des modes de coopération entre les hommes et les machines, et d’une transition vers une économie plus créative.

Cette journée sera l’occasion d’échanger sur les facteurs de cette transition et sur les perspectives à envisager face à ce bouleversement systémique du monde. Organisés en tables apprenantes et « disputantes », en écho au modèle interactif du livre lui-même, les participants auront l’occasion de :

- Découvrir et comprendre cette transition fulgurante, une révolution technoscientifique en cours associée
 à une révolution sociétale d’une profondeur quasiment inégalée dans l’histoire de l’humanité.
- Mesurer et relier les impacts sur les relations entre personnes, la manière de créer connaissances et richesses, sur les modes de travail, d’apprentissage et d’organisation, sur le fondement et le fonctionnement des systèmes et collectifs qui structurent notre société, État, entreprises, institutions…
- Dégager ensemble de nouvelles pistes et perspectives concrètes à adopter face à ce bouleversement systémique du monde.
Co-pilotes et animateurs : Jacques Chaize et Gilles Gambin

A propos de l'auteur :
Pierre Giorgini est président-recteur de l’université catholique de Lille depuis le 1er juillet 2012. Cet ancien directeur général du groupe ISEN (Institut supérieur de l’électronique et du numérique) avait rejoint l’établissement lillois en 2009, comme vice-président du pôle Sciences et technologies. Il avait précédemment occupé plusieurs responsabilités de direction au sein du groupe France Telecom, notamment en ressources humaines et supervision des équipes de recherche avant de rejoindre l’Anpe comme directeur général adjoint.

Lieu : 11/15, rue Courat – Paris 20ème

Frais de participation : 375€ HT non-membres - 200€ HT membres.

Inscrtiption

7 Novembre : "L'hydrogène, vecteur de la transition énergétique"

Suite à la publication du rapport Mobilité Hydrogène France/Proposition d’un plan de déploiement national des véhicules hydrogène, un colloque est organisé le vendredi 7 novembre 2014 de 9h à 13h par l'Association française pour l'hydrogène et les piles à combustible - AFHYRA.

Colloque présidé par Pascal Mauberger, Président de l'AFHYPAC et Président du Directoire de McPhy Energy, Joël de Rosnay, Docteur en sciences, écrivain et Président exécutif de Biofics, Fabio Ferrari, Président Directeur Général de SymbioFCell et Philippe Boucly, Conseiller spécial chez GRTgaz.

Programme :
Hydrogène, vecteur de la transition énergétique- P. Mauberger
La Mobilité Hydrogène, (Étude Mobilité Hydrogène France)- F. Ferrari
Le Power to Gas (stockage de l'énergie)- Ph. Boucly
Le rapport de l'OPECST

Conclusion - P. Mauberger

Lieu : Palais du Luxembourg - Salle Clémenceau, 15 rue de Vaugirard - 75006 - Paris

Inscription : hs[at]planete-verte.fr

14 Novembre : Les Conseils Economiques et Sociaux face aux attentes de la société civile européenne

Les Conseils Economiques et Sociaux face aux attentes de la société civile européenne le 14 novembre 2014 à 9h. Un événement co-organisé par le CESE et le CES Européen, avec le soutien scientifique de la Fondation Robert Schuman.

Crise de confiance, fracture démocratique… De quels leviers concrets dispose-t-on aujourd’hui pour établir une plus grande proximité entre les dirigeants politiques et les citoyens européens ? Au lendemain du renouvellement des institutions communautaires (Parlement, Commission et Présidence du Conseil européen), comment encourager les citoyens à se saisir des débats politiques à Bruxelles et à Strasbourg ?
Par quels moyens les Conseils économiques et sociaux de l’Union Européenne peuvent-ils contribuer, en tant que lieux de dialogue entre différentes catégories socioprofessionnelles, mais aussi de représentation citoyenne, à la réduction de la fracture démocratique européenne ?

Apporter des réponses à ces questions déterminantes pour l’avenir de l’Europe, telle est l’ambition que se sont fixés le Conseil économique, social et environnemental et le Comité économique et social européen, en organisant une journée de débats et d’échanges, avec le soutien scientifique de la Fondation Robert Schuman.
Rendez-vous le 14 novembre 2014 au Palais d’Iéna, siège du CESE pour dialoguer avec les Présidents Jean-Paul Delevoye, Henri Malosse et Jean-Dominique Giuliani, les députés européens Sylvie Goulard et Cristian Dan Preda ou encore encore la directrice du German Marshall Fund, Daniela Schwarzer, les politologues Pascal Perrineau et Radoslaw Markowski -et bien d'autres encore ...

Petit rappel...

Troisième assemblée de la République française après l’Assemblée nationale et le Sénat, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) est composé de 233 membres et 72 personnalités associées répartis en trois grands pôles représentant les acteurs de la vie économique et du dialogue social ; les acteurs de la vie associative et de la cohésion sociale et territoriale. Le dernier pôle est constitué, dans la logique du Grenelle de l’environnement, de représentants des associations et fondations acteurs de la protection de l’environnement et du développement durable. Le CESE favorise le dialogue entre les catégories socioprofessionnelles, contribue à l’évaluation des politiques publiques entrant dans son champ de compétences, promeut un dialogue constructif avec ses homologues, tant au plan régional et local qu’international et contribue à l’information des citoyens. Le CESE joue ainsi un rôle essentiel dans la période de mutation économique, sociale et environnementale que nous vivons : celui de lanceur d’alerte au niveau institutionnel et d’interface entre la société civile et les politiques. Pour répondre à ses missions, le Conseil peut être saisi par le Premier ministre, le président de l’Assemblée nationale ou le président du Sénat, par voie de pétition ou auto saisine.

Lieu : Palais d'Iéna - Paris

Programme

Intervenants

Inscription

18 Novembre : Le Graphène : perspectives d’applications d’un matériau révolutionnaire 10 ans après sa découverte

Les Mardis de l'innovation deviennent bimensuels, le 1er et le 3e Mardi du mois et se déroulent au CNRS, 3 rue Michel-Ange, Paris 75016, métro Michel Ange Auteuil. Les autres Mardis auront lieu à l’étranger ou à l’occasion d’événements spéciaux.

La prochaine conférence aura lieu le Mardi 18 novembre sur le thème de "Le Graphène : perspectives d’applications d’un matériau révolutionnaire 10 ans après sa découverte ». La conférence aura lieu de 19H à 21H30 au CNRS.

10 ans après la découverte d’Andre Geim, qui lui a valu le prix Nobel, regard sur l’état de la recherche et de la technologie sur le graphène, matériau aux potentialités considérables.
Entre la découverte d’une nouvelle technologie et sa mise en œuvre routinière dans la société, s’écoule une longue période de tests, d’évaluation, de mise au point, de réduction des coûts, de sécurisation, d’industrialisation...
Ce « temps de latence » sépare l’invention de l’innovation.
Quid de l’écoulement et des étapes du temps de latence pour une technologie ressentie comme l’une des plus prometteuses du 21ème siècle ?

Intervenants :

- Eric Dujardin, Centre d'élaboration de matériaux et d'études structurales CNRS
+ vidéo de Albert Fert et André Geim, Prix Nobel de physique 2007 et 2012
- Jean-François Savard, Président du Directoire, Atherm

Inscription en ligne

Vous recevrez par mail une confirmation de votre pré-inscription annuelle puis une confirmation définitive une fois que votre fiche aura été validée.
C’est seulement après cette dernière confirmation que vous pourrez vous inscrire pour la séance en cliquant sur le lien en bas à gauche de la page d’accueil « réservez votre place pour cette séance ». Vous pourrez alors suivre votre inscription et l’annuler directement si vous ne pouvez venir à la conférence.
Vous devrez impérativement être munis d’une pièce d’identité en cours de validité, faute de quoi vous ne pourrez assister à la conférence, en raison du plan vigipirate activé.

18 Novembre : L'adulte parfait - Questions de médecine

Les Mardis des Bernardins organisent une conférence le 18 novembre 2014 de 18h à 20h sur le thème "L'homme parfait".  « Vers une humanité parfaite, une utopie contemporaine ? ». Il s'agit de la deuxième séance de la série de conférence "Questions de médecine".

Chacune des trois séances se déroule autour de deux invités et d’un grand témoin, qui tentent chacun à sa façon d’éclairer la question posée en fonction de sa pratique professionnelle.

Lorsqu’il est possible de modeler son corps, par les régimes, la chirurgie bariatrique ou esthétique, que provoque la quête d’un corps parfait ?

Inscription/ Réservation sur : questionsdemedecine[at]collegedesbernardins.fr

Troisième séance le 2 décembre 2014, sur le thème "Questions de médecine : Le mourant parfait ?"

Lieu : Collège des Bernardins, 20 rue de Poissy - 75005 - Paris
Entrée libre

 

18-20 Novembre : Trophées Satis Mediakwest 2014

Pour sa trente-deuxième édition, le SATIS, qui se tiendra du 18 au 20 novembre 2014 à Paris Expo, Porte de Versailles, Halls 5.2 - 5.3, revisite ses trophées et s’associe à Mediakwest, le magazine des professionnels de l’audiovisuel (cinéma, broadcast, nouveaux écrans). Le salon lance cette année le ‘Prix de la personnalité de l’année’ et implique pour la première fois le public pour sélectionner les lauréats.

Comme chaque année depuis cinq ans, les trophées récompensent les produits et services innovants dans quatre catégories :

• Production et tournage
• Postproduction
• Diffusion et distribution
• Services

Cette année, un jury d’experts, composé de 10 professionnels, se réunira fin septembre pour présélectionner les produits et services finalistes, présentés par les exposants du SATIS. Le public pourra ensuite voter en ligne sur le site de Mediakwest (www.mediakwest.com) et les lauréats seront alors dévoilés en avant-première sur les sites SATIS et Mediakwest quelques jours avant l’ouverture du SATIS, permettant ainsi aux visiteurs de rencontrer les lauréats durant les trois jours du salon.

« Il nous a semblé important d’impliquer le public, car il fait partie des utilisateurs finaux des produits et services développés par nos exposants. Leur avis est crucial et constitue une réelle valeur ajoutée pour les trophées SATIS Mediakwest » commente Laurent Eydieu, Directeur du salon.

« Nous sommes ravis de ce partenariat avec le SATIS, qui compte parmi les évènements incontournables de l’industrie des technologies audiovisuelles. L’une des missions de Mediakwest est d’offrir à nos lecteurs une information complète en analysant et décryptant l’actualité. Aussi, nous associer avec le SATIS nous a semblé naturel, car il réunit les acteurs phares de l’industrie » ajoute Stéphan Faudeux, Directeur de la rédaction de Mediakwest.

Par ailleurs, le SATIS remettra pour la première fois le ‘Prix de la personnalité de l’année’ qui récompensera un professionnel du secteur des médias et divertissement (cinéma, télévision, nouveaux médias) pour son implication dans l’utilisation de la technologie comme source de développement et de créativité. Ce prix sera remis pendant le cocktail de remise de prix du SATIS, le mercredi 19 novembre à 19h30.

Informations pratiques :
- les exposants ont jusqu’au 26 septembre pour inscrire leurs produits aux trophées SATIS Mediakwest.

A propos du SATIS 

Le SATIS est le rendez-vous unique en Europe pour des métiers spécifiques : live, événementiel, audiovisuel et des solutions transversales (installations / intégrations et médias).
Le SATIS est organisé par Reed Expositions - avec 50 salons professionnels et grand public en France, Reed Expositions France organise des salons dans 18 secteurs d’activité : l'art, l'audiovisuel, la bijouterie, la communication et le marketing, le confort et l'équipement de la maison, la construction, l'édition, de l'environnement, la franchise, l'hôtellerie et la restauration, les loisirs, l'industrie, le médical, l'informatique, la sécurité, le transport et la logistique, le tourisme. C’est une filiale de Reed Exhibitions, premier organisateur mondial de salons, présent dans 40 pays avec 500 événements. Il intervient principalement sur les marchés de : l'aéronautique, des arts, du bâtiment, du commerce-distribution, de l'édition, de l'électronique, de l'énergie, de l'hôtellerie-restauration, de l'industrie, de l'informatique et des hautes technologies, du marketing, de la sécurité, du sport, des loisirs et de la santé, du tourisme…Reed Exhibitions appartient au groupe Reed Elsevier, leader mondial dans l’édition et la diffusion d’informations professionnelles.

18 - 20 novembre : SATIS Porte de Versailles Paris

Le SATIS revient cette année à Paris Expo, Porte de Versailles, Halls 5.2 - 5.3, du 18 au 20 novembre prochains.

• Le programme des conférences offrira une vision complète des enjeux actuels et des solutions pour mieux appréhender le futur. Le nouveau programme de conférences ‘Production et Financement’ explorera les formes de financement, mais fera également le point sur les perspectives de développement en Afrique. En effet, selon le rapport d’uniFrance films, "pour que l'Afrique francophone soit une opportunité pour le cinéma français", plus de 8 francophones sur 10 devraient être africains d’ici 2050.

Programme des conférences du SATIS

Les chiffres clés de la 31ème édition :
• 14 011 professionnels de l’industrie de la production audiovisuelle réunis pendant 3 jours
• 170 entreprises présentes pour proposer leurs solutions
• 2 779 auditeurs ont assisté aux conférences
• Plus de 60 heures de programme traitant de thèmes stratégiques animées par 150 experts
• 80,1% des professionnels présents viennent d’IDF et 19,9% de Province
• 10 innovations récompensées
• 91% des exposants sont satisfaits de cette 31ème édition
• 91% des exposants sont satisfaits du programme de conférences

www.satis-expo.com

A propos du SATIS :
Le SATIS est le rendez-vous unique en Europe pour des métiers spécifiques : live, événementiel, audiovisuel et des solutions transversales : installations / intégrations et médias. Le SATIS est organisé par Reed Expositions - avec 50 salons professionnels et grand public en France, Reed Expositions France organise des salons dans 18 secteurs d’activité : l'art, l'audiovisuel, la bijouterie, la communication et le marketing, le confort et l'équipement de la maison, la construction, l'édition, de l'environnement, la franchise, l'hôtellerie et la restauration, les loisirs, l'industrie, le médical, l'informatique, la sécurité, le transport et la logistique, le tourisme. C’est une filiale de Reed Exhibitions, premier organisateur mondial de salons, présent dans 40 pays avec 500 événements. Il intervient principalement sur les marchés de : l'aéronautique, des arts, du bâtiment, du commerce-distribution, de l'édition, de l'électronique, de l'énergie, de l'hôtellerie-restauration, de l'industrie, de l'informatique et des hautes technologies, du marketing, de la sécurité, du sport, des loisirs et de la santé, du tourisme… Reed Exhibitions appartient au groupe Reed Elsevier, leader mondial dans l’édition et la diffusion d’informations professionnelles.

21-22 Novembre : Technique, promesses et utopies : où va la médecine ?

Colloque conclusif du séminaire Ethique biomédicale 2012 – 2014 les 21 et 22 novembre 2014 au Collège des Bernardins. Ce colloque est l’aboutissement d’un séminaire de deux années de recherche consacrées à : « RELIGION, ÉTHIQUE ET MÉDECINE BIOTECHNICIENNE »

Les progrès considérables de la médecine biotechnicienne, s’ils sont porteurs de promesses, posent des questions nouvelles

En effet, à quel moment sa quête légitime de sauvetage devient-elle une quête de salut, autrefois réservé au domaine religieux ? Où va la médecine quand sa fin n’est plus seulement le soin, mais de multiples applications extramédicales ? Sans taire ce que la technique lui apporte, la raison médicale peut-elle être exclusivement technicienne ? Allons-nous-passer d’une médicalisation de l’être humain à sa technicisation ? Comment préserver cette sacralité de l’être humain qui fonde l’indisponibilité de son corps ?

Le département éthique médical du Collège des Bernardins

Ce département étudie les enjeux anthropologiques et éthiques de la recherche médicale et de ses applications.
Son travail de recherche est mené sous forme de séminaires mensuels co-dirigés par un universitaire et un professeur de théologie avec la participation de chercheurs, philosophes et praticiens de différentes disciplines.
Suite à deux années de recherche (2012-2014), le département « éthique biomédicale » du pôle de recherche organise son colloque conclusif sur le thème « Technique, Promesses et Utopies : Où va la médecine ? », en partenariat avec l’université Paris-Est Marne-la-Vallée.

Le colloque conclusif

Entre sauvetage et salut, la médecine a toujours conservé des liens avec le religieux y compris quand elle réduit le second au premier, au point de devenir elle-même religion de substitution.
Comment en sommes-nous arrivés là ? Les utopies de l’époque moderne semblent se réaliser sous nos yeux. Si elles sont l’expression du désir, le fait que la technique les rende désormais possibles est un grand bouleversement. Pour autant, comment taire les progrès et les promesses de la médecine biotechnicienne ? Mais ces promesses peuvent-elles aller jusqu’à « améliorer » l’homme ? La raison médicale peut-elle être exclusivement technicienne ? Reconnaître la persistance du sacré en médecine, puis reconnaître une sacralité de l’être humain qui fonde l’indisponibilité de son corps pourrait nous aider à pratiquer une médecine au service de l’homme, et une éthique raisonnable.

Intervenants :
- Jean René Binet,Juriste
- Michel Caillol, Chirurgien et philosophe
- Laurent Denizeau, Anthropologue, université Catholique de Lyon
- P. Brice de Malherbe, Docteur en théologie

Programme

Inscription (Gratuit pour les moins de 26 ans dans la limite des places disponibles le jour de l’événement.)

Lieu : Collège des Bernardins, 20 rue de Poissy - 75005 Paris (M° Maubert-Mutualité, Cardinal Lemoine ou Jussieu)

21-23 Novembre : L'homme et les technosciences

89ème session des Semaines Sociales de France les 21, 22 et 23 novembre 2014 à l’Université Catholique de Lille sur le thème
"L’HOMME ET LES TECHNOSCIENCES : LE DEFI."

Aujourd’hui, les nouvelles technologies sont parties prenantes de notre quotidien. Nous sommes imprégnés d’elles et elles s’imprègnent de nos habitudes, de nos besoins pour nous satisfaire et nous « simplifier la vie. »
Parler de technologies, ce n’est pas seulement parler des Smartphones, d’Internet et des échanges de données, mais également des innovations médicales, de la chimie verte, du rapport au savoir ou encore de la course à l’immédiateté.

Cette année, les Semaines sociales de France s’emparent d’un sujet éminemment actuel, interpellant les Français sur leur avenir et le devenir de nos sociétés.

Programme complet

www.technosciencesledefi.org

21 Novembre : 5ème Assises nationales de la recherche stratégique

Le Conseil Supérieur de la Formation et de la Recherche Stratégiques (CSFRS) organise les 5èmes Assises nationales de la Recherche stratégique le vendredi 21 novembre 2014, sur le thème "Mondialisation politique et religion".

Guerres interconfessionnelles superposées aux conflits politiques, radicalisation religieuse d'individus hybrides issus de la délinquance urbaine, terroriste acculturés se revendiquant d'une cause sacrée, mais aussi dérives sectaires, régressions créationnistes et obscurantistes, atteintes quotidiennes à la laïcité,... les Etats modernes sont confrontés à des violences à connotations religieuses qui créent autant de fractures de la société internationale.

S'inscrivant dans cette actualité avec une approche transversale et prospective, les 5èmes Assises nationales de la Recherche stratégique auront donc pour thème cette année "Mondialisation politique et religion. Affrontements et perspectives". 

Inscription

Lieu : Ecole militaire Paris

A propos du CSFRS:  

Le CSFRS a pour objet le soutien, la coordination et l' animation des efforts développés en matière de recherche et de formation stratégiques dans les domaines de la sécurité et de la défense de façon à permettre l' élaboration et l'actualisation d'instruments de référence de niveau international. A cette fin :

Il concourt au développement des activités de recherche et de formation, en promouvant les interactions entre, d'une part, les différents champs disciplinaires ou domaines touchant à la sécurité, à la défense et à la justice et, d'autre part, les organismes publics ou privés qui en sont chargés;
Il finance des programmes de recherche ainsi que l'accueil de chercheurs ou de personnalités étrangères de haut niveau;
Il aide à la mise en place au niveau européen et international de partenariats avec les organismes ou institutions en charge de thématiques similaires;
Il favorise la mutualisation des moyens et aide à la valorisation des résultats de la recherche;
Il promeut une culture de l'évaluation des études et des résultats obtenus;
Il valorise la réflexion stratégique nationale à l'étranger et prend toute initiative pour améliorer la participation française aux projets de recherche stratégique initiés par la communauté internationale ou par l'Union européenne.

Loading...
Loading...