UP' Magazine L'innovation pour défi

santé

Santé : arrêtez de nous prendre pour des cons !

"Santé, le trésor menacé" est un livre coup de gueule. Il vise à donner au thème de la santé une place prioritaire dans la prochaine élection présidentielle. Argumenté et pourvoyeur de pistes d'actions novatrices, il constitue une base incontournable d'échanges pour les médias, les décideurs et les acteurs de la santé publique et a déjà capté l'attention des politiques. Objectif : sortir notre système de santé de l'impasse.
 
Antoine Vial publie un livre choc sur la médecine et le système de santé en général. Panorama à 360° destiné à pointer les dysfonctionnements, il se veut aussi constructif dans sa volonté de redonner le pouvoir aux citoyens, et aux malades en particulier. Il veut secouer les instances politiques et attirer leur attention sur le danger que constituent les dérives de notre système de santé, ce trésor historique et national.

Autorités de santé : qui est le pilote ?

Dans ce livre, Antoine Vial prend position sur de nombreux sujets de santé publique il dénonce notamment les conflits d'intérêts en médecine et le lobbying des laboratoires pharmaceutiques, la mise sur le marché des médicaments toujours insuffisamment contrôlée et l'évaluation des risques secondaires encore négligée. Il nous parle de la fermeture programmée des petits hôpitaux, de la santé publique détroussée et confisquée, de la double peine des personnes handicapées, de la maltraitance contre les personnes âgées…Prospectif, il pointe aussi du doigt les dangers des bouleversements à venir dans la santé via le numérique et la multitude de capteurs qu'il appelle des « mouchards ». Le rôle des professionnels de santé va changer peu à peu et la profonde mutation sociale due aux technologies BNIC (nanotechnologies, biologie, informatique et cognitique) est déjà à l'oeuvre.

La santé à l'heure du virage collaboratif

Promoteur d'un modèle qui privilégie la transparence et la participation, Antoine Vial démontre l'urgence de mettre en oeuvre une politique de santé modernisée, en phase avec les enjeux de la collectivité et conforme aux aspirations des citoyens. Il propose ainsi des dispositifs innovants de concertation, à l'image de son expérience personnelle des « livings labs »*. Antoine Vial, qu'on pourrait définir comme un utopiste réaliste, mise sur le web pour créer de nouvelles solidarités,  contrebalancer les pouvoirs établis, relier médecins et patients dans une dynamique collaborative où chacun apporte son expertise. Il montre comment développer ce modèle participatif, auquel il croit, dans l'ouvrage inclassable et salutaire qu'il publie fin janvier "Santé, le trésor menacé"  aux éditions L'Atalante.
 
* Un living lab est un dispositif de concertation regroupant trois populations : utilisateurs, entrepreneurs et financeurs dans le but de concevoir et tester ensemble des services, des outils ou des usages nouveaux. L'ensemble des acteurs participants (collectivités locales, services publics, prestataires de services, régulateurs, associations, etc.) coopèrent dès le début de la conception. Il permet de créer un référentiel des bonnes pratiques et des cas par le biais d'une démarche en amélioration continue grâce aux retours de terrain et à la recherche. Il favorise la mise sur le marché de réponses plus appropriées et moins coûteuses pour la société.

De l'urgence d'agir

« Ce bilan n'est pas que noir, mais même incomplet ou gris, il impose de s'interroger sur l'avenir de notre médecine. Dans dix ou quinze ans nous serons face à un système de santé fondé sur l'individualisation du risque et sur une offre de soins majoritairement privée. »
 
D'où l'importance de faire prendre conscience aux responsables de l'urgence d'agir ! Seule une politique ambitieuse de modernisation de notre système de santé pourrait changer la donne. Mais le temps presse.
« Cela ne coûte pas cher de réfléchir ensemble, d'autant moins si cela peut nous éviter de voir partir l'un de nos trésors nationaux en lambeaux. Ambitieux, oui, mais qui ne le serait pas pour l'avenir de notre système de santé ? »
 
L'auteur : Antoine Vial
Après plusieurs missions aux côtés de Médecins sans frontières (MSF) à la fin des années soixante-dix, Antoine Vial a été jusqu'en 2000 producteur délégué et animateur des magazines santé sur France Culture, puis membre de la commission « Qualité et diffusion de l'information médicale » à la Haute autorité de santé (HAS). Il est aujourd'hui expert en santé publique, co-fondateur du Forum des living labs en santé et autonomie. Il siège également au conseil d'administration de la revue Prescrire.

 

livre

Urban man

Urban man de Frédéric Soltan et Dominique Rabotteau - Editions de La Martinière, Octobre 2016 
 
Demain, 10 milliards d'hommes peupleront la planète, environ 7 milliards d'entre eux seront des citadins. Qui est "l'homme urbain" ? Un réfugié de la paupérisation des campagnes, un homme ou une femme fuyant les guerres et la misère, poussé par le besoin grégaire de se rassembler ? La ville serait-elle un miroir aux alouettes, un lieu concentrant les espoirs de gloire et de fortune ? C'est en tout cas le lieu de tous les possibles. Chacun peut s'y perdre ou s'y trouver.
 
Ce livre plonge au cœur des immenses mégapoles du monde pour y montrer la vie des hommes et des femmes dans toute leur diversité pour lequel la photographie n’a pas dit son dernier mot …
Urban man ? De Dhaka à Rio en passant par Moscou, Kyoto ou Le Cap, ce livre montre la condition humaine, celle de l’homo urbanus, afin d’en démontrer le bien-fondé. A bien regarder ces photographies parfaitement cadrées, aux couleurs évocatrices – elles indiquent une heure, une latitude, une moiteur, un brouillard de sable, un vent froid et neigeux, …. – on décèle des similitudes entre toutes ces grandes villes. Un très beau livre à découvrir …
 
Thierry Paquot est philosophe de l'urbain, auteur de nombreux ouvrages abordant les thématiques de la ville, de l'utopie, du temps et de l'écologie. Il contribue régulièrement à la revue L'Esprit des Villes. Dernier livre paru : Désastres urbains, aux éditions de La Découverte, 2015.
Dominique Rabotteau et Frédéric Soltan furent d'abord producteurs et réalisateurs de très nombreux documentaires sur l'Inde pour France Télévision, et plus particulièrement, pour les émissions Thalassa et Faut pas rêver. Depuis 5 ans, ils se tournent vers l'édition de beaux livres pour lesquels Frédéric Soltan réalise les photographies tandis que Dominique en écrit les textes. Ils sont notamment les auteurs des Rendez-vous de l'Inde et du sacré (Editions de La Martinière, 2007) et de Murmures du monde (2012).
 

 

livre

2038 Les futurs du monde

2038 Les futurs du monde de Virginie Raisson - Edition Robert Laffont, Novembre 2016 - 204 Pages
 
En regrdant loin devant, que voit-on ? La terre est-elle surpeuplée ? L'Afrique peut-elle décoller ? Les robots travailleront-ils à notre place ? Faut-il avoir peur des Chinois ? La mondialisation est-elle irréversible ?
À chaque nouvel événement international, à chaque découverte scientifique ou, plus simplement, à chaque jour qui passe, l'avenir inspire de nouvelles interrogations.
Or si des réponses à ces questions existent, personne ne peut encore les formuler. Car l'avenir n'est pas écrit et il revient à chacun d'explorer les futurs possibles pour décider l'avenir. C'est ce que propose 2038 Les Futurs du Monde, le nouvel ouvrage de Virginie Raisson.
Élaboré dans la continuité de 2033, Atlas des Futurs du Monde, le sommaire de ce nouvel ouvrage a trois ambitions principales : aider à mesurer l'impact de nos modes de vie sur l'avenir ; donner une vision des enjeux de la transition globale qui s'amorce ; rappeler qu'il nous revient de choisir le futur et de lui donner un sens.
 
Sont ainsi évoqués dans ce nouvel ouvrage des thèmes variés et qui concernent tout à chacun tels que le vieillissement, la santé, la consommation, les mobilités, les inégalités, les réseaux, les monnaies, la pêche, la rareté, la mutation des territoires...
Au fil des pages, on repère ainsi les dynamiques, les acteurs et les lieux de transition ; les résistances ou les leviers au changement ; les processus d'adaptation, de saut technologique ou de rebond ; les phénomènes de crise ou de rupture ; les nouveaux modèles économiques, de développement et de gouvernance ; les utopies, les croyances et les forces de résistances au changement.
Une nouvelle fois, Virginie Raisson et son équipe sont parvenus à écrire un ouvrage sur le futur à la fois accessible au grand public, esthétique et de qualité scientifique. Une prouesse.
 
Diplômée en histoire, géopolitique et relations internationales, Virginie Raisson est analyste en relations internationales et dirige le Lépac, un laboratoire indépendant d'études géopolitiques et prospectives. Longtemps engagée aux côtés de Médecins sans frontières, elle est également cofondatrice d'une école maternelle et primaire à pédagogie active. Conférencière régulière pour de grands groupes, des institutions internationales et des collectivités territoriales, Virginie Raisson est aussi la mère de trois enfants dont elle aime à dire qu'ils sont un "terrain" privilégié de recherche appliquée sur le futur.
Avec Jean-Christophe Victor, elle est notamment co-auteur des atlas du Dessous des Cartes (Arte éditions / Tallandier, 2005 et 2007).
 

 

post-croissance

Se libérer du superflu

Se libérer du superflu – Vers une économie de post-croissance de Niko Paech – Edition Rue de l’Echiquier, octobre 2016 – 128 Pages - Préface de Geneviève Azam
 
« Il n'existe pas d'objets ou de techniques en soi écologiques, seuls les modes de vie peuvent l'être. »
 
Voici le texte-manifeste d'une des principales figures du mouvement critique de la croissance en Allemagne, un plaidoyer sans concession pour une économie relocalisée et durable.
Niko Paech démontre que si les citoyens occidentaux jouissent d'un niveau de richesse en biens et en mobilité qui n'a pas de précédent dans l'histoire humaine, c'est au prix d'un saccage des ressources naturelles. Il détaille d'abord le processus contemporain de suppression des limites à la fois géographiques, temporelles et corporelles. Il revient ensuite sur l'histoire de la pensée économique et montre à quel point celle-ci s'est peu à peu détachée de la réalité écologique. Il s'attaque à cette fin au « mythe du découplage » ou de la « croissance verte », et approfondit les différentes formes d' « effets rebonds » : matériel, financier et psychologique.
 
Convaincu qu'une issue est possible pour sauver la planète, l'auteur donne, en fin d'ouvrage, les contours d'une société de « post-croissance » durable et moderne. Au terme de ce parcours, une évidence se fait jour : et si se délester du superflu, tout en allégeant nos consciences, pouvait aussi nous rendre plus heureux ?
 
Un succès international : l’ouvrage est paru en Allemagne en 2012 dans la maison d’édition Oekom qui en a aussi réalisé une traduction anglaise. Tiré à 35 000 exemplaires, "Befreiung vom Überfluss" a acquis dans l’espace germanophone le statut de « classique » de la critique de la croissance.
 
Le livre de Niko Paech illustre la vitalité et la diversité des déconstructions de la religion de la croissance. La post-croissance ou la décroissance sont des concepts à plusieurs dimensions, suscitant une diversité d'interprétations et de propositions, de chemins, alors que le monde présent, toujours orienté vers la croissance infinie et le pilage, est devenu insoutenable. La croissance économique, comme processus régulier, continu, auto-entretenu, appartient au passé, malgré les illusions de la croissance verte et dématérialisée et celles d'un sursaut technologique". Geneviève Azam, économiste
 
"Pour le moment, il est clair que cette économie de post-croissance n'est acceptable qu'aux yeux d'une minorité [...] Mais la transformation des mentalités et des culturs, censée conditionner la transition ves la sobriété - cette transformation dont il est question depuis 40 ans - renvoie en fait à un débat fantôme car cela sup^poserait que nous ayons le choix. L'extrême vulnérabilité de nos existences mondialisées, dépendantes de la croissance, rend leur dépassement si probable que la seule question est de savoir si tout cela se produira "by design or by disaster" (par choix ou sous l'effet d'une catastrophe)."
 
Né en 1960, Niko Paech est un économiste allemand, professeur à l'université d'Oldenburg, cofondateur de l'Association d'écologie économique (Vöö basée à Berlin). Il représente dans son pays le courant de la soutenabilité « forte », critique de la croissance et de toute forme de marketing vert. Il est présenté par de nombreux médias comme la figure du mouvement allemand de « post-croissance ».
 

 

livre

Au secours ma vie se digitalise !

Au secours ma vie se digitalise ! Le scénario est déjà écrit ... de Xavier Perret (Auteur), Guy Jacquemelle (Auteur) – Sous la direction de  Xavier Wargnier – Editions Kawa septembre 2016 – 348 Pages
 
Être entourés de robots à la maison et au bureau, se déplacer en voiture autonome, bénéficier d'une médecine préventive et prédictive, vivre dans un monde où les pièces et les billets de banque auront disparu, disposer d'assistants numériques personnels « boostés » à l'intelligence artificielle qui anticiperont nos demandes... Et pour les entreprises, réinventer leur mode de production et la relation avec leurs clients, créer des usines «intelligentes » ultra-connectées qui s'appuieront sur l'internet des objets ; et affronter des nouveaux barbares qui risquent de casser leurs modèles économiques et de les désintermédier.
 
La « digitalisation du monde » va révolutionner nos vies et obliger les entreprises à revoir complètement leur façon de travailler et de s'organiser. Dans ce livre sont analysés de nombreux secteurs d'activité (la santé, l'éducation, l'industrie, la banque, l'automobile, le sport, l'assurance ...) et les impacts pour le monde économique et les gouvernements, mais aussi pour les clients, les salariés et les citoyens que nous sommes.
Au travers d'une dizaine de films de référence (dont Metropolis, Bienvenue à Gattaca, Rollerball, Soleil Vert, eXistenZ ...) nous verrons comment des scénaristes et réalisateurs de talent avaient déjà imaginé ce qui nous arrive.
 
Au secours, ma vie se digitalise ! permet, avec des exemples concrets, d'aborder les thèmes clés liés à cette révolution : les nouveaux marchés qu'elle va créer et les dangers qu'elle laisse planer. Ce livre vous offre des clés pour comprendre ce nouveau monde, tirer profit de ces nouvelles opportunités et anticiper cette révolution à laquelle nous ne pourrons pas échapper.
 
Xavier Perret est actuellement Chief Digital Officer chez Orange France. Il est ingénieur du Corps des Mines, diplômé d’un MBA Exécutif de l'ESSEC et travaille depuis presque 20 ans dans les télécoms, les médias et l'Internet. Très investi dans l'écosystème des start-up digitales, il observe au jour le jour les transformations du digital sur le monde des entreprises et des consommateurs.
Guy Jacquemelle a collaboré à L'Express, au Nouvel Observateur et au magazine Elle. Passionné de nouvelles technologies, il travaille dans le monde du Web et des mobiles depuis 20 ans.
Xavier Perret et Guy Jacquemelle sont les co-auteurs du livre (Éditions Kawa) et du MOOC (réalisé avec l'ENSAE et OpenClassrooms) : Big Data : le cinéma avait déjà tout imaginé !
 

 

Loading...
Loading...